4 clés à connaître pour une bonne parentalité

Le style parental que nous appliquons avec les enfants déterminera leur bonheur futur. Par conséquent, il est judicieux de connaître les clés d'une bonne parentalité, celle qui leur permet de se développer en bonne santé et heureux.
4 clés à connaître pour une bonne parentalité

Dernière mise à jour : 15 juin, 2021

Être responsable du bien-être et du développement d’une personne peut donner le vertige. Lorsqu’il s’agit d’exercer la maternité, des doutes sans fin peuvent surgir : est-ce que je fais bien ? Suis-je trop sévère ? Ou peut-être trop permissif ? Est-ce que j’offre à mon enfant suffisamment de bonheur ? Se poser toutes ces questions est naturel. En effet, appliquer une bonne parentalité est plus facile qu’il n’y paraît. Voici quelques clés pour une parentalité respectueuse.

Pour y parvenir, il suffit d’être clair sur les objectifs et les étapes à suivre. Tout d’abord, nous imaginons que chaque parent souhaite que ses enfants soient heureux, respectueux et réussissent. Mais également qu’ils soient en bonne santé. Du point de vue de la parentalité positive, cela nécessite essentiellement de répondre aux besoins physiques, intellectuels et émotionnels de l’enfant. Et, pour cela, il existe une série de directives que nous détaillons dans cet article.

Les clés pour appliquer une bonne parentalité

Des parents célébrant avec leurs enfants la Journée mondiale des mères et des pères.

De l’amour

L’amour devrait toujours être le fondement de la parentalité. Un amour inconditionnel qui se traduit par la compréhension, l’acceptation, la patience et l’accompagnement. Aimer un enfant sans conditions, c’est le connaître en profondeur, comprendre ses besoins et y répondre comme il en a besoin. C’est abandonner nos attentes personnelles de parents pour être disponible face à la réalité que l’enfant nous présente.

De plus, cela signifie être présent et prendre le temps de tisser un lien fort. Peu importe si vous travaillez à l’extérieur de la maison, votre enfant pourra percevoir et valoriser les moments de qualité que vous lui consacrerez à la fin de votre journée de travail. Lorsqu’un parent donne la priorité à son enfant et aime sa compagnie, cela est évident, même s’il a d’autres obligations à remplir.

Le respect, l’une des clés d’une bonne parentalité

Le respect doit être présent dans toutes les relations humaines, et bien plus dans une relation aussi importante que celle des parents et des enfants. Cependant, parfois, le fait que les enfants soient des enfants nous amène à supposer qu’ils méritent un traitement différent. Être plus jeune et avoir besoin de conseils et de limites n’implique pas qu’ils ne doivent pas être appliqués avec respect et considération.

Les cris, les menaces ou les insultes n’ont pas leur place dans une bonne parentalité. Pas plus que les attitudes de mépris ou d’indifférence. Ecouter quand un enfant parle, répondre à ses doutes, valider ses émotions… ce sont des actes simples qui ont un grand impact sur le psychisme de l’enfant.

Favoriser le développement de l’enfant pour une bonne parentalité

La stimulation intellectuelle de l’enfant est un aspect fondamental du travail des parents. En effet, elle consiste à offrir des opportunités d’apprentissage à travers différents matériels, jeux, espaces et activités en fonction de leur âge.

Mais au-delà, favoriser le développement d’un enfant implique de lui donner les ressources et les outils personnels dont il a besoin pour fonctionner dans la vie. Estime de soi, confiance, persévérance, résilience… Encourager toutes ces capacités est aussi important que d’apprendre au petit à lire ou à lacer ses chaussures, car ce sont elles qui contribueront à son bonheur futur.

Guider le comportement du petit

Guider le comportement des enfants est l'une des clés d'une bonne parentalité.

Le travail d’un parent est celui d’un guide qui oriente et dirige le chemin, soutient dans les chutes et encourage à continuer. Modeler le comportement d’un enfant est un travail quotidien qui se développe d’abord en donnant l’exemple. Ainsi, soignez toujours votre propre comportement, vos paroles, vos réactions et la façon dont vous interagissez avec votre enfant et avec les autres, car vous êtes leur principale référence.

En revanche, les limites sont nécessaires et bénéfiques. Votre enfant doit avoir des règles claires à respecter et connaître les conséquences du non-respect. Cela n’implique pas de punition ou de cris. Les conséquences doivent être cohérentes et affectueuses. N’oubliez pas que le but n’est pas qu’il obéisse, mais qu’il devienne une personne autonome.

Les clés d’une bonne parentalité: commencez par travailler sur vous-même

Les directives ci-dessus ne sont pas difficiles à appliquer et de nombreux parents les mettent en pratique naturellement et instinctivement. Cependant, elles nécessitent un travail intérieur. Pour appliquer une bonne parentalité, vous devez vous connaître, en tant que personne et en tant que parent. Vous devez être clair sur vos objectifs pour vos enfants, vos forces et vos échecs. Et surtout, vous devez être prêt à vous améliorer de jour en jour.

L’erreur est humaine, mais demander pardon et changer de cap si nécessaire est également essentiel. Ainsi, informez-vous pour choisir librement le style parental que vous souhaitez appliquer et ne pas agir automatiquement. Appuyez-vous sur les expériences d’autres parents ou demandez conseil à un professionnel si vous en avez besoin.

Enfin, une grande partie du bonheur présent et futur de vos enfants dépend de la parentalité. Travailler sur vous en tant que parent est le plus beau cadeau que vous puissiez leur offrir.

It might interest you...
L’équilibre entre la protection et l’hyperparentalité
Être parentsLisez-le dans Être parents
L’équilibre entre la protection et l’hyperparentalité

Nous devons nous rappeler en tant que parents la nécessité d'éviter de tomber dans un excès de protection, ce que l'on appelle aussi l'hyperparenta...