Les cauchemars chez les enfants

20 janvier, 2020
Les cauchemars sont l'un des troubles du sommeil les plus fréquents chez les enfants. Ils provoquent un état d'anxiété, de terreur et d'insécurité qui entrave leur repos. Connaître leurs causes et la façon dont ils peuvent être traités est essentiel pour aider les petits à les combattre.

Les cauchemars chez les enfants font partie des parasomnies infantiles les plus habituelles et commencent à se manifester à partir de deux ans. Tous les enfants ont déjà fait des cauchemars ; même s’il s’agit d’une expérience très désagréable, il s’agit d’une partie normale de leur développement.

Étant donné que ces rêves font peur aux enfants, les parents doivent prendre des mesures pour les empêcher d’avoir lieu. L’enfant pourra ainsi faire des rêves plus agréables.

Les cauchemars : qu’est-ce que c’est ?

Les cauchemars sont un type de sommeil effrayant qui provoque des sentiments d’angoisse, de peur, d’anxiété et de terreur chez la personne. En général, ils se produisent vers la fin de la nuit, quand le sommeil est plus intense. Ces rêves très réalistes sont souvent suivis d’un réveil brusque et total.

Causes des cauchemars chez les enfants

Ces manifestations inconscientes de sentiments se produisent parfois sans raison apparente. On peut cependant trouver plusieurs explications à leur apparition. Les voici :

  • L’effet secondaire d’un médicament qui a été administré à l’enfant.
  • Réaction face à une situation traumatique vécue par l’enfant, comme un accident de voiture ou une catastrophe naturelle.
  • Pour les enfants qui ont une imagination très forte, lire ou écouter une histoire qui leur fait peur est plus que suffisant.
  • Le fait de regarder des films ou des programmes de télévision violents, d’horreur ou qui les perturbent juste avant de dormir.
  • Des situations de stresscomme un déménagement, des problèmes à l’école, la mort d’un proche ou le divorce des parents.
  • Souffrir d’une maladie, avoir mal quelque part ou avoir subi une blessure, comme une fracture.
  • Être séparés de leurs parents pendant longtemps ou la naissance d’un frère/une sœur.
  • Fatigue ou surexcitation.
terreurs nocturnes et cauchemars

Que peuvent faire les parents contre les cauchemars des enfants ?

Même si l’on ne peut pas totalement stopper les cauchemars chez les enfants, il est possible de prendre des mesures pour aider l’enfant à être plus serein au moment de s’endormir. Prendre ces précautions favorisera la diminution des cauchemars chez les enfants.

Préparez son espace avant de le mettre au lit. Il est vital que la chambre de l’enfant soit accueillante et qu’il s’y sente à l’aise et tranquille.

Par ailleurs, essayez de faire en sorte que le moment précédant le sommeil soit un moment de tranquillité et de relaxation. Le mieux est de lui faire suivre une routine avant d’aller dormir. Par exemple, faites-lui un câlin, parlez de choses agréables avec lui, mettez de la musique douce, chantez-lui une chanson ou faites-lui un petit massage relaxant.

L’enfant ne doit pas être excité au moment où il se couche. Il ne doit pas non plus avoir d’écrans à proximité. Essayez de l’empêcher de voir des programmes violents à la télévision. Ne lui lisez pas non plus d’histoires effrayantes avant de dormir.

Ne le laissez pas réaliser d’activités physiques violentes. Établissez un horaire régulier pour dormir et se lever, cela contribuera à empêcher le problème des cauchemars.

Une bonne stratégie pour qu’il se sente plus en sécurité est de dormir de temps en temps avec lui ou de le laisser dormir avec ses frères ou sœurs. Faites en sorte qu’il s’endorme avec son doudou préféré et dites-lui que celui-ci est son gardien du sommeil.

Laissez-le dormir avec la lumière allumée ou essayez de ne pas le laisser s’endormir dans une chambre plongée dans le noir. Vous pouvez aussi l’aider avec son imagination, en lui disant que vous avez aspergé la chambre avec un spray pour éliminer les monstres.

«Essayez de faire en sorte que le moment précédant le sommeil soit un moment de tranquillité et de relaxation. Pour cela, il est recommandé de suivre une routine.»

Comment agir avec l’enfant après un cauchemar

Si l’enfant a fait un cauchemar, vous pouvez l’aider en suivant ces quelques étapes. Le plus probable est que, après un cauchemar, l’enfant se réveille terrifié et vous appelle pour le consoler.

Vous devez immédiatement aller le voir car votre amour et votre soutien lors de ce moment de panique l’aideront à surmonter ses peurs. Tranquillisez-le et faites en sorte qu’il se sente en sécurité ; vous devez lui répéter que vous êtes là, avec lui, et que vous ne laisserez jamais rien de mal lui arriver.

Un enfant qui se cache par peur

N’essayez pas de le convaincre de vous raconter son cauchemar car cela l’aidera à s’en rappeler. Soyez compréhensif-ve, dites-lui que ce n’était qu’un mauvais rêve, que le cauchemar n’était pas réel et que rien ne va lui arriver. Validez ses émotions. Prononcez des mots qui lui montrent que vous le prenez au sérieux, que vous le comprenez.

Aidez-le à se rendormir. Pour cela, vous pouvez laisser une petite lumière allumée si cela l’aide à se sentir mieux ou mettre une petite lampe près de lui.

Pour conclure, beaucoup d’enfants ont des cauchemars sporadiques. Il n’y a pas de quoi s’alarmer ou se sentir préoccupé : il s’agit d’un trouble bénin. L’important est que l’enfant perçoive la compagnie et la sécurité de ses parents lors de ces épisodes.