Semaine de grossesse 38: que se passe-t-il?

Alors que vous avez hâte de rencontrer votre bébé, il continue de se développer, mais cette fois à un rythme plus lent. Découvrez les choses les plus importantes de cette semaine.
Semaine de grossesse 38: que se passe-t-il?

Dernière mise à jour : 16 mai, 2021

Vous êtes déjà dans la dernière ligne droite! Au cours de la semaine 38 de grossesse, votre bébé devrait être en excellent état, à condition que vous ayez assisté régulièrement à vos examens prénataux.

Nous avons préparé cet article avec quelques faits intéressants à propos de cette semaine!

Comment va mon bébé à la semaine 38?

Femme enceinte au cours de la semaine 38.

Depuis la semaine dernière, votre bébé est à terme. Cela signifie que, dans des conditions normales, il devrait être prêt à naître à tout moment. Nous savons à quel point vous devez être excitée et, par conséquent, nous vous recommandons de profiter au maximum de ces journées!

Bien que la croissance du poids et de la taille de votre bébé ralentisse petit à petit, il pèse 3,2 kilogrammes et mesure entre 48 et 51 centimètres. De plus, il devrait déjà être dans sa position définitive.

S’il se trouve dans une présentation céphalique, c’est-à-dire avec la tête baissée, cela est normal. S’il se présente par le siège (fesses vers le bas) ou en position transversale, votre obstétricien planifiera probablement une césarienne.

À ce stade, tous les sens de votre bébé doivent être bien développés, ainsi qu’un bon fonctionnement des systèmes osseux, cardiovasculaire, hématologique, nerveux et digestif.

Cependant, les poumons sont encore en train de mûrir. Ceux-ci travaillent sur la production de surfactant, une substance qui maintiendra les alvéoles séparées une fois que le bébé commencera à respirer. De même, il est important de mentionner que l’effusion du vernix et la chute du lanugo se poursuivent cette semaine.

Comment puis-je me sentir pendant la semaine 38?

Certains des symptômes que vous pourriez ressentir à la semaine 38 sont les suivants:

  • Nausée et vomissements.
  • Douleurs dans le bas du dos et les membres inférieurs.
  • Maux de tête.
  • Nervosité.
  • Insomnie.
  • Contractions utérines.
  • Pertes de colostrum.
  • Gonflement des chevilles et des pieds (œdème).
  • Démangeaisons dans le ventre.

Vous avez probablement déjà eu plusieurs de ces symptômes au cours des semaines précédentes. Vous pouvez vous conformer au traitement indiqué par votre médecin pour atténuer ces sensations. En revanche, vous ne devez jamais pratiquer l’automédication, car cela peut avoir des effets négatifs sur le bébé.

Conseils et recommandations à propos de la semaine 38 de grossesse

Il est normal d’être anxieux à ce stade, après tout, le bébé est sur le point d’arriver. Voyons en détail si vous devriez consulter le médecin à cette date, ainsi que quelques recommandations que vous trouverez probablement utiles.

Est-il nécessaire d’aller chez le médecin pendant cette semaine?

Au cours des dernières semaines de grossesse, il est courant que le médecin prévoie des visites hebdomadaires. Ceci dans le but de surveiller de près la santé de votre bébé, car il existe encore de nombreuses complications qui peuvent être évitées avec un contrôle approprié.

Par conséquent, vous devez réaliser toutes les études correspondantes: prises de sang, analyses d’urine et sérologies des maladies infectieuses… Tout comme dans les autres trimestres.

En dehors de vos consultations, vous devez vous rendre dans un service d’urgence en cas de présentation des manifestations cliniques suivantes:

  • Contractions régulières et douloureuses.
  • Apparition de sécrétions par les organes génitaux: sang, liquide transparent abondant ou écoulement gélatineux jaune-vert.
  • Fièvre (température supérieure à 38,3 ° C).
  • Douleur ou brûlure en urinant.
  • Diarrhée.
  • Vous ne ressentez plus les mouvements du bébé.

Comment différencier les contractions réelles et fausses?

Il est très probable qu’au cours des dernières semaines, vous ayez senti des contractions brèves et sporadiques de votre abdomen. Celles-ci sont appelées contractions de Braxton Hicks et correspondent uniquement à la «préparation de l’utérus» pour le moment de l’accouchement.

Les contractions réelles sont très différentes. Celles-ci sont douloureuses, très régulières et durent 1 à 2 minutes. C’est plus ou moins le temps qui s’écoule habituellement entre une contraction et une autre.

Si vous présentez ces derniers symptômes et, qu’en plus, vous avez expulsé le bouchon muqueux (cette matière gélatineuse qui se trouve à l’intérieur du col de l’utérus), le travail est en marche. Vous devez donc vous rendre dans un service médical le plus tôt possible pour poursuivre l’accouchement.

Une femme enceinte au cabinet de l'obstétricien au cours de la semaine 38.

Conseils pour les nouvelles mamans

S’il s’agit de votre première grossesse, nous savons à quel point vous pouvez être excitée. Cela ne vous arrive pas seulement à vous, mais aussi à tous vos proches qui vivront intensément ces dernières semaines avec vous. Pour rendre ce processus plus agréable, il est préférable de suivre les recommandations suivantes:

  • N’ayez pas peur de la douleur pendant le travail. Bien qu’il s’agisse d’un processus intense, de nombreux anesthésiques peuvent aujourd’hui être administrés pour éviter que le travail ne soit trop inconfortable.
  • Essayez de garder votre alimentation légère et nutritive.
  • Le processus de dilatation du col de l’utérus prendra plusieurs heures. Préparez-vous à passer un bon moment à attendre la naissance de votre bébé!
  • Il est intéressant d’assister à des cours d’initiation au travail pour mieux comprendre le processus. Ils vous apprendront, par exemple, des techniques de respiration.
  • Après l’accouchement, essayez d’allaiter le plus tôt possible.
  • Sortez pour une promenade. En plus de réduire l’enflure des chevilles et des pieds, cette activité physique peut aider la tête de votre bébé à pénétrer dans le bassin.
  • Vérifiez le sac de maternité pour l’accouchement.
  • Pour lutter contre l’insomnie, vous pouvez respirer de la lavande avant de dormir. Vous pouvez parfumer votre pièce avec un diffuseur ou diluer l’huile dans de l’eau et la vaporiser sous forme de spray.

Quelques questions autour de la semaine 38

Nous clarifierons maintenant certains des doutes les plus courants qui peuvent apparaître ces jours-ci:

1. Puis-je boire de l’alcool à la fin de la grossesse?

A aucun moment de la grossesse, cette substance ne doit être consommée. Bien que le bébé soit déjà bien développé, il existe certaines complications médicales que l’alcool, comme le tabac et les drogues, pourrait déclencher.

2. Puis-je avoir des relations sexuelles?

En général, les rapports sexuels pendant la grossesse ne sont pas contre-indiqués. Cependant, une stimulation excessive du col de l’utérus pendant la pénétration pourrait favoriser le début du travail. En cas de doute, vous pouvez en discuter avec votre médecin de confiance.

3. Mon bébé peut-il naître au cours de la semaine 38 de grossesse?

Oui, votre bébé peut arriver avant le terme. Cependant, comme cette semaine encore considérée comme un terme précoce, vous devez éviter de provoquer le travail par vous-même. En général, le bébé doit rester dans l’utérus un peu plus longtemps.

Toutefois, le médecin peut déclencher le travail à ce stade s’il y a des complications telles que la prééclampsie ou le diabète gestationnel. Et, si vous avez des jumeaux et des saignements, il est probable que le travail soit avancé.

Un excellent moment pour réfléchir

Si vous vous trouvez dans cette semaine, c’est une bonne idée de penser à tous les moments vécus au cours des 9 derniers mois. Si vous avez eu l’occasion d’en documenter plusieurs par écrit, photos ou vidéos, c’est une bonne idée de partager ces souvenirs avec vos proches et de vous préparer en toute tranquillité à cette nouvelle étape de votre vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
La grossesse semaine après semaine
Être parentsLisez-le dans Être parents
La grossesse semaine après semaine

La grossesse est un moment unique à vivre, découvrez les différentes étapes, semaine après semaine, par lesquelles vous passerez jusqu'à la naissan...



  • Fleischman, A. R., Oinuma, M., & Clark, S. L. (2010). Rethinking the definition of “term pregnancy”. Obstetrics and gynecology, 116(1), 136–139. https://doi.org/10.1097/AOG.0b013e3181e24f28
  • MedlinePlus [Updated 2021 May 4]. Fetal development. Available from: https://medlineplus.gov/ency/article/002398.htm
  • Burri P. H. (1984). Fetal and postnatal development of the lung. Annual review of physiology, 46, 617–628. https://doi.org/10.1146/annurev.ph.46.030184.003153
  • Mayo Clinic [Updated 2020 Feb 27]. 3rd trimester pregnancy: What to expect. Available from: https://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/pregnancy-week-by-week/in-depth/pregnancy/art-20046767
  • Yamauchi, Y., & Yamanouchi, I. (1990). Breast-feeding frequency during the first 24 hours after birth in full-term neonates. Pediatrics, 86(2), 171–175.
  • Connolly, C. P., Conger, S. A., Montoye, A., Marshall, M. R., Schlaff, R. A., Badon, S. E., & Pivarnik, J. M. (2019). Walking for health during pregnancy: A literature review and considerations for future research. Journal of sport and health science, 8(5), 401–411. https://doi.org/10.1016/j.jshs.2018.11.004
  • Dejong, K., Olyaei, A., & Lo, J. O. (2019). Alcohol Use in Pregnancy. Clinical obstetrics and gynecology, 62(1), 142–155. https://doi.org/10.1097/GRF.0000000000000414
  • Maldonado-Durán, M., Sauceda-García, J. M., Lartigue, T. (2008). Cambios fisiológicos y emocionales durante el embarazo normal y la conducta del feto. Perinatología y reproducción humana, 22, 5–14.
  • Schapira, I. (2004). Características del desarrollo humano perinatal. Un método para la evaluación del sistema nervioso joven. Revista del Hospital Materno Infantil Ramón Sardá, 23(2), 59–69.