Quels facteurs déterminent le sexe du bébé ?

· 8 novembre 2018
Les futurs parents sont souvent anxieux de connaître le sexe de leur enfant. Est-ce que ce sera un garçon ou une fille ? En vue de ceci, une autre question se pose : quels sont les facteurs qui déterminent le sexe du bébé ?

Beaucoup de parents veulent avoir un enfant d’un sexe déterminé. Et ce, surtout quand ils ont déjà un ou plusieurs enfants. C’est pourquoi ils se demandent parfois ce qui détermine le sexe du bébé, afin de pouvoir influencer la réalisation de leurs souhaits. Heureusement, il existe plusieurs méthodes qui ont beaucoup de chance de réussir.

Qui détermine le sexe du bébé que vous voulez avoir ?

Le sexe d’un bébé est conditionné dès le moment de la conception. En effet, il dépend du chromosome du spermatozoïde. Pour rappel, les spermatozoïdes contiennent deux chromosomes. L’un identifié par la lettre X – la femelle – et l’autre par la lettre Y – le mâle. Chez les femmes, cependant, les ovules ont deux chromosomes femelles XX.

L’union d’un ovule X avec un spermatozoïde contenant des chromosomes X est à l’origine d’un zygote à deux XX. Cela explique pourquoi le bébé est une fille. Par contre, l’union d’un ovule X avec un spermatozoïde du chromosome Y crée un zygote YX, c’est-à-dire mâle.

Les traitements de fertilité et le choix du sexe

Les traitements de fertilité permettent de savoir qui détermine le sexe du bébé. Par conséquent, c’est une bonne option si vous voulez choisir le sexe de votre enfant. Il existe deux traitements: l’insémination artificielle (IA) et la fécondation in vitro (FIV).

Grâce à ces techniques, seuls les embryons du sexe que vous avez choisis seront implantés. Par le biais de la FIV, par exemple, on réalise un diagnostic génétique préimplantatoire. Ce dernier permet d’établir le sexe de l’embryon.

Il convient de noter que ces traitements sont efficaces à presque 100%. Cependant, vous devez y investir du temps et de l’argent, car ils sont très chers. En outre, ils nécessitent l’utilisation de médicaments de fertilité à coût élevé.

En Espagne, choisir le sexe du futur bébé n’est légal qu’à des fins thérapeutiques. En particulier, pour éviter la transmission génétique des maladies liées au sexe. D’un autre côté, dans des pays comme la Belgique, le Mexique et les États-Unis, la sélection du sexe par préférence personnelle est légale.

Il existe plusieurs méthodes pour choisir le sexe du bébé.

Types de rapports sexuels pour choisir le sexe du bébé

Pour savoir qui détermine le sexe du bébé, il existe d’ autres méthodes grâce auxquelles vous pouvez choisir le sexe de votre futur enfant. Cependant, elles sont moins fiables.

Planifier les relations sexuelles

Cette méthode est basée sur la vitesse du sperme, car les chromosomes Y sont petits et légers, mais meurent rapidement. D’un autre côté, les chromosomes X sont plus gros et plus lents. Cepenant, ils vivent plus longtemps.

Un autre facteur pris en compte est la durée de vie de l’ovule dans les conditions de fertilisation. Elle est d’environ 12 heures. De plus, il est essentiel de savoir quand la femme ovule.

Par conséquent, si vous voulez avoir une fille, vous et votre partenaire devez avoir des relations sexuelles plusieurs jours avant l’ovulation. De cette façon, les spermatozoïdes X montent vers l’ovule, tandis que les Y meurent en chemin.

Si vous préférez opter pour un garçon, vous devez avoir des rapports sexuels pile au moment de l’ovulation. Cela permettra aux spermatozoïdes Y de monter rapidement et féconder l’ovule.

« Le sexe d’un bébé est conditionné dès le moment de la conception, car il dépend du chromosome que porte le spermatozoïde. »

Raisons pour lesquelles de nombreux parents veulent un enfant d’un sexe déterminé

Cela arrive très souvent lorsque le couple a déjà des enfants et veut en avoir un de l’autre sexe. Ce choix peut également être influencé par différentes cultures. Ou encore, certaines positions sociales, des questions de patrimoine et l’intention de préserver le nom de famille du père.

En outre, beaucoup de gens ont des croyances liées au sexe. Ils peuvent, par exemple, penser que le sexe féminin est plus faible. Cela les conduira donc à ne vouloir que des garçons. D’un autre côté, il y a ceux qui pensent que les garçons sont moins émotifs, donc ils ne veulent que des filles.

Beaucoup de parents se demandent qui détermine le sexe du bébé pour avoir plus de chances d'avoir un enfant du sexe qu'ils préfèrent.

Est-il normal de se sentir déçu quand l’enfant n’est pas de sexe espéré ?

Lorsque vous vous faites à l’idée d’un enfant spécifique et que l’échographie montre le contraire, il est normal de ressentir de la déception et de la tristesse pendant une courte période. En effet, c’est comme si on traversait un processus de deuil.

Cependant, chez certaines femmes enceintes, la déception est plus forte et les affecte psychologiquement. Cela met même la vie du bébé à naître en danger.

Un des symptômes de cette maladie est la prolongation de la période de tristesse. Son humeur affectera alors sa vie et ses relations avec les autres. Il peut aussi y avoir un rejet de la grossesse et de l’enfant à naître.

Aussi, la femme peut se sentir coupable de ne pas avoir fait un enfant du sexe désiré. Cependant, dans cette situation-là, il est conseillé d’aller voir le psychologue en couple.

Quoi qu’il en soit, peu importe qui détermine le sexe du bébé, vous devriez profiter de cette expérience merveilleuse d’être parents. Au final, ce détail n’affectera pas l’amour que vous ressentirez envers ce petit ou cette petite que vous avez mis(e) au monde.