Le langage des adolescents

7 février 2019
Avec les applications de messagerie instantanée et les réseaux sociaux, le langage écrit et visuel prédomine chez les jeunes. L'une des conséquences de ce phénomène est qu'ils ont un jargon vraiment particulier.

Les adolescents ont leur propre langage, caractérisé par les tendances et les nouvelles technologies de l’ère numérique. Qu’on le veuille ou non, en tant que parents, membres de la famille ou éducateurs, nous devons parler le langage des adolescents pour établir une communication positive avec eux.

Internet et les réseaux sociaux peuvent nous aider à maîtriser le vocabulaire des jeunes et comprendre leur manière de penser. Dans cet article, nous souhaitons partager avec vous quelques astuces pour vous aider à comprendre le langage des adolescents plus facilement.

Le contexte est « maître » dans le langage des adolescents

Nous trouvons probablement tous surprenant la capacité des adolescents à résumer leurs phrases en quelques mots. En les écoutant parler, il est étonnant de voir comment ils peuvent enchaîner différentes idées avec si peu de mots. Et le plus important, c’est qu’ils parviennent à se faire comprendre de leur interlocuteur.

Les jeunes ne trouvent généralement pas nécessaire d’utiliser beaucoup d’adverbes et de prépositions dans leurs phrases. Leur communication est simple, directe et objective. Son principal objectif est de s’exprimer et d’être compris.

En principe, ce langage des adolescents peut sembler quelque peu pauvre ou limité. Mais nous devons reconnaître qu’un excellent travail d’interprétation est nécessaire. En effet, le langage des adolescents peut se comprendre avec peu de termes et possède de nombreuses nuances.

En utilisant un vocabulaire compact, où de nombreux mots ont plusieurs significations, le contexte assume le rôle principal dans la communication. Par conséquent, les adolescents doivent analyser ce qui entoure les mots pour saisir le message transmis par leur interlocuteur.

langage des adolescents

Le langage corporel gagne du terrain

Le langage corporel devient plus pertinent lorsque les mots sont rares. Lorsqu’ils communiquent personnellement, les jeunes utilisent généralement des salutations, des gestes et des expressions faciales pour transmettre leur message à l’interlocuteur, sans avoir besoin de parler ou d’écrire.

Nous observons également que le langage des adolescents valorise les images et les expressions du monde virtuel. Pour cette raison, ils sont capables d’exprimer leurs idées sur les réseaux sociaux, en utilisant des émoticônes, des gifs (images animées) et d’autres éléments interactifs évitant souvent les moyens écrits et verbaux.

La complexité du message ne se reflète pas dans la langue

Une autre caractéristique du langage des adolescents est la capacité à dissocier la complexité du message du chemin emprunté pour le transmettre. C’est-à-dire que les jeunes parviennent à transmettre les meilleures et les pires états d’esprit d’une manière incroyablement simple.

Par exemple, un ado peut exprimer sa tristesse par une simple émoticône avec des larmes aux yeux. Un ado peut exprimer l’amour pour son partenaire par des chats avec des yeux en forme de cœur. Mais cela ne signifie pas que les sentiments sont moins intenses, car les adolescents ont tendance à être très sensibles et perspicaces.

Ils n’ont simplement pas besoin d’exprimer la complexité de leurs pensées et de leurs émotions en mots pour les vivre intensément. La densité du message transmis ne réside pas dans la forme ou la structure de la langue mais dans le contexte et à qui s’adresse le message.

L’écriture retrouve son importance dans la communication

Dans les années 90, parler au téléphone avec des amis pouvait être l’une des principales tendances chez les jeunes. Mais au milieu de l’ère numérique, très peu d’adolescents ont recours aux appels téléphoniques pour communiquer. Les messages écrits marquent les tendances actuelles.

Un fait intéressant est que même dans les applications qui permettent l’enregistrement audio, ce sont les adultes qui préfèrent utiliser ce service pour communiquer. En général, il est plus rapide et plus pratique pour les adolescents d’écrire des phrases courtes.

Leur manière de parler change en permanence

Tout change très rapidement et constamment à l’ère numérique. Le langage des personnes nées avec Internet suit également ce rythme effréné. La communication entre adolescents est influencée par les tendances qui se propagent dans les réseaux.

Le «problème» est que ces langages disparaissent aussi rapidement qu’ils arrivent. Une nouvelle « tendance » devient virale et, presque immédiatement, l’ancienne «tendance» est oubliée.

Par conséquent, le langage des adolescents change constamment. Leur vocabulaire s’enrichit de nouveaux termes et de nouvelles abréviations quotidiennement. Tandis que d’autres cessent d’être utilisées dans leur cercle social. De cet fait, elles perdent leur sens peu à peu.

C’est probablement le plus grand défi à relever pour essayer de comprendre le langage des adolescents d’aujourd’hui. Notre meilleur conseil est de rester ouvert d’esprit et d’approcher doucement les jeunes.

Nous devons laisser de côté les critiques et les préjugés et nous rappeler qu’ils peuvent nous apprendre mieux que quiconque leur façon de voir la vie et de vivre.