Puis-je faire un traitement au laser durant la grossesse ?

19 janvier 2019
Dans cet article, nous allons effacer vos doutes concernant le laser et la grossesse. Sont-ils compatibles? C'est ce que nous allons voir.

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes ressentent le besoin de paraître plus attirantes. Parfois, cette condition empêche certains traitements tels que l’élimination des poils au laser.

La curiosité amène à se demander si on peut faire un traitement au laser durant la grossesse . Vous êtes-vous déjà demandé si vous pouviez ? Nous vous donnons des informations importantes sur le sujet.

Qu’est-ce que l’épilation au laser ?

Le traitement au laser est une méthode dans laquelle, au moyen d’applications directes sur la peau, le follicule pileux est affaibli. Cela va entraîner la chute des poils.

Il n’a pas été prouvé que le traitement de l’épilation au laser en tant que tel causait des dommages à la formation et au développement ultérieur du fœtus. En effet, cela n’agit que sur la surface externe de la peau, sans intervenir sur le développement fœtal.

traitement au laser pendant la grossesse

Qu’en disent les experts ?

Les experts ne recommandent pas aux femmes de faire un traitement au laser durant la grossesse. Pendant cette période, ils déconseillent fortement de s’exposer à tout type de lumière, de rayonnement ou de décharge électrique.

Dans ce cas, on doit prendre en compte tous les changements hormonaux présents dans l’organisme. Par conséquent, un rejet cutané du laser pourrait se produire. Cela risquerait d’entraîner diverses réactions au niveau de la peau.

En période de grossesse, le traitement de l’épilation au laser favorise la formation de varices. Cela est dû à la rupture des vaisseaux capillaires et aux irritations de la peau.

De la même manière, la peau des femmes enceintes étant très sensible, des brûlures ont tendance à survenir rapidement et à devenir ensuite des cicatrices. Ce phénomène, couplé à l’altération hormonale, permettent de présenter une augmentation de la pigmentation, provoquant des taches sombres sur la peau.

L’épilation au laser n’est pas seulement une méthode que l’on ne recommande pas pendant la grossesse. La cire ou les crèmes pour l’épilation ne sont également pas recommandées pendant la période de gestation.

En effet, les produits chimiques présents dans leur formulation peuvent provoquer des réactions indésirables sur la peau sensible des femmes enceintes, ainsi que des brûlures et des cicatrices ultérieures difficiles à éliminer.

Quelle méthode utiliser pendant la grossesse pour s’épiler ?

Pour ces raisons, la méthode la plus recommandée est le rasage traditionnel. Elle est le moins invasif pour le corps pendant la phase de gestation chez les femmes. En effet, elle n’exige rien de plus qu’un simple geste d’action extérieure sur la peau.

Quand puis-je effectuer l’épilation au laser ?

Cela ne signifie pas que vous n’allez plus jamais pouvoir faire un traitement au laser. Après l’accouchement, vous pouvez commencer le traitement en toute tranquillité, en tenant toujours compte du fait que pendant la période de lactation, il est conseillé de ne pas effectuer d’épilation au laser sur la partie supérieure du corps.

Cette recommandation concerne principalement les zones proches des seins, telles que la peau des aisselles et, bien sûr, la poitrine. Pour le reste du corps, il n’y a pas de problème.

traitement au laser pendant la grossesse

Si votre bébé est entièrement nourri au lait maternisé, vous pouvez procéder à l’épilation au laser après une période de deux à six mois après l’accouchement.

De cette façon, votre corps sera revenu à la normale en ce qui concerne les hormones. Ainsi, vous éviterez les réactions de la peau. De plus, les poils sont souvent plus abondants pendant la grossesse et ont tendance à disparaître après la naissance du bébé.

Vous savez maintenant qu’il existe différentes manières de se raser complètement sans recourir au laser et aux risques que cela peut entraîner lorsque vous attendez un bébé.