Peut-on voyager enceinte ?

· 31 décembre 2018
Une future mère peut vouloir aller en vacances ou aller faire des courses pour son futur bébé. Qu'importe le motif du voyage, la femme enceinte peut se demander si voyager enceinte est sûr ou non pour elle ou pour le bébé. Ces doutes surgissent surtout s'il s'agit d'un long voyage.

Pour que le fait de voyager enceinte ne constitue pas de risque et soit plaisant, il est nécessaire de prendre en compte certaines considérations. Ces précautions dépendent du moment de la grossesse, l’état de santé de la femme enceinte et du mode de transport.

Quand voyager ?

Pour savoir quand il est opportun de voyager enceinte, l’on peut diviser la grossesse en trois trimestres. Cette division est parfaite pour dresser la liste des prévisions à prendre.

Premier trimestre

Il n’est pas conseillé de réaliser de longs voyages -peu importe le moyen de transport. Cela est dû au fait que c’est la période où se manifestent le plus grand nombre de fausses couches.

Les pertes ne sont pas directement liées avec le déplacement de la femme enceinte d’un endroit à un autre. Dans tous les cas, mieux vaut éviter de prendre des risques.

Pendant le premier trimestre de grossesse, les symptômes sont plus intenses. Les nausées, les vomissements et le malaise général peuvent convertir n’importe quel voyage en enfer.

Deuxième trimestre

C’est le moment idéal pour voyager enceinte. Les symptômes ont déjà diminué et les risques de fausse couche également. Si nous comptons cette période en semaines, il s’agirait de la 12e semaine à la 28e semaine -entre le quatrième et le sixième mois.

Pendant le deuxième trimestre, le volume du ventre n’est pas trop grand. Vous pouvez ainsi vous tranquillement. Il est toujours important de suivre les conseils du gynécologue.

Lisez également :
Les symptômes du second trimestre de grossesse

Une femme enceinte prend sa voiture

Troisième trimestre

La femme enceinte va sans prendre du poids. Elle perd en agilité et se sent généralement plus fatiguée. Ainsi, les longs voyages ne sont pas recommandés, surtout s’ils l’empêchent de se mettre debout, de marcher ou de s’étirer.

Par ailleurs, l’on peut constater un accouchement prématuré à cette période. Lors du troisième trimestre, l’on ne conseille que les voyages courts. Il est également important d’emporter le carnet de santé, en cas d’urgence. Évitez également les destinations reculées où l’assistance médicale serait difficile.

Comment voyager enceinte ?

Tous les voyages ne sont pas identiques. Les avantages et inconvénients de voyager enceinte dépendent du moyen de transport et de la durée du voyage. Nous vous donnerons quelques recommandations ci-dessous.

Avion

Il existe de nombreux mythes sur les voyages en avion. L’on pense souvent que les voyages en avion provoquent des fausses couches ou des accouchements prématurés. Ce n’est pas vrai.

Les cabines des avions sont des environnements contrôlés. Il n’y a pas de problème de pression atmosphérique, de température ni d’oxygène.

Les femmes enceintes doivent choisir un siège côté couloir. Elles pourront ainsi se lever de temps à autre pour marcher. À partir de la 36e semaine, les compagnies aériennes ne permettent plus les femmes enceintes.

« Les précautions dépendent du moment de la grossesse, l’état de santé de la femme enceinte et du mode de transport. »

Voiture

C’est un bon moyen de transport. En effet, en voiture, l’on peut contrôler les arrêts. L’on recommande de s’arrêter toutes les deux heures pour s’étirer les jambes.

On peut également aller aux toilettes le cas échéant. En effet, le fait de se retenir peut nuire à une femme enceinte. De plus, l’on doit toujours placer la ceinture de sécurité sous le ventre. 

Les femmes enceintes peuvent conduire jusqu’à la 32e semaine. Après, elles pourraient avoir des problèmes pour conduire confortablement. Mieux vaut éviter les risques et s’éloigner du volant jusqu’à la fin de la grossesse.

Autobus

C’est le moyen de transport le moins recommandé. Si cela est nécessaire, il est préférable que le bus comporte des toilettes. Il est également interdit de marcher dans l’allée et d’étirer les jambes, ce qui est nécessaire à une femme enceinte.

Une femme enceinte prend le bus

Croisière

Le problème le plus courant qui peut se manifester est que la femme enceinte souffre de nausées et que celles-ci s’aggravent. Dans le cas des croisières, il est recommandé de veiller à la qualité de la nourriture pour éviter des intoxications. En effet, l’assistance médicale est limitée.

Il est difficile de transporter une femme enceinte à partir d’un paquebot en cas d’urgence grave. Cela dépend de chaque femme et des risques qu’elle est prête à assumer.

Train

C’est une bonne option, surtout s’il s’agit d’un TGV ou équivalent. Il y a de l’espace pour marcher, des toilettes et une stabilité pour le déplacement.

Où voyager enceinte ?

Il est important que l’on évalue le lieu où l’on voyage. D’abord par rapport à la distance et à l’état d’avancement de la grossesse. Ensuite selon les conditions de l’endroit que l’on visite.

Il est nécessaire des endroits où se trouve le paludisme, la dengue, le Zika ou autres maladies endémiques. Une femme enceinte ne doit pas se faire vacciner sans en parler avant à son gynécologue. En effet, beaucoup de vaccins peuvent être contre-indiqués.

Conseils

Pour voyager enceinte, il existe des conseils d’ordre général qui protègent la santé de la femme enceinte. En voici quelques-uns faciles à suivre :

  • Emporter de l’eau. Il est nécessaire de s’hydrater pour tout type de trajet.
  • Porter des vêtements confortables. Il n’est pas bon de bloquer la circulation.
  • Ne pas sauter de vêtements. La femme enceinte doit emporter des provisions et éviter les longues périodes sans manger.
  • Marcher. Les conditions doivent permettre à la femme enceinte d’étirer les jambes pour veiller à la circulation sanguine.

Dans tous les cas, si vous avez des doutes, n’oubliez d’en parler à votre médecin avant votre voyage. Chaque grossesse est différente et personne d’autre n’est mieux indiqué que lui pour vous dire ce dont vous avez besoin, vous et votre bébé à ce moment.