3 poèmes pour enfants à partager en famille

· 13 février 2019
Afin que les enfants puissent profiter et réciter la poésie, il est nécessaire de leur apprendre à le faire à la maison. L'exemple des parents jouera un rôle essentiel à cet égard. Voici 3 poèmes pour enfants à partager !

Les poèmes pour enfants représentent un excellent outil dès le moment où l’enfant commence sa scolarité. Cela les amuse et les rapproche également du langage, ils trouvent alors la motivation de le développer.

Pour cette raison, les enseignants leur apprennent généralement à mémoriser, en plus des chansons, des poèmes, ainsi que certains types de chorégraphies.

Les poèmes pour enfants sont un genre qui comprend aussi bien des textes pour les enfants, comme pour les jeunes et les adultes. Le sujet varie mais la forme, en général, est très facile à assimiler. Et bien que son aspect ludique soit remarquable, il ne laisse pas de côté d’importantes leçons de morales.

Par ailleurs, les psychopédagogues considèrent que les poèmes pour enfants sont un outil pour leur apprendre à communiquer, à connaître et à exprimer leurs sentiments. Ils estiment également qu’ils sont un très bon exercice de créativité et d’imagination.

A propos des poèmes pour enfants…

Les poèmes pour enfants représentent un excellent outil dès le moment où l'enfant commence sa scolarité.

Il existe des poèmes pour enfants dans lesquels nous pouvons visualiser une image spécifique. Par exemple, l’image d’un château en haut d’une colline. Dans d’autres cas, le poème avance comme une sorte de fable dans laquelle l’image est un peu plus élaborée. Par exemple : celle d’un renard grimpant sur un arbre pour attraper un fruit.

La poésie stimule les capacités communicatives et rapproche les parents et les enfants lorsqu’ils la partagent à la maison. C’est le cas des berceuses. Par conséquent, il est important d’en profiter pendant les premières années de vie de l’enfant.

Contrairement à ce que beaucoup de parents peuvent croire, la poésie infantile ne possède pas un langage aussi compliqué. En effet, cela est surprenant car, même si elle est simple, elle comprend également des expressions ingénieuses et excellentes pour la compréhension de concepts et d’idées.

Tous les enfants peuvent apprécier la poésie infantile si elle leur est enseignée et accompagnée dès le plus jeune âge.

Les moyens de développer le goût de la poésie

1. Donner à l’enfant des poèmes adaptés à son âge

En plus de les lire à voix haute, il est nécessaire de chercher des poèmes en fonction de leur âge. Cela implique non seulement de trouver le bon sujet, mais également la longueur et le degré de difficulté du langage.

Au début, il est conseillé de choisir des poèmes courts, musicaux, autour de thèmes simples (un fruit, un animal, le soleil, les étoiles, etc). Ensuite, apprenez-leur à le lire et à le mémoriser mais également à comprendre ce qu’il transmet, avant de passer au poème suivant.

Une fois que l’enfant a assimilé le poème, vous pouvez passer à un autre plus complexe. Ainsi, il ne restera pas tout le temps avec le même type de poèmes. N’oubliez pas que si nous leur proposons uniquement des poèmes sur les fruits, ils ne pourront guère évoluer et développer une bonne appréciation de la poésie.

2. Accompagner le processus

Les poèmes pour enfants stimulent les capacités communicatives et rapprochent les parents et les enfants lorsqu'ils la partagent à la maison.

Pour que les enfants puissent assimiler le poème, ils doivent être accompagnés par leurs parents. Cela implique de lire le texte avec eux, de leur expliquer ce qu’il raconte, à quoi ressemble l’image qu’il véhicule, etc.

En ce sens, l’accompagnement est la clé d’une bonne assimilation. L’enfant sera également plus intéressé par l’activité. Avec le temps, il parviendra progressivement à en profiter seul.

3. L’encourager à le réciter !

Réciter la poésie est une activité très amusante pour les enfants. En effet, elle leur permet de verbaliser, de bouger et de sentir la poésie. 

Par conséquent, un bon moyen de leur apprendre à développer le goût pour la poésie est de les encourager à la réciter. Pour cela, il faut leur donner l’exemple, leur apprendre et leur demander de répéter le poème (avec ou sans vous).

Pour apprendre à réciter de la poésie, il n’est pas nécessaire d’avoir recours à des costumes ni de monter sur scène. Néanmoins, cela peut aider d’imaginer que nous sommes dans un théâtre.

Des poèmes pour enfants à partager

La sélection suivante de poèmes pour enfants s’adresse aux petits qui ont entre 5 et 7 ans. Il s’agit de textes courts qui peuvent facilement s’accompagner de mouvements de mains pour mettre l’accent sur le message et divertir également les enfants.

Le bateau en papier, d’Amado Nervo

Avec la moitié d’un journal 

j’ai fait un bateau en papier,

dans la fontaine de ma maison

j’ai réussi à le faire naviguer.

Ma sœur avec son éventail

souffle et souffle sur lui.

Bon voyage, très bon voyage, 

petit bateau en papier !

 

Avril, de Juan Ramon Jimenez

Le serin dans le peuplier.

Et quoi d’autre ?

Le peuplier dans le ciel bleu.

Et quoi d’autre ?

Le ciel bleu dans l’eau.

Et quoi d’autre ?

L’eau dans la petite feuille.

Et quoi d’autre ?

La petite feuille dans la rose.

Et quoi d’autre ?

La rose dans mon cœur.

Et quoi d’autre ?

Mon cœur dans le tien.

 

Les souris, de Lope de Vega

Les souris réunies

Pour se débarrasser du chat,

Et après un long moment,

De disputes et d’opinions,

En lui mettant une clochette,

Que le chat déplacerait avec lui

Elles pourraient mieux se libérer.

Sorti alors une souris barbacane,

Avec sa queue longue et son museau,

En hérissant son dos épais.

Il existe beaucoup de poèmes pour enfants qui mettent en scène des souris.

A garder à l’esprit

Tous les livres de poèmes pour enfants ne sont pas accompagnés d’illustrations. Toutefois, cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne sont pas utiles pour leur apprendre à faire leurs premiers pas avec la poésie. La clé réside toujours dans l’accompagnement et l’orientation des parents, surtout pendant les premières années.

Partager la poésie à la maison est un bon moyen de renforcer les liens familiaux. Et, en retour, de les aider à développer leurs capacités cognitives. Encouragez-les à profiter régulièrement des poèmes, vous en verrez vite les bienfaits !