Que faire si mon enfant s’est cogné la tête ?

4 novembre 2017

 

Les chocs à la tête dans l’enfance sont fréquents; mais heureusement, la plupart d’entre eux n’ont aucune conséquence. L’enfant tombe et quand sa tête heurte le sol, il émet le même son que fait une noix de coco sèche dans la même situation. Il pleure alors un peu et après quelques caresses, des baisers et des câlins, il oublie ce qui lui est arrivé.

Les enfants sont la ressource la plus précieuse du monde, et notre meilleur espoir pour l’avenir.

-John Fitzgerald Kennedy-

Lorsque les enfants commencent à marcher seuls, ils ont tendance à tomber souvent. Leurs aptitudes psychomotrices ne sont en effet pas encore assez développées pour avoir une mobilité efficace.

À ce stade, les chocs à la tête peuvent aussi être plus fréquents, surtout chez les enfants qui s’impatientent et essayent de « courir » avant de marcher.

Les enfants qui se cognent la tête en marchant ne subissent généralement pas de conséquences graves. Ces chutes étant de faible hauteur, elles laissent derrière elles une simple bosse, sans plus de problèmes.

Évidemment, toutes les fins ne sont cependant pas aussi heureuses. Alors si votre enfant se cogne la tête, prenez soin de lui et suivez ces recommandations.

Que faire si votre enfant s’est cogné la tête

Un petit garçon qui s'est cogné la tête

Maman, voici ce que tu peux faire si ton enfant s’est cogné la tête :

Observer son comportement pendant quelques minutes

La première chose que fait votre enfant lorsqu’il se cogne la tête, est ce que l’on fait tous : pleurer.

Face à tant de pleurs, la famille se rassemble pour le réconforter et avec vos mamours et vos bisous, il est impossible d’évaluer la situation. Par conséquent, lorsque l’enfant se cogne la tête, vous devez attendre quelques instants avant de courir avec lui à l’hôpital pédiatrique.

Vous devez observer sa réaction, car ce sont les symptômes suivant la chute qui vous diront si ce n’est qu’un choc sans conséquences graves, ou s’il peut voir subi un traumatisme crânien.

Si l’enfant est calmé par vos caresses et continue de jouer et de marcher sans autre réaction qui indique une blessure au cerveau, il n’y aura aucun danger. Dans ce cas, continuez à l’observer pendant quelques heures afin d’être tout à fait certains.

Rester à l’écoute de ses symptômes

Les symptômes associés au traumatisme cranio encéphalique suite à un choc contre la tête de l’enfant, et ceux pour lesquels vous devez courir à l’hôpital le plus proche, sont les suivants:

  • Une perte de conscience ou une conscience réduite. Dans ce cas, vous qui connaissez bien votre enfant, vous êtes la seule personne à pouvoir savoir s’il est désorienté, confus et s’il souffre d’une diminution de conscience.
  • Une somnolence excessive
  • La croissance de la bosse. Lorsque vous remarquez que l’inflammation augmente en taille, ne restez pas à la maison et emmenez votre enfant aux urgences.
  • Des pertes de mémoire, autant des événements précédant que de ceux suivant le choc. Si vous lui demandez comment s’appellent les membres de sa famille et qu’il ne peut pas vous répondre, cela peut indiquer une lésion cérébrale.
  • La perte d’équilibre. S’il est en train d’apprendre à marcher ce symptôme peut être difficile à identifier.
  • Des vomissements
  • Des perturbations visuelles. Vous pouvez le savoir en demandant à l’enfant, une fois qu’il se calme, s’il voit bien les choses.
  • Des convulsions
  • Une blessure où il s’est cogné
  • Des difficultés de langage. Vous connaissez votre enfant et vous connaissez également sa façon de s’exprimer et d’articuler. Si jamais vous remarquez une altération dans sa communication, restez attentifs à ce symptôme.
  • Un dysfonctionnement moteur. Cela sera visible à l’œil nu. Vous devez juste regarder votre enfant marcher et comment il coordonne ses mouvements. Il peut également vous dire s’il ressent une faiblesse ou un engourdissement dans une partie de son corps.
  • Un mal de tête
  • Des saignements du nez et des oreilles

Garder votre calme à tout moment

Un petit garçon qui est tombé pleure

Mamans, nous savons qu’il est difficile de rester calme quand vous remarquez l’un des symptômes mentionnés ci-dessus chez votre enfant; cependant, pour votre bien, vous devez rester concentrée et rester maître de vos actions.

Bien que votre première réaction après qu’il se soit cogné la tête soit de le requinquer, puisqu’à ce moment vous ne savez pas si c’est un choc léger ou une blessure, il est recommandé de ne pas bouger, ni de trop agiter votre enfant.

Si vous vous concentrez sur ce qui vient de se passer plutôt que de céder à la nervosité, vous réaliserez que vous devez l’observer pendant les prochaines heures et être vigilants.

Ce n’est qu’en restant calme que vous pourrez trouver un moyen de l’aider.

 

A découvrir aussi