5 exercices pour créer un conscience émotionnelle chez vos enfants

· 7 décembre 2017

La compréhension et le contrôle des émotions peuvent être indispensables pour notre intégration dans la société ; si celle-ci échoue, nous deviendrons des personnes inadaptées, frustrées et malheureuses.

Voici donc cinq exercices pour créer une conscience émotionnelle chez vos enfants. Ne passez pas à côté !

Qu’est-ce que la conscience émotionnelle ?

La conscience émotionnelle est la capacité à reconnaître les émotions et à pouvoir mettre un nom sur celles-ci.

Cela signifie également comprendre leur impact sur nos pensées, nos sentiments et nos comportements. Il s’agit également de la capacité à prendre conscience des émotions des autres et de la faculté à comprendre le climat émotionnel.

« L’essence de l’intelligence émotionnelle est d’avoir vos émotions qui travaillent pour vous, pas contre vous »

-Reuven Bar-On-

La conscience émotionnelle chez les enfants

Les émotions déterminent le comportement et la capacité d’apprentissage.

Autrement dit, une éducation émotionnelle adaptée favorise le bien-être, la santé de la personne et empêche les difficultés dans le développement personnel tout en garantissant la formation d’une personnalité stable.

Exprimer et contrôler les émotions est un objectif d’éducation basique pour favoriser le processus du développement.

conscience émotionnelle enfants

La majorité des chercheurs s’accordent à dire que nous pouvons classer nos émotions en plusieurs groupes. Les voici :

Émotions primaires

Elles semblent posséder une haute charge génétique, dans le sens où elles présentent des réponses émotionnelles qui, même si elles sont modelées par l’apprentissage et l’expérience, sont présentes chez toutes les personnes et dans toutes les cultures.

Émotions secondaires

Elles sont principalement dues au développement individuel et leurs réponses changent amplement d’une personne à une autre.

Émotions négatives

Elles impliquent des sentiments désagréables, un jugement de la situation comme étant douloureuse et la mobilisation d’un grand nombre de ressources pour y faire face.

Émotions positives

Ce sont celles qui impliquent des sentiments agréables, un jugement de la situation comme étant bénéfique. Elles ont une durée temporelle très réduite et mobilisent très peu de ressources pour y faire face.

Émotions neutres

Ce sont celles qui, intrinsèquement, ne produisent ni de réactions agréables, ni de réactions désagréables. En réalité, on ne peut pas les considérer comme positives ou négatives et elles ont pour but de faciliter l’apparition d’états émotionnels postérieurs.

5 exercices pour créer une conscience émotionnelle chez vos enfants

La famille

Le modèle offert par les membres de la famille a toujours un impact cognitif et émotionnel sur nos enfants.

Nos enfants explorent en continu le répertoire comportemental des gens qu’ils aiment et qui leur sont importants. Etant donné que nous constituons une référence pour eux, ils ont continuellement tendance à nous imiter. Ainsi, l’optimisme ou le pessimisme et surtout la manière de se lier aux autres dépendent en grande partie de l’apprentissage effectué au sein du foyer au cours de l’enfance.

La stimulation intellectuelle

Les parents ont tendance à construire un environnement qui éveille l’amour de la culture sous ses diverses manifestations. Cette stimulation doit être très variée et surtout s’appuyer sur la lecture.

Nous ne devons pas non plus oublier que les activités ludiques et sportives mûrissent dans la personnalité infantile, sous la forme d’une curiosité saine à explorer l’environnement.

conscience émotionnelle 4

Essayez de le faire parler de ses sentiments

Intéressez-vous à ce qui lui arrive et n’oubliez pas de discuter avec lui.

À travers la conversation, essayez de découvrir ce qui l’effraye ou le met en colère. Dites-lui que s’il le partage avec vous, vous serez en mesure de l’aider.

Bien sûr, apprenez-lui à s’exprimer en faisant preuve d’auto-contrôle.

Donner des options

Pour développer l’intelligence émotionnelle chez les enfants, il est important de les motiver à prendre leurs propres décisions, après leur avoir montré ce qui est correct ou non.

De cette façon, ils parviendront à être sûrs d’eux-mêmes. Quand ils auront une décision à prendre, ils n’auront pas de sentiment de frustration.

Reconnaître les atmosphères des endroits qu’ils visitent

Éduquez vos enfants pour qu’ils observent les endroits et les personnes qui les entourent.

De cette manière, ils pourront mieux s’adapter à divers environnements. Si l’endroit est silencieux et calme, ils ne doivent pas y entrer en criant. S’il s’agit d’un endroit où les gens sont heureux et souriants, ils doivent pouvoir s’intégrer à cette atmosphère en souriant.

Tout ce que vous faites aujourd’hui devant vos enfants restera ancré dans leur mémoire. Ils reproduiront probablement le même comportement dans leur futur foyer.