Qu’est-ce que la dysarthrie chez les enfants ?

· 8 février 2019
Toute difficulté peut être surmontée si nous avons une attitude proactive et une disposition pour nous adapter aux circonstances et chercher à nous améliorer. Courage ! Qu'est-ce que la dysarthrie chez les enfants ?

Avez-vous déjà entendu parler de la dysarthrie chez les enfants et de ses effets ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la dysarthrie et ce que vous pouvez faire pour aider votre enfant.

Il ne s’agit pas d’un trouble linguistique en soi, contrairement à l’aphasie par exemple. En effet, c’est plutôt un dysfonctionnement des processus moteurs et sensoriels impliqués dans la bonne exécution de la parole.

En d’autres termes, la dysarthrie est une difficulté dans laquelle l’enfant possède un niveau cognitif normal et est tout à fait capable de comprendre le langage des autres. Néanmoins, il n’a pas la capacité d’articuler les mots correctement.

La dysarthrie est une difficulté qui empêche les muscles utilisés pour la parole de se mouvoir correctement.

La différence entre le trouble du langage et le trouble de la parole

Les troubles du langage et les troubles de la parole sont souvent pris pour des synonymes du même terme médical. Ce qui est faux.

En effet, un trouble du langage indique une mauvaise identification ainsi qu’une mauvaise gestion des signaux des stimulus environnementaux. Il peut affecter le développement cognitif de l’enfant (de façon légère à grave), bien qu’il ne soit pas toujours lié à une déficience intellectuelle.

Comme caractéristiques principales des troubles du langage, on distingue une incapacité à comprendre, à apprendre et à manier les mots.

Cela se produit non seulement au niveau de la production et de la compréhension vocale. De même, cela peut également impliquer une incapacité à lire ou à écrire.

La dysarthrie chez les enfants est une difficulté qui empêche les muscles utilisés pour la parole de se mouvoir correctement.

En général, les pathologies linguistiques se présentent sans dysfonction musculaire ou respiratoire dans les zones du corps qui façonnent le son.

Par ailleurs, un trouble de la parole est moteur. Autrement dit, il s’agit d’une gestion incorrecte des signaux neuromusculaires qui articulent les mots. Cela ne signifie pas qu’il y a un sous-développement cognitif du traitement de l’information.

En bref, un trouble de la parole n’affecte que le contrôle correct des muscles impliqués dans la production de mots. Par conséquent, la capacité intellectuelle, les sens ainsi que les fonctions du système nerveux ne sont pas réduits par la présence de ce trouble.

L’importance de distinguer entre les deux concepts réside dans la façon de traiter la dysarthrie et d’autres affections comme l’aphasie, la dysphasie ou l’alphabétisation.

Les caractéristiques les plus communes de la dysarthrie chez les enfants

  • Salivation excessive.
  • Difficulté pour déglutir.
  • Contrôle limité des muscles vocaux.
  • Limitations perceptibles dans le mouvement des mâchoires, de la langue et des lèvres.

Les enfants atteints de dysarthrie peuvent avoir une tendance à l’isolementIl est courant également que les enfants évitent de parler avec les autres car leur façon de s’exprimer peut générer des frustrations, de la honte et même des moqueries.

Il est important de souligner que, si ces enfants ne bénéficient pas d’une thérapie et d’un soutien familial adapté, ils peuvent développer une anxiété sociale et d’autres troubles psychologiques à long terme.

Par conséquent, il est important de leur démontrer de l’affectionDe les aider à surmonter leur difficulté et de persévérer dans le temps. Ainsi, nous prenons soin de leur estime de soi. Par ailleurs, à l’avenir, nous créerons des adultes en bonne santé émotionnelle.

Les manifestations possibles de la dysarthrie

  • Parler en chuchotant ou avec un volume sonore trop faible.
  • S’exprimer trop lentement ou trop rapidement.
  • Parler avec une articulation atypique, perçue comme forcée ou artificielle.
  • Intonation anormale de la voix, que l’on entend trop aiguë ou trop rauque.
  • Rythme incohérent dans l’articulation des mots. Ce qui se dénote par un discours entrecoupé.

Pour un diagnostic correct de la dysarthrie chez les enfants, il est conseillé de consulter un pédiatre spécialisé en neurologie ou en comportement infantile.

La dysarthrie chez les enfants doit être traitée avec des exercices et l'aide d'un spécialiste.

Les causes de la dysarthrie chez les enfants

Les raisons peuvent être principalement pathologiques, telles que celles dérivées de tumeurs cérébrales ou de sclérose amyotrophique. Ainsi que d’autres affections du spectre susceptible d’altérer les fonctions cérébrales.

D’autre part, la dysarthrie peut également être contractée. Les contusions crâniennes qui, à leur tour, entraînent une lésion du cortex cérébral ou du bulbe rachidien, peuvent être la cause de la dysarthrie chez les enfants. De même, l’usage excessif de certains médicaments peut aussi être un déclencheur.

Traitement de la dysarthrie

Le traitement se base sur les mêmes principes que les lésions ou les pathologies qui compromettent les fonctions motrices du corps. En général, la thérapie maintient une approche de la réhabilitation musculaire.

Grâce à des séances de respiration, d’entraînement phonétique et d’exercices oraux et faciaux, les muscles concernés acquièrent une sensibilité suffisante pour permettre une déglutition des aliments sans problèmes. Ainsi qu’une phonation et une articulation intelligibles du langage.