Qu’est-ce qu’un placenta praevia ?

· 4 octobre 2018
Un placenta praevia est une complication de la grossesse dans laquelle le placenta a une position inférieure à la normale dans l'utérus. Ainsi, dans certains cas, il peut recouvrir une partie du col de l'utérus ou dans d'autre le laisser complètement ouvert.

Il existe différents symptômes lors du diagnostic du placenta praevia . Cependant, le plus courant reste un saignement sans douleur lors du troisième trimestre de la grossesse. Cet état de santé affecte principalement le placenta qui est un organe de forme ronde ou ovale et donc la fonction principale est de nourrir le bébé grâce au cordon ombilical.

Les spécialistes disent que le placenta praevia n’est généralement pas un problème en début de grossesse. Cependant, lorsque la grossesse progresse et que le placenta est proche de l’utérus, plusieurs complications peuvent survenir, dont une hémorragie.

Ces complications peuvent entrainer un accouchement déclenché avant la date ou une césarienne.

Différentes appellations ou types de placenta praevia

Les médecins font généralement face à 4 types de placenta prævia :

  • Lorsque le placenta recouvre complètement le col de l’utérus, il est appelé praevia complet ou total du placenta.
  • Si le placenta est juste au-dessus du bord du col de l’utérus, nous parlons alors de placenta praevia marginal.
  • Vous pouvez également entendre parler du terme de placenta praevia partiel. Ce dernier se réfère à un placenta qui recouvre une partie de l’orifice cervical, cela ne se produit qu’une fois que le col de l’utérus a commencé à se dilater.
  • Si le bord du placenta est seulement à 2cm du col de l’utérus mais ne le touche pas il s’agit d’un placenta bas.

Pour connaître la position du placenta il suffit de faire une échographie à ultrasons. Elle est généralement pratiqué chez les femmes enceintes entre la 16ème et la 20 semaine de grossesse.

placenta praevia

Que faire si on vous diagnostique un placenta praevia ?

Le traitement dépendra de l’avancement de la grossesse. Cependant, vous devez éviter de vous alarmer si l’échographie du 2ème trimestre montre un placenta praevia car votre grossesse progresse et il se peut que le placenta s’éloigne du col et ne devienne plus un problème.

Bien que le placenta s’installe dans l’utérus et demeure fixe, il peut s’éloigner progressivement du col de l’utérus au fur et à mesure que l’utérus s’agrandit. En revanche, à mesure que le placenta grandit, il est plus probable qu’il atteigne la partie supérieure de l’utérus où le débit sanguin est plus important.

« Lorsque la grossesse progresse et que le placenta est proche de l’utérus, plusieurs complications peuvent survenir, dont une hémorragie. »

Quelques recommandations

L’une des principales recommandations si le placenta praevia persiste est de rester calme et détendue. Il est très important que vous abordiez le problème avec calme et que vous viviez votre vie tranquillement. Evitez les activités où vous devez soulever des charges lourdes ou faire des efforts inutiles car cela pourra aggraver le risque de souffrir d’une hémorragie.

Il est important de savoir que la raison précise pour laquelle le placenta est de type praevia n’est pas vraiment évidente. Cependant, la théorie la plus convaincante est qu’il existe probablement un problème vasculaire de l’endomètre, la muqueuse de l’utérus. Ce qui a pu être vérifié c’est que, comme toute condition médicale, il existe plusieurs facteurs qui peuvent favoriser l’apparition d’un placenta praevia.

placenta praevia

Les facteurs qui influencent son apparition :

  • Tomber enceinte souvent avec des avortements spontanés
  • Des problèmes de tabagisme ou l’addiction à la cocaïne
  • Tomber enceinte à un âge avancé
  • Des lésions utérines antérieures à la grossesse
  • Des césariennes fréquentes
  • Une grossesse gémellaire

Bien qu’il n’y ait pas de médicament spécifique pour traiter ce problème, dans certains cas où le saignement est minime, on a recours à des médicaments tocolytiques. De plus, les patientes à qui on diagnostique un placenta praevia doivent toujours ingérer assez de fer et d’acide folique pour éviter d’éventuels saignements.

Il est normal que, pendant la grossesse, s’il y a plus d’un épisode de saignements on souhaite hospitaliser la mère jusqu’au moment de l’accouchement pour éviter le risque que le placenta se décroche.