Rentrée scolaire: peurs et attentes des enfants

Le retour à l'école représente de nombreux changements, tels que les devoirs, le travail et les dépenses diverses. Comment préparer votre enfant du mieux possible?
Rentrée scolaire: peurs et attentes des enfants

Dernière mise à jour : 05 août, 2021

Les attentes de rentrée scolaire, en nombre, peuvent égaler les peurs qu’un enfant éprouve. Lorsque vous voyez la fin des vacances approcher, il est normal que vous vous sentiez en proie à une foule de sensations qui vous apportent à la fois joie et méfiance.

L’année scolaire apporte avec elle de nouveaux professeurs, matières, rigueurs, responsabilités… si à cela s’ajoute le changement d’école, la séparation des meilleurs amis et de nouvelles relations personnelles, il est logique que cette transformation fasse peur aux enfants.

Les changements effrayent les adultes et les enfants. La nouveauté peut être très difficile à assimiler pour ceux qui commencent tout juste à connaître le monde.

Comme la rentrée scolaire approche, nous souhaitons vous donner quelques conseils afin que vous puissiez aider votre enfant à relever ce nouveau défi.

Des élèves qui travaillent en classe;

Quelles sont les peurs et les attentes qu’un enfant peut ressentir avant la rentrée scolaire ?

Certaines des peurs qu’un enfant peut éprouver avant de retourner à l’école sont:

  • Les nouveaux professeurs.
  • Se séparer de ses amis.
  • Que ses nouveaux compagnons le rejettent.
  • La difficulté des matières.
  • Changement d’école.
  • Séparation de la famille.

Parmi les attentes, on retrouve les mêmes points que nous avons évoqués plus haut mais convertis en aspects positifs:

  • L’idée de rencontrer de nouveaux professeurs qui apprennent de nouvelles choses.
  • Se séparer de ses anciens amis, mais en rencontrer de nouveaux.
  • Apprendre des sujets intéressants.
  • Changer d’école et entrer dans une nouvelle étape.
  • Se séparer de la famille et jouir d’une certaine autonomie loin.

Aider l’enfant à affronter ses peurs

Si votre enfant est content et impatient de retourner à l’école, tout va bien. Il sera excité et plein d’illusions de commencer la nouvelle année scolaire. Cependant, quand il s’agit de peurs, tout change. Dans ce cas, nous vous donnons quelques conseils pour vous aider à les surmonter.

Maintenir les routines

Les routines apportent un sentiment de sécurité et de calme. Même si pendant l’été et les vacances il est bon de rompre avec les habitudes et les horaires qui sont suivis pendant l’année scolaire, avant de retourner à l’école il est préférable de revenir à l’ordre.

Appuyez-vous sur des routines pour que le passage des vacances à l’école soit moins brutal. Commencez au moins deux semaines avant la rentrée. Gardez les jeux actifs pour le matin et l’après-midi, puis faites des activités passives à la tombée de la nuit.

Impliquer l’enfant dans l’achat et la préparation des fournitures scolaires

C’est votre enfant qui portera le sac à dos, les crayons, les livres… Quelques semaines avant le début des cours, demandez-lui de vous accompagner pour acheter les fournitures et le matériel dont il aura besoin plus tard.

Une jeune fille qui dessine.

Aidez-le à choisir la couleur du papier avec lequel il recouvrira ses livres, les gommes, le sac à dos qu’il utilisera, les crayons… Pour l’encourager, il est important de l’inclure dans toutes ces préparations.

Parler de la rentrée scolaire et des sentiments

“Une bonne compagnie et une bonne conversation sont le pilier de la vertu”.

—Isaak Walton—

Votre enfant sera plus serein s’il peut exprimer ce qu’il ressent. Chaque fois que vous le voyez plus calme que d’habitude, n’hésitez pas à aborder le sujet. Il peut avoir besoin de votre avis et de vos conseils avant de retourner à l’école. Si votre enfant est timide et a du mal à se faire des amis, il devra probablement vous parler plus souvent même après la rentrée.

Toutes les préoccupations de votre enfant sont importantes. Par conséquent, ne minimisez pas les problèmes ou les peurs de votre enfant avec des phrases comme : « ne t’inquiète pas » ou « ce n’est pas la chose la plus importante”.

Si vous voulez aider votre enfant, prenez-le au sérieux. Echangez à propos de ce qu’il pense de la nouvelle année scolaire, de ce qui lui fait peur, de ce qu’il en attend, etc. Expliquez-lui qu’il est normal de ressentir de la peur parce que c’est un sentiment inné chez tous les êtres humains. De plus, grâce à la peur, il est possible d’aller plus loin. En effet, celui ou celle qui apprend à la surmonter crée une plus grande intelligence émotionnelle qui rend plus fort.

Des enfants en classe.

Enfin, encouragez-le à voir chacune de ses peurs sous un autre angle et, au lieu des faiblesses, à les transformer en forces.

Cela pourrait vous intéresser ...
8 erreurs des parents lors des premiers jours d’école
Être parentsLisez-le dans Être parents
8 erreurs des parents lors des premiers jours d’école

Les premiers jours d'école sont une transition très importante pour les enfants..Comment les accompagner dans cette épreuve par laquelle nous somme...