Qu'est-ce que la cryptorchidie ?

Quand les testicules de votre bébé ne descendent pas dans le scrotum de façon naturelle, on les considère comme anormaux. Il s'agit d'un trouble commun qui porte le nom de cryptorchidie. En quoi consiste-t-il ? Peut-on le prévenir ?
Qu'est-ce que la cryptorchidie ?

Dernière mise à jour : 12 janvier, 2021

Les testicules se trouvent normalement dans le scrotum du bébé au septième mois de la grossesse. Or, environ 3 % des bébés présentent une cryptorchidie, que ce soit au niveau d’un testicule ou des deux. Dans 98 % des cas, le testicule descend de façon normale au cours de la première année de vie. Mais que faire si cela n’arrive pas ?

Qu’est-ce que la cryptorchidie ?

Il s’agit d’un mot composé d’origine grecque, dont le sens est « testicule caché ». Ce trouble se produit quand les deux testicules ou un seul descendent de manière incomplète.

Cette descente devrait se présenter lors de la dernière étape de la grossesse mais, dans ce cas, le ou les testicules restent bloqués à un point du trajet, que ce soit dans le canal inguinal ou à l’entrée du scrotum.

Possibles causes de la cryptorchidie

Les testicules devraient descendre naturellement à leur place quand le bébé a environ 9 mois. Même si on ne les connaît encore pas complètement, les causes de ce problème peuvent être :

  • Malformations fœtales.
  • Problèmes génétiques, comme une déficience hormonale de l’hypophyse ou de l’hypothalamus.
  • Défauts dans l’anatomie.
  • Naissance prématurée.
  • Perte de poids à la naissance.
  • Héritage familial.
  • Consommation d’alcool ou de tabac par la mère pendant la grossesse.
  • Exposition des parents à certains pesticides.
Une mère change son bébé.

Comment peut-on diagnostiquer ce trouble ?

Aucun type de symptômes ne se présente au début : on le voit seulement après l’accouchement. À ce moment, l’un des testicules (ou les deux) ne se palpe pas dans le scrotum.

Le diagnostic doit être effectué par un urologue pour enfants ou un chirurgien pédiatrique. À travers une palpation exacte, il pourra déterminer la position des testicules.

Il réalisera également d’autres examens s’il ne parvient pas à trouver les testicules ; de cette façon, il pourra vérifier le type de trouble. Parmi ces examens, nous retrouvons un test pour stimuler les hormones ou une laparoscopie avec une anesthésie générale. Dans les cas les plus délicats, on peut procéder à une échographie ou une IRM.

Traitements recommandés

Si, lors des premiers mois de vie du bébé, les testicules ne descendent pas de manière spontanée, on recommande les traitements suivants :

Thérapie hormonale

Avec cette approche, le médecin utilise certaines hormones comme la gonadotrophine chorionique humaine (HCG) et l’hormone libératrice de gonadotrophine (GnRH). Celles-ci aident dans la libération de testostérone qui, à son tour, se charge de faire descendre les testicules.

L’HCG s’injecte dans le muscle et la GnRH s’administre par vaporisation nasale. Les deux hormones peuvent se combiner lors du traitement.

« Il s’agit d’un trouble qui se produit quand l’un des testicules – ou les deux – descend de manière incomplète. »

Intervention chirurgicale

Cette opération porte le nom d’orchidopexie ou de funiculolyse ; le spécialiste réalise une petite coupure au niveau de l’aine. Il libère ensuite le cordon spermatique et tire immédiatement sur lui pour le faire descendre.

Après cela, il coud fermement les testicules au fond du scrotum. On ne réalise cette intervention que si le traitement hormonal ne fonctionne pas, si la position des testicules est anormale ou s’il existe une hernie inguinale en même temps.

Un bébé dans une serviette.

5 conséquences graves si l’on ne traite pas une cryptorchidie à temps

Une cryptorchidie tardive peut causer, à la longue, de graves dommages sur le tissu testiculaire à cause de la position anormale présentée. Certaines des conséquences que l’on peut mentionner sont :

  • Hernie inguinale : cette malformation des testicules augmente le risque de voir apparaître une hernie au niveau de l’aine.
  • Torsion testiculaire : quand les testicules et le cordon spermatique connaissent cette torsion, un trouble circulatoire aigu apparaît. En général, un traitement avec une intervention chirurgicale est alors immédiatement requis.
  • Compression testiculaire : elle se produit à cause des lésions causées à l’endroit où les testicules se retrouvent bloqués.
  • Stérilitési le traitement n’est pas réalisé à temps, le tissu testiculaire peut être endommagé et, par conséquent, produira peu de spermatozoïdes.
  • Cancer des testicules : cela peut se produire si le traitement arrive très tard ou n’est pas du tout administré. Le risque de souffrir de ce cancer est plus élevé à l’âge adulte.

Rappelez-vous que si la cryptorchidie ne se corrige pas dans les six premiers mois de vie du petit, un traitement sera nécessaire. Il doit se faire avant son premier anniversaire.

En tant que parents, nous devons constamment examiner notre bébé lors de son premier mois de vie, après ses 6 mois puis chaque année, jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté. Vous lui éviterez ainsi des conséquences majeures à long terme.

Cela pourrait vous intéresser ...
Hygiène et soins des organes génitaux du bébé
Être parentsLisez-le dans Être parents
Hygiène et soins des organes génitaux du bébé

Les soins des organes génitaux du bébé, surtout chez les garçons, requièrent une méthodologie particulière, simple et que l'on vous explique ici !