Vingt-et-unième semaine de grossesse

· 18 octobre 2018
Lors de la vingt-et-unième semaine de grossesse, la croissance de l'utérus est évidente. Les muscles abdominaux de la mère s'adaptent au bébé qui se développe à l'intérieur.

Pendant la vingt-et-unième semaine de grossesse, la plupart des femmes enceintes sentent les mouvements du bébé. Celui-ci mesure déjà environ 25 cm et pèse 300 g. En outre, selon les scientifiques, le bébé est déjà très actif. En effet, il bouge 50 fois par heure. Ces mouvements -des réflexes en soi- stimulent son développement physique et mental.

De plus, son cerveau en développement commence à capter les signaux électriques de son corps. Ces signaux sont principalement liés à des sensations comme la pression, la douleur, la lumière ou la température.

Évolution du bébé pendant la vingt-et-unième semaine de grossesse

Pendant cette semaine, le système digestif est en train de mûrir. Il permet au bébé d’avaler du liquide amniotique et d’absorber certains de ses nutriments dans l’intestin grêle. Le reste du contenu ira directement dans le gros intestin. Néanmoins, il continuera d’obtenir la plupart des nutriments du liquide qui l’entoure.

En outre, la moelle osseuse commence à produire des globules rouges. Jusqu’à présent, le foie et la rate remplissaient cette fonction. Les ongles commencent également à pousser, bien qu’ils ne soient pas encore durs. Ce fait cumulé à la présence du vernix -une substance cireuse qui recouvre le bébé – évite qu’il puisse se griffer.

Chez les garçons, les testicules descendent du bassin vers le scrotum. Chez les filles, le vagin commence à se former. À partir de cette semaine, l’on pourra connaître le sexe du bébé -si avec de la chance, celui-ci est bien placé pendant l’échographie.

Lisez également :
Vernix caseosa

Le foetus se développe pendant la vingt-et-unième semaine de grossesse

Changements chez la mère

Nous avons de bonnes nouvelles : à cette période, la mère se sent généralement mieux. L’organisme s’est déjà adapté aux changements hormonaux brusques. Les gênes typiques du premier trimestre ont disparu. L’inconfort et la lourdeur de la fin de la grossesse ne sont pas encore là.

Pendant la vingt-et-unième semaine, l’utérus continue sa croissance. Il mesure environ 20 centimètres. Cela peut entraîner certains changements. Ceux-ci ne touchent pas toutes les femmes enceintes de la même manière.

  • Les muscles de l’abdomen (grands droits) peuvent se séparer. Cela peut entraîner un diastasis des grands droits. L’on peut voir apparaître une masse au centre de l’abdomen.
  • Des stries peuvent apparaître. En effet, la peau est en train de s’étirer pour s’adapter à la croissance de l’utérus.
  • Il est également possible que le nombril « sorte ». Ce phénomène est en général temporaire et revient à la normale après l’accouchement.

En outre, l’on expérimente pendant cette période une rétention des liquides et des pertes vaginales plus importantes que d’accoutumée. Ces dernières sont généralement claires et ne doivent pas sentir mauvais. En plus de ces sécrétions, on peut perdre un peu d’urine en toussant ou en riant, par exemple.

Conseils et soins pendant la vingt-et-unième semaine

L’une des meilleures façons de réduire les gênes, le stress et de mieux dormir, est de profiter d’un massage.

C’est un bon moment pour commencer à prendre des vitamines. Tout en suivant les conseils de votre médecin, l’on peut prendre des compléments et des vitamines (C, D ou du fer). Si vous les combinez avec un régime équilibré, la mère tout comme le bébé recevront les nutriments nécessaires à leur bonne santé.

Si l’apparition de stries est une préoccupation pour vous, vous pouvez essayer de les éviter. Pour cela, l’on recommande de maintenir la peau hydratée et de consommer des aliments riches en vitamines A, C et E. Ces nutriments sont nécessaires à la synthèse du collagène de la peau.

Prendre des vitamines pour la bonne santé du bébé

Enfin, l’une des meilleures façons de réduire les gênes, le stress et de mieux dormir, est de profiter d’un massage. Outre le fait de vous détendre et de soulager les gênes de la grossesse, cela stimulera la circulation.

Contrôle de grossesse : l’échographie morphologique

Si vous ne l’avez pas réalisée avant, la vingt-et-unième semaine est idéal pour l’échographie morphologique. Cet examen vise à prendre les mesures du bébé mais également à étudier sa morphologie. 

Avec cette échographie, l’on peut observer s’il existe une anomalie dans le développement du foetus. Il sera ainsi possible de diagnostiquer de possibles malformations et de vérifier le cas échéant s’il faut réaliser plus d’examens. Ce peuvent être des échographies, des analyses, une amniocentèse ou un IRM, par exemple.

L’échographie morphologique s’avère être d’une grande importance puisqu’elle offre la possible de détecter très tôt des anomalies. Grâce au progrès de la médecine, il est possible de traiter voire de résoudre quelques-uns de ces problèmes.

Dans certains cas, la solution passe par des changements d’alimentation ou la prise de médicaments et/ou de compléments alimentaires. Il est néanmoins possible d’en arriver à la chirurgie pré-natale. C’est pourquoi cette échographie est fondamentale.