Quels changements votre corps éprouve-t-il pendant la grossesse ?

· 25 mars 2019
Au cours des différentes étapes de la grossesse, le corps de la femme subit des altérations et son esprit doit s’adapter. Bien entendu, les changements physiques et hormonaux sont plus supportables si la future mère a fait un exercice mental de préparation.

Votre corps pendant la grossesse subira des changements. Au début, vous ne les sentirez pas trop, à tel point que certaines femmes ne perçoivent aucune altération durant les premiers mois. Cependant, après tout changera.

Dans la pratique, aucune grossesse n’est la même. Chaque femme en fait l’expérience différemment et présente des symptômes quelque peu différents. Certaines vomissent de façon répétitive, tandis que d’autres ne ressentent presque rien.

Quoiqu’il en soit, les changements hormonaux et au niveau du corps se produisent toujours. Ces variations internes sont nécessaires pour maintenir le fœtus en vie et se préparer à allaiter. Il est important de reconnaître tout ce qui se passe, de comprendre la grossesse et tout ce que vous vivez.

Au premier trimestre, apparaissent les changements les plus doux

La fécondation a lieu et six jours plus tard, l’œuf fécondé se place dans l’utérus. De là, on voit l’absence de menstruation comme le premier signe de grossesse. Hormis ce signal, le premier mois peut passer inaperçu.

Les choses changent au fil des deuxièmes et troisièmes mois. Les seins commencent à augmenter et pourraient s’assombrir un peu. Les nausées et l’augmentation des pertes vaginales sont des symptômes que l’on peut confondre avec le syndrome prémenstruel.

Cependant, si nous regardons de près, l’utérus peut se développer et, d’une certaine manière, nous pouvons le sentir. Dans cette première étape, certains changements émotionnels commencent à émerger. Le stress, l’anxiété et les sautes d’humeur apparaissent petit à petit et c’est pourquoi on peut croire que c’est le cycle menstruel.

grossesse

Deuxième trimestre : les changements sont plus perceptibles

À partir du troisième mois et jusqu’au sixième, la prise de poids est toujours déguisée. En général, les femmes prennent entre quatre et cinq kilos, bien que cela dépende aussi de l’alimentation. La sensation d’envies contribuera à cette prise de poids.

Beaucoup de femmes enceintes souffrent de chloasma, qui consiste en de petites taches jaunâtres sur la peau. La ligne noire sous l’abdomen est également visible. Dans certains cas, la production précoce de colostrum commence.

Le colostrum est une sécrétion jaune libérée par les glandes mammaires avant que le lait maternel n’apparaisse. Un autre effet de cette période est l’apparition des contractions utérines de Braxton-Hicks. Elles sont généralement indolores et très sporadiques.

Le dernier trimestre et les semaines avant l’accouchement

Bien qu’on peut ressentir les premiers mouvements du fœtus à la fin du deuxième trimestre, ils deviennent récurrents au cours du dernier trimestre. Les dernières semaines, le petit sera très grand et actif, c’est pourquoi les coups de pied peuvent faire mal.

Bien qu’il puisse sembler que le gain de poids est plus important, à ce stade, vous prenez de cinq à six kilos supplémentaires. La nervosité augmente, motivée par la tension de la proximité de l’accouchement.

Il est également normal de voir l’apparition de vergetures sur le ventre, les hanches et les seins. C’est parce que la peau est plus étirée que jamais. De plus, l’augmentation de la taille de l’utérus peut causer des problèmes de circulation et une accumulation de liquide dans les jambes.

“Aucune grossesse n’est la même ; chaque femme en fait l’expérience différemment et présente une symptomatologie quelque peu différente”

Les changements hormonaux que votre corps présente pendant la grossesse

À partir du moment où le sperme entre en contact avec l’ovule, les changements hormonaux commencent. A ce moment initial, l’augmentation d’œstrogènes chez les femmes est considérable. 

En effet, les variations hormonales pendant la grossesse se produisent minute par minute. Avec le placenta, l’hormone chorionique gonadotrope est également produite. À la dixième semaine, le corps génère le lactogène placentaire, une substance hormonale centrale dans le développement du fœtus.

Mais beaucoup des changements corporels que subissent les femmes pendant la grossesse sont supportés par les œstrogènes. Le travail de cette substance dans la préparation de la glande mammaire est fondamental. Votre corps pendant la grossesse s’adapte au séjour du futur nouveau-né.

Les changements pendant la grossesse

Les modifications psychologiques pendant la douce attente

Votre corps pendant la grossesse est modifié et votre esprit aussi. Au début, vous pouvez faire l’expérience de changements d’humeur similaires à ceux de la menstruation. Les modifications hormonales génèrent également des changements dans nos sentiments.

Du troisième au sixième mois, ce qui inquiète le plus les mères, c’est de préserver le bébé. On considère que certaines des envies peuvent avoir une racine psychologique et la pression sociale a également une influence notable.

Au cours des trois derniers mois, vous pouvez souffrir du syndrome du nid. Sous ce léger bouleversement, les mères commencent à être obsédées par la propreté et préparent le foyer à l’arrivée de l’enfant. L’important face à la grossesse est donc de se préparer à savoir que tout va changer.