Syndrome de Superwoman: tout faire sans demander de l'aide

Avez-vous la sensation de vivre trop pour les autres et pas assez pour vous? Le syndrome de la superwoman vous fera alors écho.
Syndrome de Superwoman: tout faire sans demander de l'aide

Dernière mise à jour : 21 août, 2021

Les femmes d’aujourd’hui vivent à un rythme extrêmement rapide, sous l’effet d’un stress énorme et avec un niveau d’exigence personnelle trop élevé. Mais nous ne sommes pas des héroïnes de fiction, mais de simples mortelles. Pour cette raison, il est important de s’arrêter et de réfléchir aux conséquences, car le syndrome de la superwoman est à l’ordre du jour.

Avez-vous entendu parler de ce syndrome? Nous vous en disons davantage dans cet article.

Qu’est-ce que le syndrome de la superwoman?

Il est probable que ce terme vous évoque l’héroïne de la bande dessinée, mais rien n’est plus éloigné de la vérité. Le syndrome représente une femme qui se soucie tellement de tout et de tout le monde qu’elle finit par s’oublier elle-même et son bien-être.

Elle veut tout couvrir: travail, maison, partenaire et enfants. Mais à la fin, elle finit par oublier ses propres besoins. Il est probable qu’il y ait une intention, peut-être inconsciente, de vouloir plaire à tout le monde et d’être valorisée par son environnement comme une véritable héroïne.

Le syndrome de la superwoman est l’un des maux dont souffrent les femmes du XXIe siècle, qui doivent faire face à une double charge de travail: celle qu’elles font à l’intérieur et à l’extérieur de leur foyer.

La cause de cette condition est une auto-exigence excessive, qui conduit à vouloir tout faire parfaitement. Elle peut également entraîner des symptômes physiques, émotionnels et mentaux qui déterminent un niveau élevé de stress.

Qu’est-ce qui se cache derrière ce syndrome?

Il y a des femmes qui ont été peu reconnues dans leur enfance et qui, à l’âge adulte, cherchent à faire plaisir aux autres en se rendant utiles. Elles sentent que la seule façon de recevoir un compliment est d’être parfait, même si intérieurement elles n’ont pas assez de force pour entretenir cette image sans souffrir.

D’autre part, elles essaient de cacher leurs faiblesses sous un bouclier de force. Elles cherchent non seulement à être d’excellentes mères et femmes, mais à avoir une maison impeccable, une carrière réussie et à se conformer aux canons de beauté imposés par la société.

Une femme qui fait plusieurs taches en même temps.

Comment se manifeste le syndrome de la superwoman?

Ces femmes accomplissent leur travail d’une manière extraordinaire, avec un niveau d’exigence personnelle très élevé. Plusieurs fois, cela leur permet d’atteindre le succès dans leur vie professionnelle et la reconnaissance et l’admiration de leurs pairs, ce qui peut renforcer le comportement et approfondir le syndrome.

Dans l’environnement familial, elles ne laissent personne les aider car personne ne peut faire les choses comme elles. Elles croient réellement que si elles n’interviennent pas, rien n’est bien fait.

Quelques symptômes du syndrome de la superwoman

  • Niveau de stress élevé.
  • Crises d’angoisse.
  • Insomnie.
  • Problèmes gastro-intestinaux.
  • Hypertension.
  • Douleurs musculaires et maux de tête.
  • Fatigue chronique.
  • Dépression.
  • Perte du désir sexuel.
  • Niveaux élevés de frustration.
  • Insatisfaction de votre vie.
  • Épuisement émotionnel lié au travail (ou burn-out).

Y a-t-il un facteur qui prédispose les femmes à souffrir de ce syndrome?

Les femmes qui ont appris à montrer leur force et à se convaincre qu’elles n’ont besoin de l’aide de personne sont plus susceptibles de souffrir de ce syndrome.

À leur tour, elles vivent cette réalité comme unique et ne perçoivent pas qu’il y a un problème à résoudre. Elles la naturalisent comme leur façon d’être et ne veulent pas la corriger.

Conseils pour gérer le syndrome de la superwoman

Si vous pensez que vous êtes dans cette situation ou qu’un de vos proches en souffre, soyez attentive aux conseils suivants:

S’organiser par priorités

Tout d’abord, prenez soin des choses vraiment importantes qui ne peuvent pas attendre. On ne peut pas tout couvrir et parfois ce besoin de vouloir tout contrôler prend du temps par rapport à ce qui est vraiment nécessaire.

Dire NON sans culpabiliser

Parfois, nous disons OUI à tout, sans penser à la quantité de choses que nous avons en attente. Il est donc important de ne pas dire oui à tout tout de suite. Prenez le temps de réfléchir et d’analyser si vous pouvez ou non le faire. Dans le cas où vous ne pouvez pas le faire, essayez d’abandonner la culpabilité.

Déléguer si nécessaire

À de nombreuses occasions, certaines petites tâches prennent du temps à d’autres avec une priorité plus élevée. Il est donc important d’apprendre à déléguer et à demander de l’aide en cas de besoin.

Pensez-vous qu’il n’y a rien que les autres puissent faire pour vous? Êtes-vous si essentielle pour tout? Pensez-y et commencez à déléguer davantage.

Prendre le temps de faire les choses que l’on aime

La vie n’est pas que travail et maison. Il est nécessaire de consacrer du temps dans la semaine à faire les choses que vous aimez et à vous sentir bien.

Quatre amies qui se font un câlin.

À propos du syndrome de la superwoman…

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le syndrome de la superwoman, le moment est venu de mettre une solution à cette situation.

N’oubliez pas que personne ne peut être une superwoman sans en payer les conséquences physiques et mentales.

Faites un peu plus confiance aux gens qui vous entourent et ne pensez pas que le monde s’arrête si vous n’êtes pas là. En effet, personne n’est indispensable. Au final, ce qui compte, c’est de partager de bons moments avec ceux qui sont là pour nous.

Essayez de trouver un moyen d’être heureuse. Passez plus de temps pour vous et votre famille. Ressentez la tranquillité et le calme de partager les moments sans chercher à contrôler tout ce qui vous entoure.

Cela pourrait vous intéresser ...
Charge mentale ménagère : le travail invisible des femmes
Être parentsLisez-le dans Être parents
Charge mentale ménagère : le travail invisible des femmes

La charge mentale ménagère est le fait de devoir pensée à la gestion du foyer et elle incombe beaucoup plus à la femme qu'à l'homme au sein du coup...



  • Lima García, A. M. (2021). Gestionando Emociones: La conciliación familiar, laboral y personal y el caos emocional para las madres en el siglo XXI.
  • Heather, A. K. (2008). Young women constructing identities: Multiple subject positions and the superwoman ideal (Doctoral dissertation, University of Calgary).
  • Eastman, L. E. (2007). Overcoming the Super Woman Syndrome (1st edition). Professional Woman Publishing.
  • Shaevitz, M. H. (1984). The Superwoman Syndrome. Random House Inc.
  • Khoo, E. J., Aldubai, S., Ganasegeran, K., Lee, B. X., Zakaria, N. A., & Tan, K. K. (2017). El agotamiento emocional está asociado con factores estresantes relacionados con el trabajo: Estudio multicéntrico y transversal en hospitales públicos de Malasia. Archivos argentinos de pediatría, 115(3), 212-219.