L’importance des TIC dans l’éducation préscolaire et à la maternelle

26 juillet 2019
Dans cet article, nous parlerons de l'importance des TIC dans l'éducation préscolaire.

La connaissance et l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) devraient être encouragées dès le plus jeune âge. Voilà pourquoi nous allons vous parler de l’importance des TIC dans l’éducation préscolaire.

L’éducation préscolaire, ou éducation du nourrisson, est l’étape de l’éducation qui s’adresse aux enfants de la naissance à l’âge de six ans. Il est divisé en deux cycles : le premier, qui comprend les enfants jusqu’à l’âge de 3 ans, et le second, qui va de 3 à 6 ans. C’est précisément à partir de ce deuxième cycle que les enfants devraient avoir leurs premiers contacts avec les TIC.

Les technologies de l’information et de la communication (TIC)

Les TIC sont l’ensemble des ressources, outils et programmes utilisés pour traiter, gérer et partager l’information au moyen de divers supports technologiques. On peut citer notamment les ordinateurs, les téléphones mobiles, les télévisions, les consoles de jeux, etc.

De nos jours, les TIC jouent un rôle fondamental parce qu’elles offrent tous les services que les utilisateurs ont l’habitude d’utiliser dans leur vie quotidienne. Il s’agit, par exemple, du courrier électronique, des chats, de la navigation sur Internet et de la recherche de toutes sortes d’informations.

éducation préscolaire et TIC

Les TIC mettent à notre disposition toute une multiplicité d’informations et de données. Pour pouvoir y accéder, il est nécessaire de développer certaines compétences techniques liées à l’utilisation de ces technologies. De plus, il faut également acquérir des compétences spécifiques liées à l’interprétation de ces informations. En effet, toutes les informations circulant sur le réseau ne sont pas complètes et parfaitement exactes.

L’importance des TIC dans l’éducation préscolaire et à la maternelle

La connaissance et l’utilisation des TIC en âge préscolaire sont importantes, car elles permettent aux enfants d’acquérir des compétences différentes. Tout d’abord, les compétences liées à l’utilisation même d’un ordinateur ou d’une tablette, telles que les compétences tactiles, auditives et visuelles.

Deuxièmement, ils vont développer d’autres compétences dérivées des programmes didactiques, des jeux ou des applications auxquels ils sont confrontés.

En d’autres termes, l’utilisation des TIC permet et accompagne le développement cognitif des enfants d’âge préscolaire. Le contact dès le plus jeune âge, toujours surveillé par leurs professeurs, avec un ordinateur, un téléphone portable ou tout autre dispositif technologique facilite et soutient leur apprentissage.

L’utilisation des technologies en classe les motive, leur permet de rechercher des informations et de générer des stratégies, de prendre de petites décisions pour y parvenir, de les choisir, de les filtrer et de les sélectionner.

Les apports des TIC dans l’éducation préscolaire et à la maternelle

  • Stimulation de la créativité.
  • Déclenchement de l’expérimentation.
  • Progression pas-à-pas pour chaque élève, à son rythme d’apprentissage.
  • Élaboration de stratégies de recherche naissantes.
  • Éveil de la curiosité.
  • Développement d’une autonomie croissante.
  • Motivation à l’apprentissage.
  • Développement de la coordination œil-main.

Les TIC dans l’éducation préscolaire : aspects à prendre en compte

Jusqu’à présent, nous avons parlé des avantages ou de l’importance des TIC dans le préscolaire. Cependant, nous ne pouvons pas ne pas souligner les aspects qui peuvent être négatifs s’ils sont mal ou trop utilisés.

éducation préscolaire et nouvelles technologies

Au stade préscolaire, l’éducation doit être basée sur le jeu et l’expérience réelle des objets, le contact avec les autres et avec la nature, la lecture d’histoires, le développement émotionnel et social.

Bien que l’utilisation de la technologie puisse promouvoir le développement social, coopératif et collaboratif, cela n’est pas comparable à la socialisation entre les gens, au contact physique et au face à face.

D’autre part, il est nécessaire de limiter l’utilisation des TIC au stade préscolaire. En effet, une exposition prolongée peut être préjudiciable, au niveau postural. Ce phénomène peut également entraîner de la sédentarité et des comportements antisociaux.

Enfin, toute utilisation des technologies au stade préscolaire et dans les étapes ultérieures de l’éducation doit se faire par le biais de la médiation permanente des éducateurs.

Ils doivent enseigner comment les nouvelles technologies fonctionnent et s’utilisent. Toutefois, ils doivent aussi éduquer à une utilisation critique et responsable de l’information qui circule à travers elles.

Les TIC nous offrent des possibilités infinies d’accès immédiat à l’information. Mais les enfants doivent apprendre à interpréter la grande quantité de connaissances auxquelles ils seront exposés. L’information, dans bien des cas, n’est pas complète, elle est biaisée et doit toujours être mise en contexte.

  • Belloch Ortiz. C. (n.d.). LAS TECNOLOGÍAS DE LA INFORMACIÓN Y LA COMUNICACIÓN (T.I.C). Unidad de Tecnología Educativa. Universidad de Valencia. Recuperado de  https://www.uv.es/~bellochc/pdf/pwtic1.pdf
  • Romero Tena, R. (2009). Nuevas tecnologías en Educación Infantil. El rincón del ordenador. Editorial Eduforma. Sevilla.