Qu’est-ce que l’accouchement par forceps ?

· 22 septembre 2018
Avez-vous déjà entendu parler de l'accouchement par forceps ? On vous a certainement raconté beaucoup d'histoires sur l'utilisation de cet instrument pour aider à sortir le bébé.

Nous souhaitons vous donner toutes les informations nécessaires pour savoir comment les forceps fonctionnent et quand il est recommandé de les utiliser.

L’accouchement par forceps est un type d’accouchement instrumental auquel on va recourir dans des cas bien précis. Les forceps sont une sorte de pinces utilisées pour aider le bébé à finir de sortir du vagin durant l’accouchement. On trouve au bout des spatules qui s’introduisent dans le vagin et qui ont la forme parfaite pour s’adapter à la tête du bébé.

Bien qu’on les ait considérés un temps comme dangereux, nous voulons que vous sachiez tout sur les cas où il est recommandé de les utiliser durant un accouchement et les risques que leur usage fait courir.

Quand est-il conseillé d’utiliser les forceps durant un accouchement ?

L’accouchement est un acte naturel mais complexe. Des complications peuvent surgir et on peut avoir recours à des éléments étrangers pour aider la Nature. En effet, c’est le cas notamment de l’accouchement avec forceps.

Les causes les plus fréquentes sont :

  • La souffrance foetale. Le bébé doit sortir à l’extérieur plus rapidement que ce que le rythme de l’accouchement lui permet, ce qui peut augmenter son niveau de stress.
  • La fatigue de la mère. Un accouchement peut demander de nombreuses heures et parfois la mère est exténuée. Ceci nécessite que le travail de poussée soit effectuée avec la force nécessaire.
  • L’impossibilité de sortir. Après de nombreuses heures en salle de travail, le bébé demande une certaine aide extérieure pour pouvoir sortir.

Bien que vous considériez que ces causes sont tout à fait normales dans n’importe quel accouchement, l’équipe médicale déterminera la nécessité d’utiliser les forceps. Dans des cas déterminés et sous la supervision stricte et le contrôle de la position du bébé.

L’aide extérieure peut être employée lorsque le bébé se trouve à 2-3 centimètres de la sortie du canal. Auparavant, on estimait que l’on pouvait aider le bébé lorsqu’il était à 10 centimètres de distance. En effet, on a démontré depuis que l’accouchement par forceps est efficace lorsqu’il aide le bébé à la fin du travail.

forceps

En plus des causes que l’on vous a énoncé, il peut également y avoir d’autres prérequis :

  • Col de l’utérus complètement dilaté
  • Poche amniotique rompue
  • Tête du bébé coincée

« Donner la vie est la seule douleur qui vaut la peine de souffrir »

Les risques d’utiliser les forceps durant l’accouchement

Les accouchements instrumentaux impliquent des risques supplémentaires comparé à un accouchement naturel. En effet, ces risques sont évalués par l’équipe médicale qui prend la décision d’opter pour un accouchement médical ou non. On décidera d’opter pour cet outil seulement quand les conditions seront les plus favorables, les risques peuvent se minimiser au maximum.

Les risques d’un accouchement avec forceps sont :

  1. Chez la mère, cela peut provoquer des déchirures vaginales, dans le périnée et le sphincter. Cela peut provoquer des incontinences ou des fistules, bien qu’il soit normal de souffrir de ces symptômes et douleurs durant l’accouchement.
  2. Un meilleur soin de la cicatrice de l’épisiotomie. L’incision réalisée sera plus grande, c’est pour cela qu’il faudra en prendre particulièrement soin.
  3. Une plus grande perte de sang durant l’accouchement. Il s’agit de l’introduction d’un instrument dans une zone, qui est déjà sensible et meurtrie.
  4. Cela peut provoquer des petites contusions et hématomes au bébé. En règles générales ils disparaissent en quelques jours.
  5. De manière isolée, cela pourrait comprimer un nerf facial du bébé et lui provoquer une petite paralysie. Normalement, cela disparait en quelques jours.

Dans de rares cas, on a pu constater des fractures du crâne ou des complications qui mettent en péril la vie de la mère ou du bébé. En effet, nous tenons à le rappeler : cela arrive extrêmement rarement.

forceps

Quelques faits curieux sur les forceps

Il y a beaucoup de références historiques. Cependant, on considère que c’est au XVI siècle que l’on a commencé à l’utiliser pour l’extraction du bébé. En réalité, son utilisation en tant qu’instrument pour aider les bébés à naître a été tenue secrète durant 100 ans.

Les docteurs Chamberlen sont devenu les meilleurs spécialistes de l’accouchement de l’époque grâce à ce « secret » : l’utilisation des forceps. Si vous souhaitez en lire plus sur cette histoire vous pouvez cliquer sur ce lien.