Régime pendant l’allaitement : que manger ?

4 juin 2018
Vous demandez-vous ce que vous devriez manger pendant l'allaitement ? Ici, vous verrez des options multiples et riches pour votre régime pendant l'allaitement. Vous pouvez choisir celles qui vous conviennent pour votre santé et celle de votre bébé.

L’alimentation pendant l’allaitement est de la plus haute importance pour garder votre bébé et vous en bonne santé. Il faut, en effet, la compenser avec les vitamines et les minéraux dont votre corps a besoin pour fonctionner correctement. Nous vous proposons donc quelques recommandations pour cette étape de votre vie.

Beaucoup de mères s’inquiètent de ce qu’elles doivent manger lorsqu’elles allaitent. D’autres, cependant, veulent perdre dès que possible les kilos pris pendant la grossesse, tout en restant en bonne santé.

Si ces doutes sont présents dans votre tête, cet article vous apportera de très bonnes nouvelles. Vous découvrirez l’énorme quantité de nourriture que vous êtes autorisée à consommer. En outre, vous verrez comment ce sera facile de perdre du poids progressivement, en mangeant sainement.

Le régime pendant l’allaitement : que manger ?

Quand une mère allaite, son corps a besoin d’un grand nombre de nutriments. Ces derniers lui permettront de maintenir sa santé dans des conditions optimales. En effet, une grande partie de son stock de vitamines va au bébé.

De là, nous supposons que le régime alimentaire de la mère, plutôt que la quantité, doit être de qualité. Certes, il arrive que lorsque la femme est en période d’allaitement, elle ait plus d’appétit. Cependant, en mangeant de la nourriture adéquate et saine, elle peut être en bonne santé. Et, en même temps, elle pourra retrouver son poids d’avant.

Pour atteindre ce double objectif et se sentir rassasiées, les spécialistes conviennent que la mère devrait manger cinq portions de nourriture par jour. D’abord, cela aide à maintenir de hauts niveaux d’énergie. Cela accélère également le métabolisme. Le résultat sera donc une consommation naturelle et équilibrée des kilos stockés.

Maintenant, quels sont ces aliments que vous pouvez manger ? Ci-dessous, nous parlerons de chacun d’eux, des avantages qu’ils procurent et des quantités recommandées pour l’alimentation pendant l’allaitement.

Les fruits et légumes

Ils représentent le groupe d’aliments qui doit être présent coûte que coûte dans les cinq rations alimentaires. L’idéal serait de les consommer frais et saisonniers. Ils peuvent être sous forme de salades ou de légumes cuits à la vapeur. Bien sûr, dans le cas des fruits qui le permettent, vous pouvez ingérer la peau. En effet, cela ajoutera également de la fibre à votre alimentation.

Faites en sorte de manger suffisamment de légumes et de fruits. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de suppléments en ce qui concerne votre apport d’acide folique et des vitamines C, A, B1, B2, D et E.

Que manger après la grossesse

Les produits laitiers

La consommation de produits laitiers arrive en deuxième place dans la liste des recommandations aux mères allaitantes. Ils doivent être présents dans trois ou quatre des cinq rations quotidiennes.

Lorsque vous consommez des produits laitiers, vous n’aidez pas seulement à la formation des os du bébé. Mais vous lui fournissez également des vitamines B1, B2, A et D. Important: choisissez de préférence les présentations à faible teneur en gras.

Le poisson

Inclure du poisson dans l’alimentation pendant l’allaitement est idéal. En effet, il apporte de l’iode à notre organisme. De plus, en passant au bébé, il stimule son développement cérébral.  Sa consommation est donc recommandée trois ou quatre fois par semaine.

Les types de poissons proposés sont les poissons dits « bleus ». Par exemple, les sardines, les anchois ou le maquereau. En plus de la contribution de l’iode, ils offrent des oméga 3, qui favorisent également le développement neurologique.

Les viandes maigres et les oeufs

D’autre part, il est également recommandé de consommer des viandes maigres. Celles-ci sont toutes composées de fibres musculaires sans graisse. Quelques exemples de ce type de viande sont la poitrine de poulet et de dinde, le lapin et quelques morceaux de boeuf. N’oubliez pas de les consommer sans la peau et cuites au four ou grillées, pour les graisses.

En ce qui concerne l’œuf, vous pouvez en consommer trois fois par semaine. C’est aussi une bonne source de protéines.

« Pendant l’allaitement, le corps de la mère a besoin d’un grand nombre de nutriments pour maintenir sa santé dans des conditions optimales ».

L’eau

Il est important que la mère consomme au moins 2 litres d’eau par jour. En effet, 87% du lait maternel est composé d’eau. Quoi qu’il en soit, la mère aura beaucoup besoin de ce liquide. L’ocytocine dans le corps, générée par l’allaitement, stimule la sensation de déshydratation. 

Le régime alimentaire pendant l'allaitement maternel est important pour maintenir la santé de la mère et du bébé.

Les bonnes graisses

Nous appelons de bons gras ceux qui proviennent des fruits secs, de l’avocat, de l’huile d’olive extra vierge ou du poisson bleu. Par contre, il faut suspendre la consommation de graisses qui ne fournissent pas d’éléments nutritifs. Par exemple, la mayonnaise, l’huile de palme ou les huiles raffinées. Dans tous les cas, il faudrait également réduire la consommation de «bons gras».

Vous pouvez déjà voir que l’alimentation pendant l’allaitement comprend plusieurs options. Et le meilleur: ils font partie de presque tous les meilleurs régimes alimentaires sains pour perdre les kilos.

Un dernier conseil : rappelez-vous que les pâtisseries et les fritures ne fournissent que des calories sans nutriments. En outre, les produits contenant des excès de colorants ou de produits chimiques, l’alcool et le café sont interdits lorsque vous allaitez.

 

A découvrir aussi