Redoubler une classe : comment aider l'enfant ?

15 mars, 2021
L'échec scolaire est un véritable problème social qui peut s'aborder de plusieurs points de vue. Au départ, les efforts et la communication entre les parents, enseignants, institutions éducatives et l'administration sont essentiels.

Lorsqu’un élève n’atteint pas le niveau requis pour suivre le parcours scolaire, des mesures doivent être prises. Redoubler une classe : comment aider l’élève ? Différentes stratégies visent à surmonter ce moment difficile pour l’élève, ses parents et professeurs.

Redoubler une classe, est-ce une tragédie ?

Quand un enfant redouble une classe, on l’associe à la paresse, à un manque d’intelligence ou aux troubles émotionnels. Cependant, les généralités ne sont jamais bonnes.

Un enfant immature peut avoir besoin de repasser ces connaissances pour assurer de meilleures performances à l’avenir. La dyslexie, l’hyperactivité ou le déficit de l’attention peuvent être des causes.

Pour les écoles, le redoublement des élèves peut également être un problème. Elles doivent le justifier auprès des autorités et, s’ils sont subventionnés, leur revenu est réduit.

Dans certains cas, pour éviter ces inconvénients, les élèves ayant une faible moyenne sont promus dans la classe supérieure. Dès lors, on néglige le fait que cela puisse représenter un échec presque certain et immédiat.

La démotivation, une autre cause

La démotivation est une cause commune de l’échec scolaire. L’enfant ne veut pas étudier et doit redoubler. Dans tous ces cas, l’orientation est fondamentale.

Pour détecter si l’enfant doit redoubler ou passer au niveau suivant, l’enseignant doit faire preuve d’une participation active. Il est effectivement fondamental de valoriser l’enfant ou l’adolescent en tant que personne, au-delà de ses connaissances.

Les parents doivent également saisir les différentes causes liées à l’émotivité. Elles doivent être analysées, mais pas toujours punies. La sanction est le chemin correct dans certaines occasions seulement.

C’est à l’école, plus qu’aux parents, de définir les stratégies pour aider un enfant qui a redoublé une classe. Le renforcement pédagogique et psychologique sont généralement les outils de leur réintégration dans les salles de classe. Mais les évaluations de l’élève doivent être faites ensemble.

Quelques conseils pour éviter de redoubler une classe ?

Dans l’école de mon papa ?

Il est essentiel d’étudier les exigences de chaque cas. Si l’enfant n’est pas en mesure d’être performant dans l’école que fréquentaient son père ou ses frères et sœurs, il peut être sain d’envisager un transfert.

Mauvaise note à un examen de mathématiques.

La peur de l’échec est une autre évaluation des parents. Si la motivation diminue, les résultats risquent d’être très négatifs. C’est pourquoi, il est intéressant de proposer une aide psychologique au moment de la nouvelle.

Redoubler une classe : un changement général d’attitude

Pendant les vacances, l’enfant doit renforcer les contenus scolaires pour mieux se préparer à l’année suivante. Si le fait de redoubler ne s’accompagne pas d’un changement d’attitude chez l’enfant, les parents et les professeurs, les résultats ne seront pas ceux escomptés.

Il est important que les parents maintiennent ou augmentent la coordination avec les professeurs. Un suivi détaillé des activités scolaires de l’élève est effectivement nécessaire. Voire même un soutien avec des cours particuliers. Cela montrera l’intérêt et la préoccupation pour l’avenir de l’enfant.

Récompenser les efforts

La récompense pour l’effort fourni doit toujours être présente. Si l’enfant travaille dur, une sortie pendant le week-end peut être une bonne idée. La motivation dans l’effort est un outil supplémentaire que les parents peuvent appliquer. L’enfant se visualise alors comme le conducteur de sa propre vie.

D’autre part, il faut considérer que l’étiquette de “redoublant” est souvent très préjudiciable. Nous ne parlons pas de personnes souffrant de maladies contagieuses. Ce sont des jeunes qui doivent faire des efforts, et il est important de leur faire savoir.

“Lorsqu’un enfant redouble une classe, on l’associe à la paresse, au manque d’intelligence ou aux troubles émotionnels. Cependant, les généralités ne sont jamais bonnes”.

La sérénité

Les parents doivent maintenir une attitude sereine et écouter les raisons pour lesquelles leur enfant redouble une classe. Ils doivent également échanger avec les enseignants ou les tuteurs.

  • Si la cause est liée à une affection telle que la dyslexie, il faut demander l’aide d’un professionnel.
  • Si la cause correspond à un manque de réussite scolaire, il faudra aider l’élève à organiser son temps à travers des méthodes d’étude.

Par ailleurs, il est indispensable de transmettre l’optimisme et la confiance. Il faut effectivement prendre en compte le fait que l’enfant souffre également de cette nouvelle. Il se demande ce qu’il adviendra de ses amis, quel sera son avenir, etc.

Un élève songeur en classe.

D’autre part, les sanctions devraient être davantage axées sur l’effort que l’élève devra fournir. Et sur la responsabilité dont il devra faire preuve.

Il est également primordial de rassurer votre enfant. Lui dire qu’il continuera à voir ses amis, qu’il va créer de nouvelles amitiés et qu’il surmontera les obstacles. Dans certains cas, une réprimande peut être nécessaire si le redoublement de la classe est lié à un manque d’intérêt ou de travail de la part de l’enfant.

Pour l’enfant ou l’adolescent, il sera inconfortable de commencer une nouvelle année scolaire avec de nouveaux compagnons. Son estime de soi peut être abîmée s’il n’est pas bien accompagné. Le soutien des parents, des enseignants et de l’école sera déterminant pour vivre cette étape. En effet, aider un enfant qui a redoublé une classe est une tâche à entreprendre ensemble.