La solitude à l’adolescence

28 janvier 2020
La sensation de solitude à l'adolescence est souvent vécue par les jeunes à cette étape de leur vie. Voici donc ce que vous devez savoir sur le sujet.

La solitude à l’adolescence est un état d’esprit fréquent que beaucoup de jeunes connaissent. Ce sentiment peut apparaître également chez ceux qui sont entourés, car ils pensent parfois que personne ne les comprend et qu’ils sont différents.

De même, le manque de confiance en soi et la timidité, qui accompagnent cette étape, sont parfois à l’origine de cette difficulté à sociabiliser. Vraisemblablement, l’incapacité à résoudre des conflits avec son entourage est liée au sentiment de solitude associée à l’anxiété sociale.

La solitude est un signe de liberté chez les adolescents, bien qu’elle soit, malheureusement aussi, la pathologie la plus fréquente chez l’être humain. Les moments de solitude sont nécessaires à l’adolescence, de même qu’à toutes les étapes de la vie. Toutefois, ils deviennent problématiques s’ils persistent ou s’ils provoquent de la souffrance.

La solitude à l’adolescence

À l’adolescence, les jeunes doivent pouvoir se positionner dans une relation d’égalité avec leurs semblables. Cette autonomisation précoce peut fragiliser et angoisser certains adolescents, et provoquer un sentiment d’impuissance face aux difficultés rencontrées.

Naturellement, les adolescents sont confrontés à un certain nombre de défis et de pression à travers les étapes pour devenir adulte. Il peut être difficile pour les parents de faire la différence entre la mélancolie habituelle et le sentiment de solitude de l’adolescent. 

Parfois, les jeunes qui se sentent seuls peuvent paraître timides et manquer de confiance en eux. De plus, un adolescent solitaire est généralement triste et introverti, et semble inconfortable dans les diverses situations sociales. De même, l’anxiété peut également être un symptôme de la solitude.

Adolescence et moments de solitudes

Par conséquent, si vous pensez que votre enfant ressent de la solitude, nous vous recommandons de passer autant de temps que possible avec lui et de discuter avec lui de ce qu’il se passe dans sa vie. Vous impliquer dans son quotidien vous aidera à déterminer comment il se sent vraiment.

Gardez à l’esprit que les adolescents solitaires peuvent devenir des adultes solitaires. Si un adolescent est seul, il est possible qu’il n’apprenne pas à établir des relations et interagir avec ses pairs, ce dont il aura besoin en tant qu’adulte pour avoir des relations saines.

« Le conflit entre le besoin d’appartenir à un groupe et le besoin d’être perçu comme unique et individuel est la lutte dominante de l’adolescence. »
—Jeanne Elium—

Les amitiés et la solitude à l’adolescence

Être seul peut être associé à des sentiments positifs ou négatifs chez les adolescents. Il semblerait que cela dépende de l’environnement et de la fréquence de la solitude.

Il est certain que des relations amicales peuvent adoucir la solitude ou, au contraire, provoquer un ressenti négatif lorsque celles-ci sont absentes. Cela témoigne de la fragilité que représentent les amitiés instables. Par ailleurs, il est également important de prendre en compte que la socialisation est incroyablement importante pendant l’adolescence.

De fait, des études mettent en avant qu’aider les adolescents à développer des amitiés sûres et une attitude positive envers la solitude joue un rôle important dans la réduction de la solitude à l’adolescence et du risque d’un sentiment négatif envers celle-ci.

En conséquence, nous vous recommandons d’encourager votre adolescent à parler librement de ses sentiments et à partager ses pensées. Si, par exemple, il s’intéresse à une activité particulière, sportive ou autre, incitez-le à l’essayer pour lui permettre de rencontrer des enfants ayant les mêmes centres d’intérêt.

Par ailleurs, travailler avec lui pour améliorer ses compétences sociales sera très positif. La timidité et l’anxiété peuvent le bloquer et contribuer à sa solitude.

Une adolescente heureuse

Pourquoi les adolescents se sentent-ils seuls ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer la solitude à l’adolescence et voici les plus courantes :

  • Préjudices et critiques.
  • Problèmes familiaux.
  • Insatisfaction de la vie.
  • Absence de vraies amitiés.
  • Manque d’acceptation sociale.
  • Peur de parler et de partager des opinions.
  • Incompréhension de la part des autres.
  • Les choix des adolescents ne sont pas acceptés, par exemple leurs goûts musicaux, style vestimentaire ou personnalité.

Pour finir, nous vous rappelons que si vous remarquez que la solitude a des répercussions négatives sur votre adolescent, n’hésitez pas à aller lui parler pour essayer de l’aider du mieux que vous le pouvez. Vous pouvez également contacter ses professeurs ou faire appel à une aide professionnelle.

  • Casado, I. (2013). Adolescencia. FMC – Formación Médica Continuada En Atención Primaria. https://doi.org/10.1016/s1134-2072(04)75726-6
  • Iglesias Diz, J. L. (2013). Desarrollo del adolescente: Aspectos físicos, psicológicos y sociales. Pediatria Integral.
  • Hurlock, E. (1995). Psicología de la adolescencia. Psicología de la adolescencia.
  • Naranjo, C. R., & González, A. C. (2012). Autoestima en la adolescencia: Análisis y estrategias de intervención. International Journal of Psychology and Psychological Therapy.
  • Roa, A. (1982). La adolescencia. Revista Chilena de Pediatria.
  • Silva-Escorcia, I., & Mejía-Pérez, O. (2014). Autoestima, adolescencia y pedagogía. Revista Electrónica Educare. https://doi.org/10.15359/ree.19-1.13