Le score d’Apgar : qu’est-ce que c’est ? pourquoi est-ce important ?

· 9 novembre 2017

Après avoir donné la vie, ce qu’une femme désire le plus au monde, c’est tenir son enfant dans ses bras. L’attente a été longue, parfois difficile. B

Bien entendu, elle demande aux professionnels de santé si son bébé va bien. Pour éliminer le moindre doute, l’équipe médicale examine le nouveau-né quelques minutes après l’accouchement. C’est ce qu’on appelle le score d’Apgar.

L’équipe procède à une évaluation minutieuse. En faisant passer au bébé une série de tests, on vérifie qu’il est en bonne santé et qu’il n’a pas de problèmes particuliers. C’est un examen ordinaire qui n’a vraiment rien d’inquiétant ou d’exceptionnel. Le bébé n’en souffre pas.

Qu’est-ce que le score d’Apgar ?

Les dix premières minutes de vie sont cruciales pour le nouveau-né. C’est pour cela que l’équipe médicale procède immédiatement au test d’Apgar, c’est-à-dire à un examen rapide de son état de santé.

Cela peut être fait en une minute, parfois cinq, voire dix. Pendant cet examen médical, on évalue cinq éléments spécifiques. Chaque élément est noté sur 2. On additionne ensuite pour obtenir une note globale.

  1. La respiration
  2. Le pouls / la fréquence cardiaque
  3. L’activité / le tonus musculaire
  4. La grimace / les réflexes aux stimuli
  5. L’apparence ou la couleur de peau

Le test initial détermine si le bébé a bien toléré l’accouchement et l’examen complémentaire, s’il s’est adapté à la vie extra-utérine. C’est ce deuxième test qui est considéré comme le plus important. C’est un outil d’analyse fondamental en néonatalogie.

Le score d’Apgar sert à déterminer rapidement et en douceur si le nouveau-né a besoin d’assistance respiratoire et s’il a des problèmes cardiaques ou des séquelles neurologiques.

Un nouveau-né passe le test d'Apgar après la naissance

Si le score d’Apgar se situe dans une fourchette entre 7 et 10, cela signifie que le bébé s’adapte correctement à son nouvel environnement. Entre 5 et 7, le bébé a dû manquer d’oxygène pendant l’accouchement. Dans ce cas, il a besoin d’assistance respiratoire.

Il est très rare qu’un bébé obtienne un score inférieur à 5. Toutefois, cela peut arriver aux prématurés ou aux bébés nés par césarienne en urgence. S’il y a eu des complications pendant l’accouchement, le nouveau-né peut également présenter des problèmes respiratoires ou cardiaques.

Les critères à prendre en compte

Un bébé subit un test respiratoire après la naissance, dont les résultats sont pris en compte dans le score d'Apgar

 

La fréquence cardiaque

Selon les pédiatres, c’est l’élément évalué le plus important du test d’Apgar. Si le bébé n’a pas de rythme cardiaque, la note est de 0. Si le cœur bat à moins de 100 pulsations par minute, la note est de 1. S’il bat à plus de 100 pulsations par minute, c’est la note maximale, c’est-à-dire 2.

La respiration

Ce test permet d’évaluer la maturité et la santé des poumons. On observe les mouvements du thorax au moment de l’inspiration et de l’expiration.

Quand le bébé ne respire pas, on note 0. Si sa respiration est lente ou irrégulière, on compte 1. S’il a une respiration normale ou qu’il pleure, c’est la note maximale.

Le tonus musculaire

On observe la force des mouvements et la flexion des extrémités. On voit que le bébé a un bon tonus musculaire quand il a les extrémités fléchies et qu’il arrive à faire des mouvements spontanés. Si c’est le cas, on note 2.

Si jamais ses extrémités sont étirées et flasques, on considère que son tonus musculaire est pauvre. Dans ce cas, on note 0.

Les réflexes

Il s’agit de la réaction involontaire du nouveau-né à des stimulus désagréables. On évalue principalement le réflexe d’irritabilité (pleurs, grimace, toux, éternuement ou gesticulation).

Devant l’absence de réponse, on note 0. S’il fait des grimaces ou des gestes légers, on note 1. S’il y a des pleurs, une toux ou un éternuement, on note 2.

La couleur de la peau

Elle varie en fonction de l’oxygénation du bébé. Cela dépend aussi de la pigmentation.

Quand le bébé a le teint foncé, on observe la couleur des muqueuses de la bouche, de la cornée, des lèvres, des paumes de mains et des plantes de pieds.

Si c’est un bébé au teint clair, on observe la couleur de sa peau de manière générale, que l’on compare à l’état des pieds et des mains.

Pendant chaque test, le pédiatre prend en compte une série de caractéristiques. Il donne alors une note de 0 à 2. La note globale obtenue permet d’évaluer l’état de santé du nouveau-né et de déterminer les aspects qu’il faudra surveiller pour qu’il mène une vie saine ou du moins, avec le moins de problèmes de santé possible.