Que dire à votre enfant quand il perd

Si votre enfant perd dans un sport ou une activité, il est important de le contenir et d'accompagner ses émotions.
Que dire à votre enfant quand il perd
Maria Fátima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par la psychologue Maria Fátima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 01 janvier, 2023

Pleurs, frustration, impuissance : voici quelques-unes des émotions qui apparaissent lorsqu’un enfant est vaincu dans un jeu, dans un sport ou lorsqu’il obtient une note inférieure à celle espérée. Ce sont des émotions attendues auxquelles il faut accorder une certaine importance. Mais comment accompagner dans un tel moment ? Dans cet article, vous pourrez trouver ce qu’il faut dire à votre enfant lorsqu’il perd.

Découvrez quoi dire et quoi faire lorsque votre enfant perd

Voici quelques recommandations pour accompagner votre enfant dans la défaite.

Validez ses émotions quand il perd

Lorsque votre enfant perd, il est important de l’écouter et de comprendre ce qu’il ressent. Que ce soit dans un jeu ou dans une activité sportive, les émotions et les attentes sont présentes et il faut les travailler. Évitez les phrases comme « ce n’est pas si important ». Vous pouvez même partager certaines de vos propres expériences et réfléchir à ce que vous avez ressenti dans une situation similaire, à ce que vous avez fait et à la façon dont vous l’avez résolu. Il est important que vous puissiez lui demander ce dont il a besoin pour se sentir mieux et l’aider à gérer ses émotions.

Aidez-le à penser et à ressentir ce moment

Grâce à des questions ouvertes et exploratoires, vous pouvez l’aider à réfléchir à cette situation. Par exemple, vous pouvez lui demander ce que ce résultat signifie pour lui, ce que signifie perdre et gagner selon lui, ce qu’il pense pouvoir améliorer la prochaine fois et ce qu’il pense avoir bien fait.

Apprenez-lui à réfléchir au processus, pas seulement au résultat

Par exemple, s’il a perdu dans un jeu, vous pouvez l’inviter à réfléchir au fait qu’il a apprécié se faire de nouveaux amis, aux compétences qu’il a développées et à quel point il s’est amusé. I l s’agit aussi de pouvoir évaluer l’effort dans le temps et de ne pas se focaliser sur un seul instant.

enfant qui perd
Il est important d’enseigner aux enfants à valoriser l’effort et le processus à travers lequel ils ont atteint ce stade de compétition. En ce sens, il ne doit pas se concentrer uniquement sur le résultat.

Travaillez les valeurs

À un moment donné, il est important de retrouver le sens du jeu et d’une compétition saine. Il est essentiel de relier l’activité qui est exercée avec les valeurs qu’elle promeut : l’équipe, le respect, la discipline, la persévérance ou la cohabitation, entre autres. De cette façon, les enfants pourront également apprendre que les jeux et les sports signifient bien plus que courir après un ballon ou résoudre une consigne.

Parlez-lui des changements

Encouragez-le à penser qu’il s’agit d’une situation temporaire à laquelle il peut travailler pour s’améliorer. C’est aussi une façon de l’aider à rester motivé, à accepter qu’on ne peut pas toujours gagner et qu’il ne faut pas se décourager.

Travaillez la motivation

Au bout de quelques jours, il est important de poursuivre votre conversation et d’aider votre enfant à se connecter à ce qu’il aime tant dans ce jeu ou ce sport. De cette manière, vous l’aidez à sortir de la défaite pour retrouver un but.

Utilisez différentes ressources pour résoudre le problème

Peut-être que votre enfant n’est pas très doué pour exprimer ses émotions, mais qu’il lui est plus facile d’y réfléchir à partir de la situation d’autres personnes. Par conséquent, vous pouvez faire appel à différentes ressources telles que des films, des dessins et des histoires.

Phrases ou ressources pour parler à votre enfant quand il perd

Voici quelques idées qui peuvent vous aider à parler à votre enfant lorsqu’il perd :

  • Je sais que c’était important pour toi, tu veux m’expliquer ce que tu ressens ?
  • Je sais que tu voulais gagner ce match et que tu n’as pas réussi, mais ça valait la peine d’essayer.
  • Tu veux me dessiner ce que tu ressens en ce moment ?
  • Je suis disponible pour t’écouter et te faire un câlin quand tu en auras besoin.
  • Même si tu ne le vois pas maintenant, tu as fait de gros efforts et c’est ce qui importe
  • Tu es très important et précieux pour moi, pour toujours et à chaque instant, que tu gagnes ou que tu perdes.
  • Tu dois réessayer, cela t’aidera à t’améliorer chaque jour.
  • Si aujourd’hui ne s’est pas bien passé, tu pourras réessayer demain pour que ça aille mieux.
Lorsque votre enfant perd dans un jeu ou un sport, il est essentiel de compatir avec lui et de l’encourager à réessayer. Vous ne devez jamais vous mettre en colère contre lui ou le taquiner à ce sujet.

Ce qu’il faut éviter de faire ou dire lorsque votre enfant perd

Certaines des situations ou phrases que vous devriez éviter si votre enfant perd sont les suivantes :

  • Se mettre en colère et se disputer avec d’autres personnes à cause du résultat.
  • Affichez vos émotions avec une plus grande intensité que celles de votre enfant, c’est-à-dire devenir le protagoniste du moment.
  • Dire du mal de ses coéquipiers ou de l’autre équipe.
  • Arrêter de parler à votre enfant ou le rejeter.
  • Minimiser ses émotions ou faire des blagues à ce sujet.

Une double opportunité d’apprentissage

Si votre enfant perd dans un sport ou un jeu, il y a une double opportunité d’apprentissage. Il ne s’agit pas seulement, pour l’enfant, de se connecter à ses émotions : il s’agit aussi, pour les adultes, d’examiner comment ils réagissent dans une situation similaire.

Il vaut la peine de récapituler comment vous vivez le refus d’un projet sur lequel vous avez beaucoup travaillé, quelles conceptions vous avez et quels messages vous véhiculez concernant le succès et l’échec. En plus d’avoir leurs propres idées et personnalités, les enfants écoutent aussi leur entourage et sont influencés par lui. Être un exemple pour eux vaut plus que mille mots !

Enfin, il est également nécessaire de revoir le degré d’attente ou de pression que vous transférez sur la performance ou le résultat de votre enfant. Souvent, le sport perd son aspect ludique car il devient un espace exigeant où les enfants veulent démontrer quelque chose à leurs parents.



  • Claudia Arlen Moreno Gómez; Cecilia Silva; Karla Edith González Alcántara (2021). Estrés percibido en niños deportistas: Análisis de grupos focales.  Interdisciplinaria, vol. 38, núm. 3, pp. 7-23, 2021. Centro Interamericano de Investigaciones Psicológicas y Ciencias Afines
  • LÓPEZ CASSÀ, È., (2005). La educación emocional en la educación infantil. Revista Interuniversitaria de Formación del Profesorado, 19(3),153-167.[fecha de Consulta 8 de Diciembre de 2022]. ISSN: 0213-8646. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=27411927009

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.