Pourquoi mon ado est-il si rebelle ?

Avez-vous l'impression que votre ado est très rebelle ? Il essaie peut-être juste de construire son identité. Nous allons vous expliquer quel rôle joue ce comportement à l'adolescence.
Pourquoi mon ado est-il si rebelle ?

Dernière mise à jour : 16 septembre, 2021

L’adolescence est une étape très stigmatisée. Les parents la craignent et nous supposons tous qu’à cet âge, les jeunes deviennent intraitables. Ainsi, le stéréotype de l’adolescent rebelle fait partie de l’imaginaire collectif et l’on cherche constamment à éviter ou apaiser ces comportements.

Si votre enfant a dépassé la puberté, vous avez peut-être remarqué des changements dans son attitude. Chez certains jeunes, les altérations comportementales sont plus marquées que chez d’autres mais dans les deux cas, les schémas sont similaires : défi de l’autorité, remise en cause des normes et opposition aux parents.

Tous ces comportements sont naturels et typiques de cette étape ; cependant, lorsqu’ils ne sont pas connus à l’avance, ils peuvent être source de confusion et de souffrance pour les parents. Pour que vous soyez mieux préparé à l’adolescence de votre enfant, nous allons vous expliquer à quoi sont dus ces changements de comportement et comment accompagner votre ado.

Pourquoi un adolescent est-il rebelle ?

Même si vous avez pu penser le contraire, votre adolescent n’est pas rebelle parce qu’il veut vous ennuyer ou vous mettre mal à l’aise. Il n’agit pas non plus de cette façon en raison d’un manque d’éducation ou de changements dans sa personnalité.

Nous allons dès maintenant vous montrer les principales raisons qui peuvent conduire votre enfant à être rebelle.

Il subit le stress de tous les changements

Tout d’abord, il faut comprendre qu’il n’est pas facile pour les adolescents de passer par cette étape. En effet, ils sont confrontés à une multitude de changements et de pressions physiques, émotionnelles et sociales qui n’existaient pas auparavant. Apprendre à gérer cette nouvelle réalité peut être déroutant et compliqué.

En fait, ils peuvent souvent se sentir dépassés et réagir au stress de manière inappropriée : ils deviennent irascibles, réactifs ou plus moroses que d’habitude. Mais ce n’est rien de plus que le résultat d’un conflit interne qu’ils ne peuvent pas gérer.

Nous ne pouvons pas perdre de vue le fait que l’action hormonale provoque des changements soudains d’humeur. De plus, le développement cognitif des adolescents n’est pas encore terminé, ils ne sont donc pas encore capables de contrôler leurs pulsions ou d’en mesurer les conséquences comme le fait un adulte.

Père et fils se disputent

Votre adolescent n’a pas encore les stratégies et les ressources personnelles nécessaires pour assumer les changements auxquels il fait face à ce stade.

Il se revendique en tant que personne

Lorsque les adolescents défient leurs parents, enfreignent les règles ou s’opposent à l’autorité, ils sont qualifiés de rebelles ou de désobéissants. Cependant, leur attitude est, d’une certaine manière, compréhensible.

Comment réagiriez-vous si quelqu’un vous disait comment vous habiller, quelle musique écouter ou quand utiliser votre téléphone ?

Si quelqu’un d’autre essayait de s’imposer sur des questions aussi essentielles dans votre vie, vous vous rebelleriez également. Et s’il est évident que les adolescents ne sont pas encore adultes et qu’ils ont besoin de limites, leur position est compréhensible : ils ne se sentent plus comme des enfants.

Ainsi, un adolescent est rebelle dans la mesure où ses parents exercent un style éducatif inapproprié.

Moins on écoute et plus on utilise de punitions, et plus le jeune risque de se rebeller. Et cela se produira comme un moyen de se défendre en tant que personne et de protéger son droit d’être qui il est.

Quête d’indépendance

Certains parents s’alarment lorsque leurs adolescents s’éloignent d’eux physiquement et émotionnellement, soit parce qu’ils ne veulent pas passer du temps avec leur famille, soit parce qu’ils ne sont plus aussi aimants qu’avant.

Or, c’est une chose naturelle et saine à faire. À l’adolescence, la famille cesse d’être la principale référence du jeune et le groupe d’amis prend un rôle prépondérant.

Ainsi, il est normal que votre enfant veuille passer plus de temps avec ses amis, rester plusieurs heures à discuter avec eux et rechercher leur approbation plutôt que la vôtre. Essayez de ne pas prendre ces événements personnellement ou comme un acte de rébellion : ce sont des changements nécessaires à sa maturation.

Il souffre peut-être d’un trouble psychologique

Malgré tout ce qui précède, il est important de garder à l’esprit qu’un comportement rebelle peut venir d’une souffrance.

Si ces attitudes provocatrices, irascibles ou agressives se présentent de manière excessive, il est possible que le jeune soit confronté à un problème psychologique. L’anxiété, la dépression ou le harcèlement peuvent être cachés derrière ce changement de comportement et ne doivent pas être ignorés.

adolescente victime d'intimidation sur les réseaux sociaux

Acceptez la rébellion comme faisant partie de sa croissance

Comme vous pouvez le voir, la rébellion fait partie de l’adolescence et ne doit pas être considérée comme quelque chose de négatif. Si elle se maintient dans les limites attendues, ce n’est qu’un signe du développement sain de la personnalité du jeune.

Armez-vous de patience, de compréhension et favorisez le dialogue pour accompagner votre enfant dans cette étape de sa vie. Au lieu de le qualifier de rebelle et de le blâmer pour son comportement, essayez de le guider et de l’aider à gérer ses émotions. Et si vous considérez qu’il peut y avoir un problème fondamental, n’hésitez pas à consulter des professionnels.

Cela pourrait vous intéresser ...
Connaissance et acceptation de soi à l’adolescence
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Connaissance et acceptation de soi à l’adolescence

Dans une société de plus en plus superficielle et difficile à affronter, l'acceptation de soi peut être complexe pour les adolescents. Comment les ...