4 activités pour stimuler la connaissance de soi chez les enfants

· 25 février 2019
Le plus grand désir de tout parent est d'aider ses enfants à devenir des adultes émotionnellement équilibrés. C'est pourquoi il est important de leur fournir les outils nécessaires pour affronter différentes situations et reconnaître leurs capacités, leurs qualités, leurs défauts et leurs forces.

La connaissance de soi est la capacité d’identifier les sentiments, les émotions et les actions. L’importance de développer cette capacité réside dans le fait que l’enfant peut se connecter avec lui-même. Cela lui permet également de comprendre que ses actions ont des conséquences positives ou négatives, à la fois pour lui et pour les autres.

Découvrez dans cet article comment stimuler la connaissance de soi chez les enfants.

Qu’est-ce que la connaissance de soi ?

C’est une capacité que chaque individu doit développer. Elle consiste à se connaître soi-même. Autrement dit, être conscient des sentiments, de l’humeur, des limites, des forces et des attitudes.

On peut ainsi méditer sur les conséquences de chaque action pour avoir un concept de soi. C’est pourquoi la connaissance de soi est un excellent outil pour les enfants.

Quand commencer à stimuler la connaissance de soi chez les enfants ?

Il est très utile de commencer dès le plus jeune âge, aux alentours des deux ans. Ça les aidera ainsi énormément tout au long de leur vie. Commencez dès que possible à aider vos enfants à identifier leurs émotions.

« La connaissance de soi est la capacité d’identifier les sentiments, les émotions et les actions. »

4 activités qui aident à stimuler la connaissance de soi chez les enfants

Étant donné que l’objectif principal est que la connaissance de soi soit une pratique que les enfants puissent appliquer toute leur vie, il est important que l’enseignement reste gravé dans leur esprit et soit significatif. 

Une manière d’y parvenir est au travers d’activités didactiques. Voici quelques exemples :

Manuel du coeur

Comme le coeur est au centre des sentiments, on fait appel à celui-ci. Vous pourrez ainsi aider vos enfants à différencier les émotions et découvrir celles qu’ils ne connaissent pas.

  • En quoi consiste l’activité ? Dessiner, coller ou décalquer sur une feuille différentes situations auxquelles s’identifie l’enfant. Ce peut être un parc, avec la famille, en train de jouer, à l’école, à la plage ou à la montagne.
    • Sur chaque feuille, dessiner la figure d’un bonhomme sans aucune émotion. L’enfant pourra ainsi dessiner l’émotion ressentie dans chaque situation.
  • Développement de l’activité. Elle permet que l’enfant commence à visualiser chaque situation. Vous pouvez raconter ce qu’il se passe dans cette scène en impliquant l’enfant. Demandez-lui ensuite qu’il dessine la figure correspondante sur chaque feuille.
  • Qu’espère-t-on réussir ? Que l’enfant identifie les différentes émotions qu’il peut ressentir dans différentes situations, en stimulant la connaissance de soi. En outre, visualiser comment il réagit en présence d’autrui. Cela permet également à l’enfant d’exprimer ses sentiments et renforce les liens parent-enfant.

Lisez également :
Comment la famille influence la formation de l’estime de soi

Un enfant regarde par la fenêtre

Raconter des histoires

Cela fait appel au sens de l’identité. En effet, cela fait partie de toute culture. Y compris dès le plus jeune âge, nous avons tous une histoire à raconter. 

  • En quoi consiste l’activité ? Choisissez une histoire ou adaptez-la à ce que vous souhaitez faire. Racontez les faits, en donnant vie à chaque personnage et à chaque expérience. Utilisez les pauses, le suspens, l’exclamation et le changement de ton de voix. L’idée est que l’enfant puisse vivre lui-même l’histoire.
  • Développement de l’activité. Cherchez un lieu calme où vous ne serez pas interrompus. Lisez l’histoire choisie, en faisant l’emphase où c’est nécessaire pour que l’enfant puisse assimiler et comprendre ce qu’il écoute. À la fin, demandez à l’enfant ce qu’il a aimé, quelle situation lui a plu, celle qui l’a rendu triste et ce qu’il changerait dans l’histoire.
  • Qu’espère-t-on réussir ? Déclencher les émotions de l’enfant. Développer l’empathie, sentir ce que vivent les autres. De même, on prétend stimuler l’enfant à méditer face à des situations possibles, l’inciter à penser ce qu’il pourrait faire différemment.

Ma lettre

En tant qu’individus, l’image que les autres ont de nous nous préoccupe toujours. Autrement dit, la façon dont ils nous voient. Pour promouvoir la connaissance de soi chez les enfants, on utilisera cette activité.

  • En quoi consiste l’activité ? Vous pouvez faire participer les membres de la famille. Chacun doit posséder un crayon et un papier et penser à des choses positives sur les autres. L’objectif est d’écrire des aspects positifs.
  • Développement de l’activité. Chacun se colle la feuille sur le dos et forme un cercle. Ensuite, les autres écrivent des qualités positives qu’ils voient dans cette personne. Cela fait partie de la connaissance de soi. Au final, chacun lit sa propre lettre.
  • Qu’espère-t-on réussir ? Promouvoir l’interaction des enfants avec les autres. Ils peuvent ainsi méditer sur la manière dont ils perçoivent les autres et exprimer des sentiments pour les autres en les écrivant. De plus, cela permet de savoir comment les autres les voient. Cela peut être très différent de la manière dont se voit l’enfant.
Une fille sourit dans un hamac

Je m’exprime avec des gestes

L’un des moyens d’expression de l’être humain est grâce aux gestes et aux expressions faciales. Puisque vous cherchez à développer la connaissance de soi chez les enfants, travaillez cet aspect important.

  • En quoi consiste l’activité ? Dans des circonstances dans lesquelles on ne peut pas parler, il existe d’autres manières d’exprimer les sentiments. C’est une facette qui fait partie de la connaissance de soi.
  • Développement de l’activité. Fabriquez des fiches avec des mots ou des phrases et divisez les enfants en deux groupes. Chaque groupe choisit un membre pour réaliser le geste. Vous pouvez aider l’enfant en lui donnant des idées. Vous pourrez ainsi voir quels sont ses limites et ses capacités.
  • Qu’espère-t-on réussir ? Aider l’enfant à s’exprimer de différentes manières. Favoriser l’interaction parents-enfants. De plus, cela stimule la connexion avec les autres et les enfants peuvent apprendre de leurs expressions.

En conclusion, l’apprentissage qui mène à la connaissance de soi chez les enfants est une expérience très significative. Il est de votre responsabilité de savoir ce que cela signifie, ce que cela implique et quels sont les outils à votre disposition.

Ces 4 activités qui stimulent la connaissance de soi chez les enfants permettra de les inciter à reconnaître leurs faiblesses et leurs forces. Ils pourront de plus identifier quelles situations entraînent leurs émotions et comment ils sont perçus par les autres.