Signes que votre enfant est sur le point de piquer une crise de colère

21 juin, 2020
Les crises de colère font partie du développement de votre enfant, mais lorsque vous les comprenez, vous pouvez les prévenir à plusieurs reprises.
 

Soutenir son enfant en pleine crise de colère est la partie la plus difficile pour les parents. Tous les enfants font des crises de colère, donc tous les parents doivent passer par ces moments de crise émotionnelle pour leurs petits.

Vous pouvez vous sentir frustré, mais c’est ce qui importe le moins. Ce qui est vraiment important, c’est que vous pouvez être sûr que c’est un élément normal du développement de l’enfant et que vous devez vous en montrer digne.

Votre enfant n’essaie pas de vous contrarier ou de vous mettre en colère de façon intentionnelle. Il essaie simplement de vous montrer, par ses actions, qu’il est émotionnellement affecté et qu’il a besoin de votre réconfort et de vos conseils pour trouver son équilibre intérieur. La façon dont vous réagissez est fondamentale pour améliorer son comportement.

La crise de colère n’est la faute de personne

Lorsque votre enfant fait une crise de colère, vous pouvez être tenté de penser que c’est de votre faute. Ce n’est pas le cas. Les crises de colère sont un élément normal du développement de l’enfant et ne surviennent pas parce que vous avez été un mauvais parent ou parce que vous avez fait quelque chose de mal.

Heureusement, la plupart des crises de colère sont précédées d’une liste de signes révélateurs. Nous expliquons ci-dessous les signes les plus courants que les enfants montrent avant de piquer une crise. On peut ainsi prévoir le moment.

jeune fille pleurant
 

Que puis-je faire pour éviter une crise de colère ?

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à la propension d’un enfant à piquer une crise de colère à un moment donné :

  • La faim. Les petits ont faim, tout comme nous. Il peut être très utile de disposer de collations et de prévoir les moments où votre enfant a besoin d’un peu plus de soutien.
  • Fatigue ou épuisement. Plus votre enfant est fatigué, plus il aura du mal à communiquer et à raisonner en dépit des difficultés et des défis.
  • La tentation. Se promener dans l’allée des bonbons à l’épicerie avec votre enfant lorsqu’il a faim et que vous n’avez pas l’intention de lui permettre de manger des sucreries est la recette magique pour déclencher une crise.

Quels sont les signes avant-coureurs qu’une crise de colère se prépare ?

Voici quelques signes qui vous indiqueront que votre enfant est sur le point de faire une crise de colère, afin que vous puissiez l’éviter.

La lutte pour la communication avant la crise de colère

Les enfants se mettent souvent en colère parce qu’ils n’ont pas encore la capacité de s’exprimer et de comprendre clairement. Si votre petit a du mal à exprimer son point de vue, ou s’il a du mal à demander ce qu’il veut, il risque de piquer une crise de colère, à moins que vous ne l’aidiez à s’exprimer.

Signes physiques de frustration

Si un enfant se met à frapper un jouet, à lancer un objet ou à lever la main par frustration, une crise peut se profiler à l’horizon. Lorsque l’exaspération commence à se déplacer dans le corps, votre enfant atteint peut-être sa limite.

 

Cris avant la crise de colère

Si votre petit commence à élever la voix, cela peut être le signe qu’il a des difficultés émotionnelles. Lorsque sa voix est moins que joyeuse, vous pouvez regarder si une intervention est nécessaire pour éviter une crise de colère.

bébé faisant une crise de colère

Donner des coups de poing ou de pied à des objets ou des personnes

Frapper, donner des coups de pied et même mordre peut être courant pendant l’enfance, car les enfants apprennent à naviguer en interagissant avec d’autres enfants qui ont également une capacité de communication limitée.

Ce type de comportement est le signe que votre enfant a du mal à obtenir ce qu’il veut ou qu’il met fin à certains comportements chez un ami, de sorte qu’il se sent poussé au-delà de ses limites.

Un raccourcissement de la durée d’attention avant la crise de colère

Il ne faut jamais s’attendre à ce que les jeunes enfants aient une longue durée d’attention, mais lorsqu’un enfant perd clairement sa concentration à un moment où on lui dit de faire autrement, sa frustration va certainement grandir. Utiliser la distraction ou aider votre enfant à trouver une activité qui l’intéresse peut contribuer à prévenir une crise imminente.

 

Sentiment de perte de contrôle

Tout comme les adultes sont à l’aise pour contrôler les situations, les enfants le sont aussi. Si un enfant se trouve dans une situation où il ne peut pas faire l’expérience du choix, cela peut amener ses émotions à un endroit où elles sont difficiles à gérer, ce qui peut également entraîner une crise de colère.

Il est également possible que votre petit tende son corps, pleure, répète quelque chose plusieurs fois en raison de son insécurité émotionnelle ou devienne nerveux si ses habitudes sont modifiées sans avertissement. Ces signes peuvent également indiquer qu’une crise de colère s’annonce.