17 lignes directrices pour stimuler le langage chez les enfants

07 juin, 2020
Ces lignes directrices pour stimuler le langage chez les enfants peuvent être d'une grande aide si votre enfant a des difficultés à prononcer des mots ou à parler. Si elles ne s'améliorent pas, il est nécessaire de consulter un orthophoniste.
 

Les enfants acquièrent naturellement le langage dès leur plus jeune âge grâce aux échanges sociaux avec leur environnement. Cependant, il est parfois nécessaire de stimuler le langage chez les enfants en raison des difficultés qui surviennent, telles que la prononciation, le manque de vocabulaire ou la production du langage.

Le processus évolutif d’acquisition du langage suit son propre rythme chez chaque enfant ; tous les enfants ne sont pas les mêmes, et ils n’acquièrent pas le langage au même âge. Nous devons être clairs sur le fait que chaque enfant a des caractéristiques et des périodes de développement différentes.

Il incombe en grande partie aux parents de veiller à ce que leurs enfants prononcent et articulent bien les sons, à moins qu’un problème physique chez l’enfant ne l’empêche. Comment ? En proposant des modèles de prononciation corrects. Comment les parents peuvent-ils stimuler le langage chez leurs enfants ? Lisez la suite.

Les clés pour stimuler le langage chez les enfants

Parlez-leur beaucoup

On peut leur parler de leurs goûts, de leurs amis, de leurs activités préférées, de la manière dont ils s’habillent… Les sujets de conversation avec nos enfants sont innombrables !

Une mère lisant avec ses deux enfants
 

Stimuler les conversations

Avec le soutien visuel de livres ou de photos, nous pouvons passer en revue les concepts de base avec eux.

Augmenter leur vocabulaire pour stimuler le langage

Nous leur montrerons des objets, et nous leur dirons le nom de chacun d’entre eux. Ainsi, nous expliquerons leurs caractéristiques, leur forme, leur couleur, etc.

Lire des contes

Cette activité est très motivante pour les enfants. Nous pouvons faire des sons, des gestes, des bruits, tout en lisant l’histoire. Après la lecture, nous leur poserons des questions faciles sur le contenu de l’histoire.

Profiter de toutes les occasions

Toutes les occasions sont bonnes pour favoriser la communication : un voyage, le ménage, regarder les vêtements de votre garde-robe, les meubles de votre chambre, les couleurs des objetsEt nous leur parlerons toujours en nous mettant à leur niveau.

Jouer à des jeux pour stimuler le langage chez les enfants

Nous pouvons stimuler l’expression orale par des jeux à la maison, en cachant des choses et en leur donnant des indices pour les trouver ; tout jeu auquel nous pouvons penser et dans lequel nous devons parler.

Leur montrer notre joie et notre enthousiasme

Il est important que, même si les choses ne vont pas toujours bien pour eux, s’ils se sont intéressés à l’activité qu’ils mènent, nous devons leur montrer notre joie et notre fierté.

Ne pas les surprotéger

Si nous les surprotégeons, nous ne les laissons pas développer toute leur personnalité. Nous devons leur donner de l’autonomie et, dans la mesure du possible, leur permettre de mener à bien leurs activités.

 

Toujours les écouter

Il est très important que nous les écoutions attentivement et que nous répondions toujours à leurs questions. De cette manière, nous rendrons la communication agréable.

Jouer à souffler

Des jeux tels que gonfler des ballons, souffler dans des pailles, des sifflets, des trompettes, imiter des bruits ou des sons d’animaux, sont bénéfiques pour exercer la mobilité de la bouche.

Une jeune fille soufflant dans un ballon

D’autres lignes directrices pour stimuler le langage chez les enfants

Imiter pour qu’ils apprennent à prononcer

Les enfants apprennent beaucoup par imitation. C’est pourquoi, lorsque vous leur parlez, faites-le lentement, en prononçant correctement et sans crier. Nous ne devons pas les ignorer lorsqu’ils veulent nous parler, ni les renforcer lorsque leur expression est déficiente.

Récompenser les enfants lorsqu’ils parlent bien

Nous devons les corriger lorsqu’ils ont tort, mais ne jamais les critiquer, rire ou se mettre en colère contre eux. Il ne faut pas non plus les comparer à d’autres enfants, frères et sœurs, cousins, amis, etc.

Ne pas couper les enfants pendant qu’ils parlent

Ce n’est pas une bonne idée de dire aux enfants, pendant qu’ils parlent, d’arrêter et de recommencer.

 

Ne pas leur parler dans une langue enfantine

L’enfant parle avec un langage enfantin car il est encore à un stade précoce du processus d’acquisition du langage. Si nous l’imitons, nous retarderons et ralentirons ce processus qui se terminera par une prononciation correcte.

Ne pas répondre à la place de l’enfant pour stimuler le langage

Lorsque nous interrogeons l’enfant sur quelque chose, il est important de le faire de manière à ce qu’il ne puisse pas nous répondre par un « oui » ou un « non ». Par exemple : « Veux-tu une orange ou une banane ? ». Au lieu de dire simplement « Tu veux une banane ?« .

Une jeune fille chez l'orthophoniste

Ne pas imiter l’enfant

Même si nous trouvons son discours amusant, nous ne devons pas imiter l’enfant dans sa prononciation, car nous encouragerions alors cette mauvaise prononciation.

Ne pas couper la fin des mots

Il est important que, lorsque nous leur parlons, nous ne coupions pas la fin des mots. Lorsqu’ils le font, nous devons les corriger afin que leur apprentissage et leur acquisition soient adéquats.

Stimuler le langage chez les enfants

Voici quelques-unes des lignes directrices pour stimuler le langage chez les enfants. Si vous les mettez en pratique, le développement du langage de votre enfant s’améliorera, tant qu’aucun problème physique ne l’empêche de prononcer correctement.

 

Bien entendu, ces directives ne peuvent être remplacées par un orthophoniste si votre enfant en a besoin. Tout dépend de chaque enfant et du problème de langage qu’il a.