Que signifie la classification cinématographique ?

7 octobre 2019
Comment doit-on interpréter les mesures de classification des films ?Découvrez ici les recommandations à suivre en tant que parents.

Les mesures de classification cinématographique s’établissent par tranches d’âge et ont pour objectif de représenter un guide pour le public. Elles se destinent tout particulièrement aux parents. Or, la classification est également liée aux stratégies commerciales d’un film. Elle varie également selon les valeurs morales propres à chaque culture.

Que signifient exactement les chiffres et les lettres que l’on voit sur les affiches de films ? Les parents devraient le savoir. En effet, ces codes peuvent déterminer leur décision de permettre ou non à leurs enfants de voir certains films. Cette décision est importante, car elle peut avoir un grand impact sur le bien-être des mineurs.

Dans la suite de cet article, nous vous présentons quelques éléments afin de vous aider à mieux comprendre ce que signifie la classification cinématographique.

Qui définit les différentes mesures de la classification cinématographique et quels sont les critères en jeu ?

La classification d’un film détermine l’âge minimum que le public doit avoir pour voir le film en question. Aux Etats-Unis, l’organisme qui fixe les différentes mesures de classification pour chaque film est la Motion Picture Association of America (MPAA). Cette association se compose de 13 pères de famille. Ces derniers regardent les films et se mettent d’accord sur la mesure de classification à adopter.

Même si ces mesures de classification sont valides uniquement aux Etats-Unis, souvent, elles servent de guide pour les autres pays (au moins pour les films américains). Cependant, chaque pays a son propre système de classification et ses propres critères, qui varient grandement en fonction des valeurs morales propres à chaque culture.

Une fillette au cinéma

Par exemple, les Etats-Unis sont souvent bien moins tolérants face aux scènes de sexe et plus tolérants face aux scènes de violence.

En France, ce sont des comités de classification qui sont chargés de cette tâche. Leur composition et leurs modalités de fonctionnement sont fixées par les articles R 211-1 à R 211-48 du Code du cinéma et de l’image animée.

Les films pour enfants et les films tout public

Tous les publics peuvent visionner les films qui se classent dans ces 2 mesures de classification. Les films pour enfants sont cependant tenus de répondre à une exigence supplémentaire : ils doivent inclure une narration compréhensible et attirante pour les enfants. D’autre part, il faut que ces films ne comportent aucune forme de violence et qu’ils délivrent un message pédagogique et social spécialement orienté pour les enfants.

Les films tout public ne doivent, eux, pas présenter d’éléments nocifs au développement psychologique des mineurs. Ils ne peuvent pas non plus comporter des scènes pouvant provoquer la peur, l’anxiété ou la tension. Ni des scènes de violence physique ou verbale. Cependant, dans ces films, on tolère certains aspects tels que la nudité ou les dialogues comportant des connotations sexuelles (pas très explicites et courts), ainsi qu’un langage grossier modéré.

Les films interdits aux moins de 12 ans

Il est essentiel pour les parents de connaître les mesures de classification cinématographique

Dans la catégorie des films interdis aux moins de 12 ans, on accorde davantage d’importance à l’intrigue du film et à son contexte visuel. On s’intéresse aux scènes qui montrent des conduites illégales ou préjudiciables pour la santé, la consommation d’alcool et de drogues, la violence visuelle ou verbale, entre autres aspects. On tolère davantage les scènes ou références sexuelles dans les films classés selon cette mesure de classification.

Les films interdits aux moins de 16 ans et aux moins de 18 ans

Les films interdits aux moins de 16 ans répondent généralement aux mêmes critères que ceux interdits aux moins de 12 ans. La différence, c’est qu’ils comportent tout de même une plus grande permissivité. En effet, ils peuvent traiter de tous types de sujets et présenter tous types de conduites. Si tant est que la manière de les aborder soit appropriée à l’âge fixé, en l’occurence 16 ans. Cette mesure de classification applique d’autre part un critère plus strict quant à la violence sexuelle, la conduite criminelle et la pornographie.

Quant à la mesure de classification des films interdits aux moins de 18 ans, elle accepte tous les aspects qui n’entrent pas dans les mesures de classification antérieures. Cependant, les films X ne peuvent figurer dans cette classification pour autant. Ils ont en effet leur propre mesure de classification.