Qu’est-ce la listériose et son effet sur la grossesse ?

· 5 mars 2019
Contracter la listériose pendant la grossesse peut nuire gravement au bébé. C'est pourquoi les futures mères doivent prendre des mesures préventives vis-à-vis de leur alimentation.

La listériose est une infection dangereuse provoquée par une bactérie appelée Listeria monocytogenes. Elle touche particulièrement les femmes enceintes et les personnes qui possèdent un système immunitaire faible.

Comment se transmet la listériose ?

On peut trouver cette bactérie dans plusieurs endroits. Que ce soient les eaux fraîches ou les eaux usées, le tractus digestif des animaux ou la végétation, entre autres. Cette bactérie se transmet principalement par la consommation d’aliments.

En règle générale, lorsque les premiers signes de l’infection par listériose se présentent, on l’attribue à la consommation de nourriture sous vide précédemment contaminée.

La période d’incubation est longue. C’est pour cela qu’il peut se passer des semaines -après la consommation de l’aliment contaminée- avant que les symptômes de l’infection ne soient évidents. Cette période de temps si longue complique la détermination de l’origine de la transmission.

Il est important de souligner que cette infection ne se présente pas souvent chez des personnes en excellente santé mais chez les personnes dont le système immunitaire est faible et chez les femmes enceintes.

Lisez également :
5 aliments pour renforcer le système immunitaire

La listériose pendant la grossesse

La probabilité qu’une femme enceinte contracte cette infection est vingt fois plus grande que chez un adulte sain. On estime qu’un tiers des cas de listériose se présentent pendant la grossesse. Si la femme enceinte la contracte, le foetus court un grand risque de mort.

La variation hormonale pendant la grossesse entraîne un affaiblissement du système immunitaire de la femme. Cela augmente sa fragilité face à la listériose.

Une femme enceinte mange du raisin

Le mieux pour réduire le risque de contraction de cette infection pendant la grossesse est d’éviter la consommation de certains aliments. C’est dans ceux-là que l’on trouve généralement la listeria monocytogenes.

La transmission de l’infection au foetus se fait par voie transplacentaire. Il est possible qu’elle survienne même si elle n’a pas présenté de symptômes. Les conséquences de cette infection vont des séquelles neurologiques chez l’enfant, un accouchement prématuré, en passant par la mort du foetus jusqu’à une fausse couche.

En fonction du moment de la grossesse auquel on contracte la listériose, ses conséquences sur le foetus sont différentes. Si elle survient pendant le premier trimestre de grossesse, ce processus n’arrivera sans doute pas à terme.

Si on la contracte pendant le dernier trimestre, il existe le risque du bébé mort-né. Dans le cas d’une naissance en vie, le bébé pourrait présenter de graves problèmes.

Les nouveau-nés qui ont réussi à surmonter les graves complications de cette affection pendant la grossesse peuvent présenter des signes d’infection sévère -une septicémie. Si la septicémie parvient à atteindre le système nerveux du bébé, il y a de grandes chances qu’il développe une encéphalite ou une méningite.

Le taux de mortalité chez les nouveau-nés infectés par listériose, est malheureusement élevé.

Conseils pour éviter la listériose pendant la grossesse

Étant donné que les femmes enceintes sont d’excellentes candidates pour contracter la listériose, on recommande qu’elles suivent quelques conseils pour éviter de subir cette terrible infection.

Alimentation saine et rigoureuse pendant la grossesse

La principale voie de transmission est à travers des aliments, en général les plats prêts à consommer et les charcuteries. Un régime sain et rigoureux pour réduire les risques.

Pour cela, il est recommandé de discuter de son régime alimentaire avec son médecin traitant. Toutes les grossesses ne sont pas identiques. Certaines femmes ont besoin de consommer des aliments en plus grande quantité que d’autres. C’est pourquoi il est préférable de définir le régime alimentaire avec un spécialiste.

« La probabilité qu’une femme enceinte contracte cette infection est vingt fois plus grande que chez un adulte sain ».

Nettoyage régulier du réfrigérateur

la listériose

Pour éviter la listériose, on recommande de nettoyer fréquemment et de contrôler la température du réfrigérateur. Une température inférieure à 5°C est idéale.

Lavage régulier des mains

Il est nécessaire de créer l’habitude de se laver les mains avec du savon anti-bactérien et de l’eau chaude après avoir manipulé des aliments frais. En outre, les ustensiles de cuisine doivent être fréquemment nettoyés.

Séparer les aliments crus et les aliments cuits

On recommande d’éviter la manipulation simultanée des aliments crus et cuits. De plus, il est important de prêter une attention particulière au lavage des fruits et des légumes avant leur consommation. On doit cuire correctement les aliments, notamment les viandes rouges, blanches et les fruits de mer.

Il faut également réduire au maximum la consommation de charcuteries ainsi que de fromages à pâte molle. La femme doit de préférence consommer des fromages à pâte dure et du yaourt.

Si vous souhaitez réchauffer la nourriture, faites-le correctement. La listériose est éliminée à 100°C.

Avec des mesures, le risque d’apparition de cette infection diminuera. En toute logique, il est impossible de dire qu’elle sera complètement éradiquée. Néanmoins, la prévention est toujours la meilleure voie pour éviter tout inconvénient -surtout pour les femmes enceintes.

  • Charlier-Woerther, C., & Lecuit, M. (2014). Listériose et grossesse. Presse Medicale. https://doi.org/10.1016/j.lpm.2014.03.006

  • Goulet, V., & Laurent, E. ́. (2009). La listériose de la femme enceinte et du nouveau-né EN FRANCE: Évolution de 1984 à 2006. Feuillets de Biologie.

  • Genné, D. (2018). La listériose … hier, aujourd’hui et demain. Forum Médical Suisse ‒ Swiss Medical Forum. https://doi.org/10.4414/fms.2011.07440

  • El Ameri, A., Achenani, M., Hmamouche, K., Ghazouani, M., Benaouda, A., & El Ouennass, M. (2011). Tableau de pyélonéphrite chez une femme enceinte: Penser à la listériose. Journal de Gynecologie Obstetrique et Biologie de La Reproduction. https://doi.org/10.1016/j.jgyn.2011.02.001