Résultats scolaires : que faire en tant que parents ?

Les résultats scolaires peuvent être un vrai casse-tête et l'un des premiers défis à relever en tant que parents. Voici donc l'attitude qui sera la plus bénéfique pour le développement de votre enfant.
Résultats scolaires : que faire en tant que parents ?

Dernière mise à jour : 16 juin, 2019

L’une des questions les plus récurrentes de tout parent avec un enfant en âge d’aller à l’école est celle des résultats scolaires et de ce qu’il faut faire pour y remédier.

Depuis des années, nous sommes restés dans l’imaginaire collectif qu’un enfant doit être puni s’il obtient de mauvaises notes, qu’une mention très bien est récompensée par des cadeaux ou que l’enseignant est le seul responsable de l’éducation scolaire de nos enfants.

Mais tous ces préceptes sont obsolètes. La réalité est beaucoup plus complexe. En effet, il existe des aspects qui influencent dans tous les cas et chaque individu est unique. Par conséquent, ces processus d’apprentissage peuvent être spécifiques, tout en étant complexes.

Voici donc quelques idées qui pourraient être utiles pour parler avec nos enfants à propos de ses résultats scolaires. Ces dernières vont nous permettre également d’agir dans le processus d’enseignement.

Résultats scolaires : que pouvons-nous faire ?

1. Comprendre les signes et les utiliser en notre faveur

La première chose à garder à l’esprit en ce qui concerne les bons ou les mauvais résultats scolaires est qu’ils offrent une bonne occasion de connaître nos enfants : leurs goûts, leurs faiblesses, leurs motivations. A partir de là, nous pouvons renforcer leurs apprentissages et les encourager à faire ce qu’ils aiment.

Une mauvaise note à l’école au cours d’une période ou d’un laps de temps n’est pas nécessairement le reflet d’une difficulté d’apprentissage permanente. De nombreux enfants ont des capacités pour les mathématiques. D’autres, en revanche, sont plus à l’aise avec l’écriture, la mémorisation ou l’apprentissage des langues.

C’est la même chose avec les matières comme le sport ou les activités artistiques. Si nous nous rappelons de notre propre enfance, nous nous souviendrons certainement de notre préférence naturelle pour certaines matières plutôt que d’autres. Cela nous a d’ailleurs très probablement amené à choisir notre profession actuelle.

Les résultats scolaires peuvent être un vrai casse-tête et l'un des premiers défis à relever en tant que parents.

Néanmoins, bien que nous ayons des tendance naturelles pour certaines matières en particulier, cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas apprendre correctement le contenu nécessaire des autres pour réussir un examen.

C’est pourquoi, grâce à une connaissance préalable des goûts de nos enfants, nous pouvons leur offrir l’aide scolaire et émotionnelle dont ils ont besoin pour réussir dans toutes les matières de manière satisfaisante.

“Une mauvaise note à l’école au cours d’une période ou d’un laps de temps n’est pas nécessairement le reflet d’une difficulté d’apprentissage permanente”

2. Une aide scolaire

Comme nous venons de le souligner, l’un des préceptes qui n’existe plus est celui qui stipule que la responsabilité de l’enseignement incombe entièrement au professeur. Par conséquent, si nous ne participons pas activement à l’éducation de nos enfants, nous ne pourrons pas les voir développer pleinement leurs capacités.

Nous partons donc de l’idée qu’une bonne communication avec eux ainsi qu’une observation de leurs dossiers scolaires nous permettra d’utiliser les outils appropriés pour améliorer leur apprentissage.

Une fois que ces deux actions sont remplies, nous pouvons nous concentrer sur l’aide scolaire.

  • Désigner un professeur particulier pour renforcer l’apprentissage des matières dans lesquelles l’enfant a des difficultés. Si cela n’est pas possible, demander à son enseignant de lui indiquer certaines lectures ou exercices supplémentaires afin qu’il puisse comprendre les éléments d’apprentissage avec des exemples.
  • Etudier avec l’enfant. Passer au moins une demie heure par jour pour lire, réviser ou faire un exercice sur le sujet qui lui pose problème. Non seulement, l’enfant se sentira soutenu, mais en plus il pourra identifier l’origine de ses difficultés. Cela peut être très utile de concevoir un programme d’étude pour lui.
  • Fournir les moyens ou les outils d’apprentissage. Par exemple, des livres, une calculatrice ou tout autre outil de mesure qui permette au jeune d’effectuer correctement ses devoirs. Si vous n’avez pas les ressources nécessaires, vous pouvez l’emmener à la bibliothèque. Par ailleurs, il est très important qu’il puisse étudier dans un espace confortable.

3. Face aux résultats scolaires, offrir une aide émotionnelle

Nous mettons l’accent sur cet aspect car, croyez-le ou non, c’est celui qui affecte le plus souvent le manque de motivation au moment d’étudier.

  • Ne pas crier ou dénigrer si l’enfant désapprouve une matière. Certains parents croient que s’ils réprimandent leurs enfants, leurs résultats scolaires changeront par magie. Beaucoup d’enfant n’ont même pas la maturité émotionnelle nécessaire pour comprendre les situations.
  • Ne pas comparer les résultats scolaires avec ceux de ses frères et soeurs ou camarades. Au contraire, apprenez-lui que chaque individu est unique, que son expérience d’apprentissage n’a pas besoin d’être la même que celle des autres et qu’une note ne reflète absolument pas son infériorité.
Ne pas comparer les résultats scolaires de l'enfant avec ceux de ses frères et soeurs ou camarades.

  • Ne jamais utiliser comme punition celle de les forcer à étudier. Les parents qui utilisent comme méthode de punition d’enfermer leurs enfants dans une pièce pour qu’ils étudient, créent en eux un conditionnement négatif. En effet, ils associeront l’apprentissage à quelque chose de mauvais et d’ennuyeux et par conséquent, ils voudront s’en éloigner.
  • Motiver l’enfant. Dès le plus jeune âge, apprenez que dans notre vie professionnelle et personnelle, nous aurons toujours des difficultés qui se présenteront. Mais que l’amour, le soutien et la compréhension des êtres chers nous aident à surmonter tout incident.

Finalement, vous pouvez observer que l’éducation des enfants et des adolescents ne se fait pas uniquement à l’école. En effet, les parents sont également des acteurs fondamentaux dans ce processus. C’est pourquoi, nous devons nous assurer que notre intervention est la plus adéquate possible.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’influence de l’alimentation sur le rendement scolaire
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’influence de l’alimentation sur le rendement scolaire

Quelle est l'influence de l'alimentation sur le rendement scolaire? Quels sont les aliments dont le cerveau des enfants a besoin pour se développer...



  • Roth, C. (2011). The Entrepreneur Equation: Evaluating the Realities, Risks, and Rewards of Having Your Own Business. BenBella Books.
  • Navas, L., Maicas, G. S., & Germán, M. A. S. (2003). Predicción de las calificaciones de los estudiantes: la capacidad explicativa de la inteligencia general y de la motivación. Revista de psicología general y aplicada: Revista de la Federación Española de Asociaciones de Psicología56(2), 225-237. https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=760681