Pourquoi il ne faut pas utiliser d’oreiller pour les bébés

30 octobre 2017

Si les bébés ne doivent pas utiliser d’oreiller, c’est parce que leur corps n’est pas formé comme celui des adultes. Un bébé est un être fragile qui nécessite du temps avant de pouvoir marcher, courir, se nourrir et survivre par eux-mêmes.

Les bébés ont besoin d’une protection et d’une attention extrême qui leur assurent non seulement leur bien-être, mais également leur santé.

L’oreiller dans le berceau : un risque latent

Un coussin dans le lit du bébé fait partie de ces éléments qui peuvent gêner leur bien-être et les mettre en danger.

Certaines mamans se disent par exemple : « Mon bébé a moins de risques de se cogner contre les barreaux du lit s’il est entouré de coussins ». Mais à l’inverse de ce que l’on pourrait penser, les oreillers ou petits coussins qui entourent le bébé le mettent en danger.

Un bébé endormi sur un oreiller

Les nouveaux-nés sont fragiles, ils se déplacent peu et de façon lente. Ils ne possèdent par ailleurs pas encore la force nécessaire pour se retourner d’eux-mêmes sur le matelas ou pour saisir des objets.

Leur capacité psychomotrice est limitée, et c’est précisément pour cela que les oreillers dans le berceau des bébés s’avèrent si dangereux.

Si par inadvertance l’un de ces coussins tombait sur le visage du bébé, il serait incapable de l’enlever. Et à moins qu’il puisse pleurer pour que sa mère vienne lui porter secours, il ne disposerait d’aucun autre moyen d’éviter l’asphyxie.

Les oreillers pour les bébés plus grands sont également un risque. À l’âge où ils sont capables d’attraper les oreillers et de les maintenir au-dessus d’eux, de se tourner dans le lit et de faire davantage de péripéties, cela peut également se révéler dangereux pour eux.

L’oreiller, symbole de confort ?

Pour les adultes, dormir avec un oreiller est synonyme d’un sommeil plus confortable. Beaucoup de personnes développent ainsi une certaine dépendance aux oreillers, au point de ne plus pouvoir dormir sans un oreiller.

Cependant, loin d’être favorable au repos des bébés, l’oreiller peut davantage être une source d’inconfort.

Chaque bébé est un miracle unique et impossible à reproduire.

-Anonyme-

Chères mamans, vous devez savoir que les proportions du corps de votre bébé ne sont pas les mêmes que celles des adultes.

Les enfants naissent avec une tête proportionnellement plus grande au reste de leur corps. Leur nuque est courte et dispose d’une musculature encore faible qui a besoin de se renforcer à mesure qu’elle se forme et acquiert certaines aptitudes.

Dans les premières phases de la vie du bébé, le cou est incapable de soutenir la tête. Le bébé doit donc être suffisamment mobile afin de pouvoir se développer et ne doit pas être empêché par la souplesse des oreillers.

Cela perturbera la croissance de la nuque, qui se forme à mesure que le bébé grandit.

Les bébés ne doivent pas utiliser de coussin

Un nouveau-né endormi sur le dos sur un coussin bien que les oreillers pour les bébés soient à éviter

Quand vous couchez votre enfant dans son lit, celui-ci doit être libéré de tout élément qui puisse mettre sa vie en danger, surtout lorsque vous le laissez seul pendant un moment.

Les oreillers, les grandes peluches, les mobiles accrochés au-dessus de leur petite tête…Il existe beaucoup d’objets qui servent à décorer et à distraire les petits et il ne s’agit pas de priver votre enfant de ces jouets.

Cependant, nous nous permettons de vous donner ce conseil : si vous lui proposez de tels objets, restez à ses côtés pendant qu’il joue avec eux.

À partir de quand peut-on utiliser un oreiller pour les bébés ? 

Vous pouvez donner un coussin à votre enfant pour dormir, si vous remarquez qu’il aime appuyer sa tête contre celui-ci. Mais une fois qu’il sera capable de parler, de l’attraper ou de le lancer seul; en d’autres termes, quand il pourra éviter le danger par lui-même.

Il est également nécessaire que votre enfant ait suffisamment grandi et que la musculature de sa nuque se soit renforcée avant de lui permettre de dormir avec un oreiller.

Après les 3 ans semble être le bon moment. Dans tous les cas, vous pourrez déterminer le meilleur moment ensemble.

À savoir pour l’achat de l’oreiller de votre enfant : choisissez-en un qui soit de préférence en éponge car celle-ci n’accumule pas beaucoup de poussière et peut être lavée facilement.

Il vous suffira de changer la housse de l’oreiller fréquemment afin qu’elle reste toujours propre et ne provoque pas d’allergies à votre bébé.

 

A découvrir aussi