Prendre soin du bébé est l’affaire de deux

· 21 janvier 2018
Aucun être humain ne vient au monde après avoir été cultivé dans un laboratoire ; et si tel était le cas, il y aurait tout un entourage de scientifiques pour prendre soin du bébé. Tout être naît parce qu'il a d'abord été conçu par l'union d'un ovule et d'un spermatozoïde qui, unis par l'amour (notre désir le plus ardent) ont décidé de procréer et de contribuer à la continuité de l'espèce.

Dans le monde animal, la responsabilité d’élever un enfant est l’affaire de deux, si le mâle va chasser, la femelle reste avec les petits et vice versa. Alors, si la nature, dans son immense sagesse, l’a conçu ainsi, pourquoi certains pères continuent de penser de ce sont les mères uniquement qui doivent prendre soin du bébé ?

Dans Être parents, nous considérons avoir le devoir de conseiller les mamans par rapport à ce sujet.

Prendre soin du bébé est le rôle aussi bien du papa que de la maman

Maman et papa pendant les mois de grossesse

La maman est celle qui porte le bébé dans son ventre et qui s’engage à prendre soin d’elle, à se nourrir, avoir un mode de vie sain, dormir suffisamment, à se tenir à l’écart des soucis pour éviter le stress, à prendre les comprimés, faire les analyses, subir les nombreux ultrasons, les consultations, les examens vaginaux… à surmonter les gênes de la grossesse : œdèmes, nausées, douleurs lombaires, lourdeur en bas du ventre, acidité, soutenir le poids du ventre… Elle est responsable de la « préparation du nid », car c’est elle qui s’occupe généralement d’acheter et d’avoir le trousseau et le nécessaire prêts pour la naissance du bébé.

D’un autre côté, le papa est celui qui s’occupe, ou qui devrait, de soutenir économiquement la famille. Même si la mère continue de travailler pendant la grossesse et contribue à l’économie du foyer, elle ne devrait pas avoir ce poids sur les épaules.

C’est lui qui sera attentif à tout imprévu de la part de sa femme ou de son enfant. Il devra être capable de dégager du temps pour l’aider dans tout ce dont elle a besoin. Le papa accompagnera sa femme aux échographies, aux analyses et à la plupart des examens médicaux tout au long de la grossesse. Même si parfois c’est elle qui doit se lever de la civière pour le laisser se reposer et ne pas s’évanouir. Au lieu que ce soit lui qui l’accompagne, c’est la femme de temps en temps qui s’occupera de son mari.

Le père doit s’occuper du ou des autres enfants : les aider dans leur toilette, les nourrir, les emmener à l’école ou à la garderie, les sortir faire une promenade, courir avec eux pour ne pas être en retard à la classe de ballet, de piano, de judo, de basket-ball… et surtout au cours des dernières semaines, il devra devenir celui qui se charge de faire les lessives, le ménage de la maison, préparer les repas, repasser, dépoussiérer, récurer… Toutes les tâches que la maman avait assurément avant et pendant la grossesse (bien qu’idéalement cela devrait toujours être partagé) deviendront la responsabilité de l’homme, car avec le poids grandissant dans son ventre, semaine après semaine cela sera de plus en plus pénible.

Prendre soin du bébé de manière équitable contribue à son son développement

Papa et maman après l’accouchement

Avec la naissance d’un enfant, les tâches ménagères à l’intérieur du foyer ne manquent jamais et il s’agit de les répartir à deux, surtout si le couple vit seul et n’a personne pour leur donner un coup de main.

Après l’accouchement, prendre soin du bébé est encore l’affaire de deux. La maman sera celle qui le nourrit avec son lait et pour cela elle devra se lever toutes les 3 heures au petit matin pendant les premiers mois. Cependant, elle ne devrait pas s’en charger seule, le papa doit se lever avec elle pour lui installer un coussin et la mettre à l’aise afin qu’elle allaite.

Durant la journée, si la femme s’occupe de laver les habits du bébé, le papa peut être aux côtés du berceau et chanter une chanson pour que son petit s’endorme. Même si le bébé voit dans sa mère une figure d’attachement parce que c’est elle qui lui donne l’aliment précieux, qui le caresse, lui parle et lui chante pendant qu’il tète son sein, il doit aussi apprendre à reconnaître son père et se sentir à l’aise à ses côtés.