Quand le repos absolu est-il recommandé pendant la grossesse ?

09 juillet, 2020
Le repos absolu pendant la grossesse est une mesure courante indiquée par les obstétriciens pour aider au traitement de diverses pathologies. Nous décrivons les raisons de cet avis et les recommandations pour sa mise en œuvre.
 

À n’importe quel stade de la grossesse, votre médecin peut vous recommander un repos complet s’il estime que votre vie ou celle de votre enfant est en danger. Quand exactement le repos complet est-il recommandé pendant la grossesse ?

Nous savons que cette question peut être controversée. Bien que cette indication soit entièrement à la discrétion de l’obstétricien, les diagnostics peuvent passer du repos absolu au repos relatif. Ainsi, les limites de ce qui est ou n’est pas possible pendant ce repos varient également.

C’est pourquoi l’approche de ce sujet présentée ici peut vous être utile. Nous vous indiquerons, de manière informative, quand le repos absolu est recommandé pendant la grossesse. Bien entendu, aucune suggestion ici n’implique de ne pas suivre les recommandations de votre médecin.

Quand un repos complet est-il recommandé pendant la grossesse ?

Lorsqu’un obstétricien recommande un repos complet à une femme enceinte, cela fait partie d’une étude des conditions de la grossesse pour déterminer si celle-ci peut être à haut risque. Une grossesse à haut risque est une grossesse dans laquelle il y a des facteurs ou des symptômes qui peuvent affecter négativement la santé de la mère et du bébé.

Les facteurs qui influent sur le fait qu’une grossesse soit considérée comme dangereuse et que la mère prenne des mesures spéciales, comme le repos, sont variés.

Dans certains cas, cette décision est prise dès les premières semaines de la grossesse. Dans d’autres, elle peut intervenir plus près du stade final. Bien entendu, dans des cas extrêmes, un repos peut être indiqué tout au long de la grossesse.

 

Bien que cela puisse paraître étrange, il est assez courant de prescrire un repos absolu à une femme enceinte. Les statistiques montrent qu’environ 20 % de toutes les femmes enceintes d’une année reçoivent cette indication médicale. Passons maintenant en revue les causes spécifiques qui y conduisent.

Une femme enceinte dormant.

Les causes médicales qui nécessitent un repos absolu

Selon les obstétriciens, certaines des raisons pour lesquelles une femme enceinte est invitée à prendre un repos absolu sont :

  • Hypertension ou pré-éclampsie.
  • Problèmes au niveau du col de l’utérus : soit parce qu’ils sont apparus pendant la grossesse, soit chez les femmes qui ont subi des brûlures ou des coupures au niveau du col de l’utérus à la suite de traitements contre le VPH.
  • Contractions intenses et fréquentes avant la fin de la grossesse.
  • Hématomes dans le sac gestationnel.
  • Douleurs lombaires ou sciatique.
  • Stress ou fatigue physique et mentale.

Bien entendu, toutes ces conditions peuvent déclencher une perte de grossesse et sont considérées comme une menace pour l’avortement. Le repos est donc l’une des premières mesures habituellement indiquées, en plus d’autres traitements spécifiques à chaque affection.

 

Controverses sur le repos absolu

La controverse autour de l’indication du repos absolu pour une femme enceinte s’est accentuée au fur et à mesure que les études médicales ont progressé. Le point de départ est que le repos est une mesure préventive et que, dans tous les cas, il collabore au traitement des principales causes.

Cependant, de nombreux spécialistes considèrent qu’il n’est pas possible de prouver que cette indication peut réellement résoudre l’une des complications spécifiques de la grossesse.

Du point de vue psychologique, l’avis est assez favorable. Cette discipline affirme que le repos absolu est bénéfique pour la femme enceinte. Pouvoir être calme, détendue et sentir qu’elle collabore au bien-être du bébé contribue à la récupération de la mère, quelle que soit la pathologie.

« Le repos est une mesure préventive et, en tout état de cause, il permet de traiter les principales causes. »

Conseils pratiques pendant le repos absolu

Il est évident que pendant la période de repos absolu, deux choses peuvent se produire. La première est que la mère pourra effectivement être plus calme et retrouver la force de se sentir mieux.

D’autre part, la deuxième possibilité est qu’à un moment donné, le contraire se produise et que la patiente se sente ennuyée, fatiguée par l’inactivité et ressente même une certaine douleur dans le dos et les jambes. En gardant ces deux scénarios à l’esprit, les conseils pratiques suivants doivent être envisagés :

 
  • La chambre de la femme enceinte doit être équipée du mobilier de son choix. Il faut aussi l’agrémenter de nombreux livres et magazines qu’elle aime.
  • Il est plus que souhaitable qu’elle reçoive de fréquentes visites de sa famille et de ses amis afin qu’elle ne se sente pas seule, inactive ou isolée.
Une femme enceinte chez le médecin.

  • Des exercices isométriques pour les jambes ou un léger massage des extrémités et du dos peuvent également vous aider.
  • Bien manger et sans tomber dans l’excès évitera l’inconfort et, par conséquent, favorisera votre sentiment de bien-être et de confort.

Enfin, nous voulons vous dire que si vous devez recourir au repos absolu sur la recommandation de votre obstétricien, il est bon de garder une attitude positive et calme. Prenez votre temps et profitez de l’occasion pour vous reposer sans vous inquiéter.