5 clés pour prendre soin de la santé digestive de votre bébé

Nous allons vous montrer les meilleurs conseils à suivre pour améliorer la santé digestive de votre bébé et ainsi éviter les inconforts et douleurs les plus fréquents.
5 clés pour prendre soin de la santé digestive de votre bébé

Dernière mise à jour : 03 mai, 2022

Pour prendre soin de la santé digestive d’un bébé, il peut être nécessaire de mettre en place une série de clés ou de stratégies spécifiques. De cette façon, on peut éviter certaines causes fréquentes de douleurs abdominales, situation qui déclenche les pleurs du bébé et l’épuisement des parents.

Normalement, l’inconfort intestinal est causé par une digestion inefficace ou par la consommation de certains produits de mauvaise qualité dans l’alimentation complémentaire.

Avant de commencer, il est important de noter que l’allaitement maternel exclusif est recommandé pendant la première année de vie. De cette façon, on fournit au bébé des substances bioactives capables de protéger son système immunitaire intestinal et d’améliorer son fonctionnement. De plus, on favorise le développement d’un microbiote compétent, ce qui assure l’absorption des nutriments essentiels contenus dans les aliments.

Prenez note des clés pour préserver la santé intestinale de vos enfants et mettez-les en œuvre dès aujourd’hui !

Stratégies simples pour prendre soin de la santé digestive du bébé

Nous allons ici vous montrer quelques recommandations et habitudes simples que vous pouvez appliquer à la maison pour prendre soin de la santé digestive de votre bébé.

1. Inclure des aliments riches en fibres dès le début

Une fois l’alimentation complémentaire mise en place, il est important de s’assurer de la présence de produits à haute teneur en fibres dans le régime. En effet, il a été démontré que cette substance aidait à prévenir la constipation, qui est assez courante chez les nourrissons.

Les fibres naturelles parviennent à augmenter le volume du bol fécal et à stimuler l’activation des mécanorécepteurs du tube digestif, ce qui aide à avoir un transit plus efficace.

D’autre part, les fibres alimentaires sont le principal substrat énergétique des bactéries qui composent le microbiote. Par conséquent, en fournir fréquemment permettra aux micro-organismes qui habitent l’intestin de se reproduire et de remplir leurs fonctions de manière optimale. Ainsi, il sera également moins probable de voir se développer des infections par des germes pathogènes.

Les agrumes et les pommes sont d’excellentes sources de fibres pour les tout-petits. De plus, leur saveur et leur texture sont généralement bien acceptées par les enfants de tous les âges.

2. Assurer la bonne hydratation du bébé

Consommer des fibres est important, mais maintenir un bon état d’hydratation dans l’environnement interne aussi. L’eau contribue, avec les fibres, à générer une plus grande stimulation des récepteurs intestinaux et à améliorer les mouvements péristaltiques.

Selon une étude publiée dans la revue Jornal de Pediatria, un apport hydrique régulier et suffisant est essentiel pour prévenir la constipation. Cependant, toutes les boissons ne se valent pas : l’eau, dans sa forme la plus pure, est la boisson par excellence pour les êtres vivants.

Il est essentiel de toujours choisir l’eau minérale naturelle, car c’est le meilleur outil pour garantir une bonne hydratation.

3. Prévoir des repas moins importants en quantité et plus variés

Les bébés qui ont souvent des gaz ou de problèmes digestifs tireront davantage profit d’un plus grand nombre de tétées tout au long de la journée, dans des volumes moins importants. Ainsi, ils atteindront une plus grande efficacité dans le fonctionnement digestif et l’intestin aura moins de travail à faire à chaque fois. Cela rendra le développement de problèmes moins probable.

Par ailleurs, il faudra éviter certains aliments irritants, comme ceux à saveur piquante ou les épices culinaires en abondance. Même s’ils peuvent être positifs pour la santé, ils stimulent excessivement le tube digestif et provoquent une plus grande inflammation et distension dans l’intestin du bébé.

4. Inclure des aliments avec des enzymes digestives

Certains aliments contiennent une série d’enzymes digestives de type protéolytique, comme la papaye et l’ananas. Ces composés facilitent la digestion et l’absorption ultérieure des nutriments, ce qui facilite la digestion.

Par conséquent, ces aliments sont une excellente option pour terminer un repas, surtout lorsqu’il a été copieux.

5. Favoriser l’activité physique

Dès les premiers stades de la vie, il est conseillé d’établir une bonne routine d’activité physique. Grâce à l’exercice, on contrôle les niveaux d’inflammation dans le corps et le risque de développer des pathologies digestives et d’autres maladies complexes se réduit.

Bien que les jeunes bébés ne soient pas encore aptes à faire du sport, encouragez le jeu libre et actif à l’extérieur.

temps ventre face vers le bas bébé sur une couverture dans le jardin stimulation neurodéveloppementale développement cérébral stimulation précoce
Favorisez le jeu libre à l’extérieur de la maison en tant que stratégie de prévention des maladies et de promotion du développement global de l’enfant.

Appliquez les clés pour prendre soin de la santé digestive du bébé

Comme vous l’avez vu, il est possible de mettre en place une série de clés pour prendre soin de la santé digestive de bébé et éviter qu’il ne connaisse des problèmes intestinaux qui altèrent son bien-être. Dans tous les cas, si le problème persiste même après la mise en place de ces astuces, le mieux est de consulter un spécialiste.

Pour finir, un accent particulier doit être mis sur la nécessité de proposer une alimentation variée et équilibrée pour assurer la bonne croissance et le bon développement des plus petits. Il faudra garantir la présence de légumes abondants et de produits laitiers fermentés.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 aliments pour commencer l’alimentation complémentaire
Être parents
Lisez-le dans Être parents
6 aliments pour commencer l’alimentation complémentaire

Commencer correctement l'alimentation complémentaire est essentiel pour assurer le bon développement et la croissance des tout-petits.



  • Bharucha, A. E., & Lacy, B. E. (2020). Mechanisms, Evaluation, and Management of Chronic Constipation. Gastroenterology158(5), 1232–1249.e3. https://doi.org/10.1053/j.gastro.2019.12.034
  • Boilesen, S. N., Tahan, S., Dias, F. C., Melli, L., & de Morais, M. B. (2017). Water and fluid intake in the prevention and treatment of functional constipation in children and adolescents: is there evidence?. Jornal de pediatria93(4), 320–327. https://doi.org/10.1016/j.jped.2017.01.005

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.