Tout savoir sur la jaunisse infantile

· 9 mars 2018
Ce trouble, également connu sous le nom de jaunisse du nouveau-né, provient d'un taux élevé de bilirubine dans le sang.

La jaunisse infantile est une maladie inconnue de certains parents. Cependant, ce n’est pas parce qu’elle est inconnue qu’elle cesse de prévaloir et de toucher de nombreux enfants.

La jaunisse infantile : Son origine et ses caractéristiques

La jaunisse infantile est une maladie qui affecte le nouveau-né durant les premiers jours ou semaines de sa vie. Elle se caractérise par la couleur jaunâtre de la peau du bébé qui commence habituellement sur le visage. Cependant, dans les cas les plus critiques, elle atteint les pieds.

La bilirubine est une substance jaune résultant de la dégradation des vieux globules rouges. A mesure qu’elle se produit, elle est décomposée par le foie et quitte le corps à travers les selles.

 Le nouveau-né vient au monde avec un certain niveau de bilirubine dans le sang. Mais si son foie l’élimine, elle ne devient pas un problème pour lui.

Pendant qu’il est dans l’utérus maternel et protégé à l’intérieur du sac de liquide amniotique, c’est le placenta qui est responsable de retirer le pigment du corps du bébé et de le porter au foie de la mère pour qu’il soit décomposé par lui.

À la naissance, c’est le foie du nouveau-né qui doit commencer à faire ce travail. Cependant, quand il ne parvient pas à le faire efficacement, il permet à la bilirubine de s’accumuler dans le corps. Alors, la peau et la couche externe du globe oculaire (sclère) deviennent jaunes, et l’enfant devient jaunâtre.

La jaunisse infantile peut également se produire lorsque le nouveau-né a un trouble qui favorise l’augmentation du nombre de «vieux» globules rouges à remplacer.  Certains des plus communs sont :

  • Une incompatibilité entre le groupe sanguin du bébé et de sa mère.
  • Des troubles intestinaux.
  • Une infection.
La jaunisse infantile peut disparaître d'elle-même.

Le types de jaunisse infantile

La jaunisse physiologique infantile est fréquente dans l’enfance. Presque tous les nourrissons l’ont pendant les premiers jours de leur vie. Ceci est une condition temporaire et inoffensive qui disparaît la plupart du temps de son propre chef. En effet, le foie du bébé « apprend » à traiter la bilirubine pour l’éliminer dans les selles.

Il existe un autre type de jaunisse connu sous le nom de «jaunisse par le lait maternel.» Et, comme les autres, elle survient durant les premiers jours et semaines de la vie.

Dans ces cas-là, la maladie survient lorsqu’une substance qui compose le lait maternel interfère avec la capacité du corps du bébé à traiter et à éliminer le pigment connu sous le nom de bilirubine. Ce type de jaunisse, comme le précédent, n’est pas grave pour le bébé. De plus, il disparaît généralement après quelques jours.

Les complications de la jaunisse du nouveau-né

Les bébés prématurés sont plus enclins à la jaunisse que les bébés nés à terme.

Bien que la jaunisse infantile soit un trouble diagnostiqué avec une certaine facilité, elle peut disparaître d’elle-même. En outre, lorsque cela est justifié, elle reçoit un traitement immédiat. Mais parfois elle s’aggrave. En voici les causes :

  • Des maladies qui affectent directement le foie.
  • Un traumatisme pendant l’accouchement.
  • Des infections.

Le traitement de la jaunisse infantile se concentre sur la photothérapie. Dans ce cas, l’enfant est exposé avec les yeux couverts à de lumière ultraviolette dans l’incubateurLe bébé qui souffre d’une jaunisse plus sévère reçoit des liquides par voie intraveineuse. Et dans certains cas critiques, son sang est remplacé (par exsanguino-transfusion).

Lorsque la jaunisse est grave, le bébé a l’air fatigué et ne mange pas bien, cela gêne son interaction avec l’environnement et son gain de poids. Mais, bien que cela se produise très rarement, il existe des complications de la jaunisse infantile qui atteignent aussi le cerveau. Parmi elles, nous devons vous citer :

  • L’encéphalopathie bilirubinique du nouveau-né (complication neurologique).
  • La paralysie cérébrale.
  • La surdité.
Soigner la jaunisse infantile par l'allaitement maternel.

Surmonter la jaunisse avec le lait maternel

Souvent, la jaunisse du nouveau-né disparaît quelques jours après son apparition. C’est l’organisme du bébé qui parvient à réguler les niveaux de bilirubine dans le sang tout seul. Son régime, abondant et fréquent, lui permet d’avoir plusieurs selles pendant la journée et d’éliminer dans les selles la substance jaune qui se trouve dans son corps.

Observez la coloration jaune sur la peau de votre enfant et allez chez le pédiatre si vous pensez qu’il a la jaunisse. Mais avant tout, donnez-lui suffisamment de lait maternel pour qu’il ait la possibilité de vaincre la maladie tout seul.