Pourquoi ne faut-il pas demander à un couple quand il aura des enfants

En demandant à un couple à quel moment il aura des enfants, on exerce une pression et un jugement : on peut donc exacerber une douleur qu'on ne connaît pas.
Pourquoi ne faut-il pas demander à un couple quand il aura des enfants

Dernière mise à jour : 29 septembre, 2022

Lorsque deux personnes sont ensemble depuis un certain temps ou approchent d’un certain âge, il est courant que l’entourage commence à faire pression sur le fait d’avoir des enfants. Lorsqu’on demande à un couple quand il aura des enfants, il n’y a généralement pas d’intention malveillante. Cependant, il y a un manque de sensibilisation par rapport à ce que cette question peut signifier pour eux.

Nous tenons parfois pour acquis que notre façon de vivre et de voir le monde est la seule valable et que nos expériences sont les mêmes que celles des autres. Or, nous ne connaissons pas les circonstances auxquelles sont confrontés ceux qui sont devant nous. Par conséquent, ce type de commentaire peut constituer un manque de respect et causer de la douleur.

Pourquoi ne pas demander à un couple quand il aura des enfants ?

Il est probable qu’avec cette question, vous ne cherchiez qu’à entamer une conversation, à vous intéresser aux autres ou à paraître amical. Et bien que cela ne pose pas de problèmes majeurs dans certains contextes, ce peut être le cas dans d’autres. Si vous parlez à des personnes qui ne font pas partie de votre entourage, dont vous ne connaissez pas les préférences ou la situation, mieux vaut éviter de poser des questions à ce sujet pour les raisons que nous allons développer ci-dessous.

Avoir des enfants est un choix, pas une obligation

Bien que nous ayons avancé en tant que société, nous commettons encore l’erreur de considérer qu’il n’y a qu’une seule voie valable pour tout le monde : se marier et avoir des enfants. Cependant, la parentalité est un choix et s’accompagne également d’une énorme responsabilité. Tout le monde ne veut pas fonder une famille ou ne pense pas que tel est son but. Et c’est tout à fait respectable.

Lorsque nous demandons à un couple quand il aura des enfants, nous supposons que cela se produira ou devrait se produire. Ainsi, nous lui mettons la pression parce que le temps passe. Mais, en réalité, nous devons être ouverts et prendre en considération les différents projets de vie que chacun peut avoir, à les valider et à accompagner la personne dans son propre cheminement.

Il ne suffit pas de le vouloir

Certains couples veulent être parents mais ne le peuvent pas pour diverses raisons, telles que l’infertilité, des problèmes de santé ou des difficultés financières.

D’un autre côté, vous ne devriez pas non plus poser cette question à des personnes qui veulent des enfants. I l existe de multiples situations qui peuvent retarder ou entraver l’atteinte de cet objectif. Ainsi, en leur demandant, vous ne faites que leur rappeler une réalité qui, en soi, peut être très douloureuse. Les causes suivantes sont parmi les plus courantes :

Instabilité économique

Bien que tout dépende du pays de résidence et de la situation personnelle, il n’est aujourd’hui pas facile d’atteindre la stabilité économique. Les taux élevés de chômage des jeunes, la précarité de l’emploi et les contrats à court terme, entre autres raisons, empêchent de nombreux couples actuels d’avoir leur avenir financièrement assuré. Et cela crée un climat d’instabilité peu propice à la parentalité. Peut-être désirent-ils fortement avoir des enfants mais ne considèrent pas qu’il soit responsable de le faire dans leurs conditions actuelles. Si on leur met la pression, cette frustration et cet inconfort peuvent devenir encore plus grands.

Infertilité

C’est l’une des réalités les plus douloureuses auxquelles un couple qui veut avoir des enfants puisse faire face. Cependant, c’est assez courant. En effet, on estime que le taux moyen mondial d’infertilité est de 9 % et qu’il peut atteindre 16 % dans les pays développés.

Il est possible que beaucoup de ces couples que vous interrogez à propos du moment où ils vont avoir des enfants essaient depuis un certain temps. Ils peuvent même avoir déjà reçu un diagnostic dévastateur ou avoir investi beaucoup de temps, d’argent et d’espoir pour devenir parents.

Problèmes de santé

Dans d’autres cas, il peut y avoir des problèmes de santé qui empêchent ou rendent difficile le fait d’avoir un enfant. Par exemple, il peut y avoir des maladies auto-immunes ou des troubles génétiques. Ou, sans aller plus loin, l’un des membres du couple peut avoir un problème de santé mentale qui influence sa décision.

Perte gestationnelle

C’est, sans aucun doute, une autre des situations les plus douloureuses. En effet, de nombreux couples perdent leurs enfants pendant la grossesse. Souvent, cela se produit tôt dans la grossesse, à tel point que la nouvelle n’avait pas encore été annoncée. De plus, selon les données enregistrées, 80 % des fausses couches sont précoces et surviennent au cours du premier trimestre.

La perte périnatale provoque une grande douleur émotionnelle et nécessite une période de deuil et de rétablissement. Ainsi, en demandant à un couple quand il aura des enfants, vous pourrez appuyer sur cette plaie encore ouverte que vous ne connaissez pas.

Dans une conversation, il est préférable de poser des questions ouvertes afin que chacun puisse s’exprimer librement sur les sujets qu’il souhaite partager.

Demander à un couple quand il aura des enfants n’est pas la meilleure option

Comme vous pouvez le voir, cette question peut déclencher des blessures et des douleurs que d’autres personnes ressentent sans que nous en soyons conscients. En les interrogeant, nous pouvons les faire se sentir invalidés, frustrés, en détresse et même profondément tristes. Pour cette raison, il est important que nous options pour un changement de discours.

Bien sûr, vous pouvez vous intéresser à votre entourage, mais il est préférable de poser des questions plus ouvertes qui permettent à chacun de s’exprimer plus librement. Au lieu de leur demander quand ils auront des enfants, vous pouvez leur demander quels rêves ou objectifs ils ont en tête. Si être parents en fait partie et s’ils veulent le partager avec vous, ils le feront sûrement avec plaisir. Et si ce n’est pas le cas, ils ne se sentiront pas forcés, sous pression ou acculés.

Éviter les situations qui dérangent, blessent ou blessent les autres est une question de responsabilité et d’empathie. Par conséquent, avant de poser des questions, considérez les scénarios possibles et pensez à comment l’autre peut se sentir avec vos mots. Prenons soin les uns des autres.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire quand l’un des deux ne veut plus avoir d’enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Que faire quand l’un des deux ne veut plus avoir d’enfants

Que faire quand l'un des deux ne veut plus avoir d'enfants ? Si vous vous êtes déjà posé la question, voici quelques bons conseils.



  • Rodríguez, C., De los Ríos, M., González, A. M., Quintana, D. S., & Sánchez, I. (2020). Estudio sobre aspectos epidemiológicos que influyen en el aborto espontáneo. Multimed24(6), 1349-1365.
  • Santana Pérez, F. (2015). La infertilidad, una agenda prioritaria de investigación: a priority research agenda. Revista Cubana de Endocrinología26(2), 105-107.