Relation mère-fille : les filles préfèrent-elles parler avec leur mère ?

06 mai, 2019
La relation mère-fille ne sont pas toujours faciles. Cependant, il est possible d'établir un lien de complicité basé sur la confiance et le dialogue. Nous proposons des clés pour encourager votre fille à parler davantage avec vous.

Sans aucun doute, la relation mère-fille est généralement très spéciale. Dans la plupart des cas, les filles préfèrent parler à leur mère et révéler certaines de leurs confidences. Cela se produit à condition que la communication soit fluide et naturelle.

Certes, les relations entre mères et filles ne sont pas toujours faciles à comprendre. Dans certains cas, les conversations quotidiennes sont interminables, bien que dans d’autres les discussions sont limitées. Ci-après, nous décrivons comment évolue la relation entre mère et fille.

Les différentes étapes de la relation mère-fille

La relation entre une mère et sa fille peut être passionnée et parfois suffocante. Le lien entre les deux se produit dans l’enfance, l’adolescence et dans la vie adulte. De toute évidence, les trois étapes qui sont déterminantes dans leur vie sont :

1. Relation mère-fille enfant

Au cours de cette première étape, la mère est probablement la seule confidente. D’une façon générale, la petite fille partage ses premiers secrets sur l’école ou des commentaires sur ses nouvelles amitiés. La confiance entre elles est alors totale, ce qui leur permet d’exprimer à juste titre librement leurs pensées et leurs sentiments.

Toutes ces réactions se traduisent par une belle complicité durant l’enfance. Cependant, au fil des années, des conflits surgissent et la relation se complique.

2. Relation mère-fille adolescente

Au fur et à mesure, la petite fille bavarde laissera la place à une personne aux émotions difficiles à contrôler. Jusqu’au moment où, il est beaucoup plus compliqué pour la fille de faire confiance à sa mère.

Au milieu de l’adolescence, les filles recherchent plus d’indépendance familiale ; par conséquent, les relations avec ses amis sont plus fortes. D’une manière générale, elles préfèrent partager leur intimité avec des amis. Par exemple, leur premières histoires d’amour.

Pendant cette période, le conflit s’établit peu à peu. Autrement dit, c’est une occasion de se rebeller qui consiste à la recherche de l’indépendance. Entre autres choses, votre fille apprendra à avoir des opinions opposées et à se forger une personnalité.

3. Relation mère-fille femme

Lorsque nous  passons dans le monde des adultes, tout se passe de manière plus naturelle. Quand la fille grandit, elle se réaffirme et se rebelle. En ce sens, elle ne supporte pas que la mère limite ou influence sa façon de vivre.

Par conséquent, la mère doit comprendre que le temps de l’éducation est révolu. Il est alors temps de se concentrer sur l’élaboration de liens sains avec sa fille.

6 clés pour encourager le dialogue avec votre fille

En tant que mère, nous vous recommandons d’être présente dans la vie de votre fille sans être envahissante. En effet, il est très possible qu’elle ne veuille pas vous confier ses anecdotes si elle a le sentiment d’être jugée.

Pour cette raison, il est conseillé de garder une distance, et même dans le rôle de confidente. Voici quelques clés pour y parvenir :

1. Commencez à parler à votre fille très jeune

Parler des choses importantes avec votre fille est quelque chose que vous devriez commencer à faire dès la pré-adolescence. Faites-le avec les débats appropriés à son âge et progressez au fur et à mesure que l’enfant grandit. En particulier entre 11 et 14 ans.

relation mère-fille

2. Votre nature ouverte l’aidera à parler avec vous

Si vous parvenez à être une mère moins critique et plus ouverte d’esprit, votre fille sera beaucoup plus disposée à révéler ses confidences. Il est possible que, lorsque vous lui posez des questions, votre fille peut refuser de répondre ou de partager plus d’informations qu’elle ne juge nécessaire.

3. Trouver l’équilibre entre être une amie et une mère

L’un des points clés consiste à équilibrer la relation mère-fille dès le plus jeune âge. Essayer d’être trop proche de votre fille peut être contre-productif.

Certaines mères essaient tellement de se rendre accessibles pour leurs filles qu’elles entrent dans des détails qu’elles ne devraient pas. Une mère peut être une complice, une confidente, mais elle doit rester une mère.

“L’amour d’une mère et de sa fille ne se sépare jamais”

-Viola Shipman-

4. Effectuer des rituels familiaux

Les rituels familiaux sont les moments où on célèbre un événement et ou mère et fille s’amusent. Pour votre fille, ces moments représentent une occasion de partager des confidences. Si vous commencez ces activités tôt, votre fille maintiendra ces habitudes pendant son adolescence et même à l’âge adulte.

5. Cherchez des solutions avec votre fille

Permettez à votre fille de vous parler des différentes solutions possibles lorsque vous parlez d’un problème qui se présente à elle. En ce sens, essayez de le résoudre avec elle. Les filles ont besoin de conseils, mais elles veulent aussi faire partie de la prise de décision face à la solution. Cette méthode l’encouragera à vous parler lorsqu’elle a un souci.

relation mère-fille

6. Utilisez les moyens de communications actuels pour démarrer des conversations avec votre fille

Faites de la communication avec votre fille une partie intégrante de votre vie. C’est en ce sens que les nouveaux outils de communication peuvent renforcer les liens. Par ailleurs, n’hésitez pas à partager avec elle tout ce qui vous intéresse. Aussi, n’hésitez pas à discuter de plusieurs questions et à créer un compte-rendu des échanges d’opinions.

En bref, même si les filles préfèrent parler à leur mère, sachez que la relation entre elles n’est jamais simple. Ainsi, la relation peut être problématique, mais elle peut aussi être riche et très solide. N’oubliez pas que le fait d’avoir une mère qui vous écoute, qui vous soutient et qui vous aime est la plus grande bénédiction de la vie.