Régime alimentaire pour les femmes atteintes de diabète gestationnel

Si vous souffrez de diabète gestationnel, il est important de réfléchir aux aliments à inclure ou à limiter dans votre alimentation. De cette façon, vous pouvez éviter des complications pour votre santé.
Régime alimentaire pour les femmes atteintes de diabète gestationnel

Dernière mise à jour : 15 août, 2021

Le diabète gestationnel est une pathologie transitoire des femmes enceintes, qui implique une incapacité à contrôler le taux de glucose dans le sang. Cette condition nécessite une prise en charge diététique adéquate. Afin d’éviter des complications dans le métabolisme de la mère et du fœtus. Il est important de limiter les glucides dans l’alimentation et de privilégier les aliments frais, entre autres. Voici quelques conseils nutritionnels pour le régime en cas de diabète gestationnel.

Parmi les facteurs de risque de cette maladie figurent l’obésité, une consommation élevée de sucres simples ou ultra-transformés et la sédentarité. Même ainsi, si cette maladie est détectée à un stade précoce, il est possible de la contrôler avec des changements nutritionnels et de l’exercice physique.

Régime alimentaire en cas de diabète gestationnel

Le régime pour le diabète gestationnel n’est pas hypocalorique. Ce qui signifie que vous n’avez pas besoin d’avoir faim.

L’objectif est de privilégier la consommation d’aliments frais et d’éviter la consommation de sucres simples, pour un meilleur contrôle glycémique.

Par ailleurs, il est essentiel de porter une attention particulière aux étiquettes des aliments que vous consommez. Car de nombreux produits contiennent des sucres cachés. C’est le cas des sauces tomates industrielles. Si vous détectez la présence de ce composant parmi les ingrédients, vous devez rejeter sa consommation.

En revanche, il ne faut pas restreindre l’apport de glucides en général, mais veiller à ceux à faible index glycémique. Par exemple, l’avoine, le riz brun, les légumes-racines et les légumineuses. Ceux-ci doivent apparaître avec une fréquence élevée dans votre alimentation.

Il est également nécessaire de contrôler la consommation de fruits. Bien qu’ils soient considérés comme positifs pour la santé, il ne faut pas en abuser en raison de leur teneur élevée en fructose. Il est préférable de toujours les consommer après les repas principaux, pour ralentir l’absorption des sucres qu’ils contiennent.

Une femme enceinte qui cuisine.

Le nombre optimal de repas

En cas de diabète gestationnel, il est nécessaire d’assurer un apport constant en nutriments essentiels, mais en quantité adéquate. Pour cette raison, les jeûnes ne sont pas recommandés, ainsi que les apports excessifs.

Pendant la grossesse, il est déconseillé d’adhérer à des protocoles restrictifs. Que ce soit pour la consommation d’énergie ou pour tout type d’aliment spécifique.

Il est préférable de concevoir un programme de 4 ou 5 repas par jour et que tous soient composés d’aliments frais.

D’autre part, il est important d’assurer une portion importante de protéines ainsi que des graisses de haute qualité à tous les repas. De même, lors des repas principaux, il convient d’inclure une source de glucides complexes, tels que les légumineuses.

Enfin, il faut opter pour l’eau minérale comme boisson principale et éviter les boissons gazeuses sucrées. Ces produits modifient considérablement la glycémie, aggravant la situation du diabète.

Exercice pour contrôler le diabète gestationnel

En plus des améliorations alimentaires, il est fondamental d’inclure l’activité physique dans la routine quotidienne d’une femme enceinte atteinte de diabète gestationnel.

Selon des recherches publiées dans le Brazilian Journal of Physical Therapy, les sports doux aident à réguler la glycémie et à prévenir la progression de cette pathologie.

Cela est également très positif pour le développement du fœtus. A condition qu’il s’agisse d’une activité appropriée à la condition de chaque femme. Il est essentiel de contrôler les charges de travail et de choisir le type d’exercice le plus approprié pour chaque future maman.

En aucun cas, il ne sera recommandé de maintenir un mode de vie sédentaire comme ligne directrice de santé.

Une femme enceinte qui fait du sport.

L’ajustement du régime alimentaire permet d’améliorer le diabète gestationnel

Comme vous l’avez vu, il est nécessaire de faire tous les changements nécessaires au niveau alimentaire pour optimiser la gestion du diabète gestationnel. Sinon, cette pathologie peut évoluer et entraîner des complications sur la santé de la mère et du fœtus.

Il est clair que les habitudes de vie déterminent, dans une large mesure, l’apparition du diabète gestationnel. Pour cette raison, il est important de réguler la consommation de sucres simples avant la grossesse et de toujours privilégier les glucides complexes. Le maintien d’une bonne composition corporelle réduit également d’autres risques pour la santé.

Enfin, il est important de pratiquer une activité physique régulière. Car l’activité sportive permet de prévenir et de contrôler certaines maladies métaboliques, comme le diabète gestationnel.

Cela pourrait vous intéresser ...
3 recettes en cas de diabète gestationnel
Être parentsLisez-le dans Être parents
3 recettes en cas de diabète gestationnel

Pour une femme qui souffre de diabète gestationnel, il est difficile de savoir quoi manger. Ces recettes sont là pour vous aider et vous donner des...



  • Mustad, V. A., Huynh, D., López-Pedrosa, J. M., Campoy, C., & Rueda, R. (2020). The Role of Dietary Carbohydrates in Gestational Diabetes. Nutrients12(2), 385. https://doi.org/10.3390/nu12020385ç
  • Barakat, R., Refoyo, I., Coteron, J., & Franco, E. (2019). Exercise during pregnancy has a preventative effect on excessive maternal weight gain and gestational diabetes. A randomized controlled trial. Brazilian journal of physical therapy23(2), 148–155. https://doi.org/10.1016/j.bjpt.2018.11.005