Pourquoi le teint de la peau des bébés change-t-il ?

Après la naissance, la peau du nourrisson peut changer de couleur. Cependant, il y a des occasions qui nécessitent une intervention médicale.
Pourquoi le teint de la peau des bébés change-t-il ?

Dernière mise à jour : 12 septembre, 2022

Au cours des premiers jours de la vie, le teint de la peau des bébés change. En fait, les altérations de la coloration sont généralement dues à des processus qui se déroulent dans le corps lui-même. Certains d’entre eux peuvent même être des manifestations de problèmes de santé qui doivent être traités. Le teint permanent des nouveau-nés peut n’apparaître que plusieurs mois après la naissance.

Pourquoi le teint de la peau des bébés change-t-il ?

À la naissance, les changements de couleur de peau des bébés sont liés à leur état de santé et à l’environnement qui les entoure. Ce sont des conditions du nouveau-né qui peuvent devenir normales, à moins qu’elles ne se prolongent dans le temps. En fait, certains changements dans le teint des tout-petits peuvent indiquer un problème de santé qui nécessite des soins médicaux. Voici un aperçu de certaines des raisons.

La peau jaune, la couleur de peau la plus courante chez les bébés

La décoloration jaune du blanc des yeux et de la peau porte le nom de jaunisse. En général, le ton jaunâtre commence sur le visage puis se propage au reste du corps, à la poitrine, à l’abdomen et aux jambes.

Ces modifications dans la pigmentation du nouveau-né se développent à cause de la dégradation des globules rouges par l’organisme lui-même, qui est un processus physiologique chez le nourrisson. Par conséquent, le produit résultant de cette décomposition est la bilirubine, qui donne naissance à la couleur jaune lorsqu’elle est métabolisée par le foie. Bien qu’elle disparaisse généralement de façon spontanée et rapide, il existe des cas où le foie est incapable de métaboliser la bilirubine assez rapidement.

La bilirubine donne lieu au ton jaune de la peau des bébés. Dans tous les cas, il disparaît généralement de manière rapide et spontanée.

Mains et pieds bleus

La teinte bleue des mains et des pieds du nouveau-né porte le nom d’acrocyanose. Cette condition est courante après la naissance et survient généralement pendant les premières heures de la vie. Elle se développe parce que le sang et l’oxygène priorisent leur distribution vers d’autres parties plus importantes du corps, telles que le cerveau, les poumons et les reins, au lieu d’irriguer les mains et les pieds.

Au fil du temps, le corps du nouveau-né commence à s’habituer à la dynamique de la circulation sanguine qu’il maintiendra à l’avenir. Cependant, cet état peut survenir temporairement lorsque le bébé a froid, par exemple après un bain.

Peau rose ou rougeâtre

Les nouveau-nés se caractérisent par une peau de teinte rose ou claire. Cette coloration est causée par la visualisation des capillaires sanguins à travers la surface cutanée fine et délicate du bébé.

Cette coloration ne sera pas définitive ; plus tard, une plus grande quantité de pigment naturel se générera et apportera de la couleur à la peau. En outre, les nouveau-nés peuvent également présenter des taches de naissance de couleur vermillon, telles que le baiser de l’ange ou la morsure de la cigogne.

Lèvres et ongles violets

Selon une publication de la Revue médicale de Liège, le syndrome du bébé bleu est une affection qui survient dans les premiers mois de la vie ou au moment de l’accouchement. Sa manifestation la plus caractéristique est la coloration violacée générale de la surface de la peau, appelée cyanose. Le lit de l’ongle, les lèvres et les lobes des oreilles sont les zones les plus visibles de cette teinte chez les bébés en raison de la peau qui y est plus fine.

La cyanose est une affection qui peut se manifester autour de la bouche, du visage ou sur tout le corps. En fait, cela est dû au fait que les globules rouges ne fournissent pas assez d’oxygène aux tissus ou aux organes. Ici, il est nécessaire de consulter immédiatement votre médecin.

Si la teinte violacée ne disparaît pas après une crise de larmes ou que le bébé présente une cyanose de la peau, cela peut être le signe d’un problème respiratoire ou d’une immaturité du système circulatoire. Par ailleurs, les malformations cardiaques provoquent une cyanose chez les bébés car les valeurs d’oxygène sérique sont inférieures à ce qu’elles devraient être.

Le syndrome du bébé bleu, ou cyanose, peut survenir au moment de l’accouchement ou dans les premiers mois de la vie du bébé. Il pourrait s’agir d’un problème respiratoire ou d’une immaturité du système circulatoire

Coloration très pâle de la peau

Le système de circulation sanguine des nouveau-nés est sous-développé : il est donc courant que des changements au niveau du teint de la peau des bébés se produisent à cause de cela. En effet, selon une révision publiée dans Experimental Dermatology, les capillaires et la microvascularisation continuent de se développer et d’évoluer pendant 4 mois.

Même les couches qui composent toutes les strates de la surface de la peau ne sont pas complètement développées, ce qui ne leur fournit pas une quantité suffisante de mélanine, le pigment naturel de la peau, pour donner de la couleur.

De plus, les nouveau-nés présentent une plus faible concentration de pigment naturel dans la peau que les adultes exposés au soleil.

Le teint de la peau des bébés et son immaturité

Le teint de la surface de la peau des bébés change à mesure qu’ils grandissent et que leur système circulatoire immature change. Il faut savoir qu’ils ont une peau très fine qui est sensible aux températures extrêmes.

Au bout d’un an, la peau entame son processus pour acquérir une fonctionnalité et une maturité suffisante, c’est-à-dire qu’elle devient plus épaisse et exerce sa fonction d’isolation naturelle.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 curiosités sur la peau des bébés
Être parents
Lisez-le dans Être parents
10 curiosités sur la peau des bébés

La peau des bébés est assez différente de celle des adultes. Voici quelques données curieuses qui peuvent vous intéresser !



  • Mitra S, Rennie J. Neonatal jaundice: aetiology, diagnosis and treatment. Br J Hosp Med (Lond). 2017 Dec 2;78(12):699-704. doi: 10.12968/hmed.2017.78.12.699. PMID: 29240507.
  • Piazza J, Douin C, Bodson L, Ghuysen A, D’Orio V. Le cas clinique du mois. Syndrome du bébé bleu: la vérité cachée au fond du puits [Blue baby syndrome: the source of the truth]. Rev Med Liege. 2014 Apr;69(4):175-9. French. PMID: 24923096.
  • Fluhr JW, Darlenski R, Taieb A, Hachem JP, Baudouin C, Msika P, De Belilovsky C, Berardesca E. Functional skin adaptation in infancy – almost complete but not fully competent. Exp Dermatol. 2010 Jun;19(6):483-92. doi: 10.1111/j.1600-0625.2009.01023.x. Epub 2010 Mar 23. PMID: 20353516.
  • Steinhorn RH. Evaluation and management of the cyanotic neonate. Clin Pediatr Emerg Med. 2008 Sep;9(3):169-175. doi: 10.1016/j.cpem.2008.06.006. PMID: 19727322; PMCID: PMC2598396.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.