Tout ce que vous devez savoir sur le lait maternel des donneurs

13 juin 2018
Nous savons déjà que le lait maternel est le meilleur aliment que l'on puisse donner à un enfant. Cependant, certaines mères sont incapables d'allaiter leur enfant. Ces mères ont désormais la possibilité de se procurer du lait maternel donneur.

Dans le meilleur des cas, le lait maternel que le bébé reçoit sera celui de sa propre mère. Cependant, parfois, on nourrit les petits avec du lait maternel des donneurs. En effet, la mère n’est pas toujours capable d’allaiter son bébé. Mais il existe des centres spécialisés où l’on peut trouver des dons de lait maternel. Dans cet article, nous voulons vous expliquer en détail ce que signifie donner ce produit aux bébés.

Comme nous le savons, le lait maternel est l’aliment idéal pour le nouveau-né. Selon des études récentes, il a la capacité de se transformer pour correspondre aux besoins de chaque bébé. En outre, c’est un produit que nous connaissons de près et dont nous connaissons l’évolution en tant que véritable être vivant.

On sait également que le lait a la capacité d’adapter sa composition en fonction du sexe du bébé. Par conséquent, il nous faut savoir s’il est avantageux ou non de lui donner du lait maternel des donneurs. Dans certains cas, les bébés doivent rester à l’hôpital. Ces derniers auront donc besoin des nutriments fournis par cet aliment.

Si le bébé n’est pas assez fort et en bonne santé pour rentrer à la maison à la naissance, il est préférable qu’il reste à l’hôpital. A mesure que le rétablissement du petit se poursuit, il aura besoin de manger. Dans de nombreux endroits, l’avantage de le nourrir avec ce produit est une priorité. Par conséquent, il est commun de recourir à une banque de lait pour prendre l’alimentation du bébé en charge.

Qui peut recevoir du lait maternel des donneurs ?

Lait maternel des donneurs

L’apport en nutriments du lait maternel peut aider à la récupération du bébé s’il est hospitalisé. En effet, cet aliment prévient les infections. De plus, il protège la santé de l’enfant de plusieurs façons. Il est également recommandé dans d’autres cas. Par exemple, si l’enfant est orphelin ou si sa mère est incapable d’allaiter.

L’allaitement au lait maternisé est toujours une option. Cependant, il n’y a rien de mieux que le lait maternel pour nourrir un bébé de moins de six mois. En général, le lait maternel de toutes les femmes est composé des mêmes éléments. Par conséquent, cela ne devrait pas importer qu’il viennent d’une donneuse et non de la mère. Pour cette raison, il est toujours préférable à la formule.

Pour recevoir cet avantage, il faut avoir une prescription médicale. Autrement dit, tout le monde ne peut pas accéder à ce lait. Il faut absolument avoir une ordonnance. En outre, malheureusement, les réserves de ce produit sont limitées. On donne donc la priorité aux cas urgents. Tant que le bébé est fragile et n’a pas la possibilité d’être allaité par sa mère, il aura un droit de priorité.

Cependant, dans la mesure du possible, l’enfant peut recevoir du lait maternel des donneurs même quand il est à la maison. Sous prescription d’un pédiatre, on peut accéder à la réserve de lait d’une banque spécialisée. Idéalement, toutes les mères favorisées aideraient à remplacer ce lait. En effet, on en a toujours besoin.

Que devrions-nous savoir sur le lait maternel des donneurs ?

Le lait maternel donneur est une ressource épuisable à laquelle on ne peut accéder que sous prescription medicale.

L’une des choses qui nous inquiète souvent dans l’utilisation de ce lait est sa fiabilité. Cependant, les spécialistes disent qu’il est généralement très fiable. Dans la plupart des cas, les dons de lait proviennent de mères qui pompent plus que leurs enfants boivent. En outre, ces femmes ont été soumises à des tests. Ces derniers excluent la probabilité de transmission de maladies par le lait.

En outre, les conteneurs dans lesquels le produit est conservé sont stérilisés. Ceux-ci sont testés pour éliminer la possibilité de prolifération des bactéries. En même temps, les mécanismes de conservation sont inspectés et maintenus selon certaines exigences.

Plus tard, le lait maternel donneur subit des processus de pasteurisation qui éliminent tout microorganisme considéré comme infectieux ou dangereux pour sa conservation. La procédure en tant que telle détruit certains composants nutritionnels et immunologiques, mais il s’agit généralement d’un faible pourcentage.

Lorsqu’il est pasteurisé, le lait maternel conserve la plupart de ses propriétés, malgré les changements qu’il subit. Par conséquent, il est toujours irremplaçable et incomparable aux formules de lait.

 

A découvrir aussi