Pendant l’accouchement : les termes de base à connaître

· 25 mai 2018
Pendant l'accouchement, les femmes vivent une expérience unique et incomparable. A la fin de tous ces efforts, tenir enfin le bébé dans ses bras est la plus grande victoire. Bien qu'il puisse être douloureux et inconfortable, c'est le plus beau jour de la vie d'une mère.

Pendant l’accouchementde nombreuses femmes ne connaissent pas la plupart des termes utilisés par le personnel médical. Elles trouvent étrange qu’ils mentionnent des mots rares qu’elles n’ont, en règle générale, jamais entendu.

Il est très important d’être tranquille et confiante dans ces moments-là. Parfois, cependant, l’ignorance de ce qui est en train de se passer peut jouer en notre défaveur. Il est plus facile d’être nerveuse si nous faisons confusion entre certains termes. Pour toutes ces raisons, nous aimerions vous montrer un glossaire de base des mots les plus utilisés par les médecins pendant l’accouchement.

Les termes utilisés pendant l’accouchement

La péridurale

Il s’agit d’une anesthésie qui aide à contrôler la douleur pendant la dilatation et l’accouchement. Elle procure un soulagement constant dans la partie inférieure du corps. En même temps, elle permet à la femme de rester consciente pendant le travail. De plus, elle diminue les sensations mais elles ne disparaissent pas complètement.

L’anesthésie péridurale s’administre à travers un cathéter, qui correspond à un tube très mince, creux et flexible. Il est inséré dans l’espace péridural, qui se trouve à l’extérieur de la membrane entourant l’épine dorsale et le liquide céphalo-rachidienCette méthode est la plus utilisée pour soulager la douleur pendant l’accouchement.

La césarienne

C’est une opération qui consiste à retirer le bébé du ventre de la mère. Si la femme présente des complications pendant l’accouchement par voies naturelles, cette procédure peut être indiquée. C’est la dernière méthode utilisée pour mettre au monde un bébé. Elle est réalisée par une incision dans la partie inférieure du ventre et le segment utérin inférieur.

Les raisons pour lesquelles une femme peut avoir besoin d’une césarienne sont nombreuses. La décision dépendra du médecin traitant. Les complications pourraient concerner le bébé ou la maman. Le cas le plus courant est la position anormale à l’intérieur de l’utérus, ou des problèmes de développement du fœtus.

Chez la mère, les principales raisons sont des problèmes au niveau de la santé, comme les fibromes utérins ou l’herpès génital. Il peut également y avoir des maladies graves comme la cardiopathie et la pré-éclampsie, qui peuvent influencer la réalisation d’une césarienne.

Les contractions

Ce sont des mouvements involontaires et intermittents de relaxation et de tension de l’utérus. Ce muscle produit ces mouvements pour se préparer au processus de la naissance. Ceux-ci peuvent se produire aussi de manière plus légère tout au long de la grossesse. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter, car c’est normal.

Les contractions apparaissent dans la phase active du travail de l’accouchement. Elles peuvent varier et se présenter à des intervalles réguliers allant de légères à intenses et douloureuses. 

Le cordon ombilical

Pendant l'accouchement, les médecins utilisent un certain nombre de termes que l'on ne connait pas toujours

C’est le cordon qui relie le nombril du bébé au placenta. Il possède comme fonction de déplacer le sang et les nutriments nécessaires partagés par la mère et son bébé. La transmission des aliments se produit tout au long de la grossesse, avant la naissance. Le cordon ombilical est coupé et le placenta est retiré également, et peut être utilisé à des fins médicales.

Le décollement du placenta

Le placenta est un organe qui nourrit le fœtus pendant les 9 mois de la grossesse à travers le cordon ombilical. Il se sépare normalement de la paroi utérine après l’accouchement, pas avant. Si un décollement prématuré se produit, il pourrait y avoir des complications avant la naissance.

Les forceps

C’est un instrument utilisé par le médecin lors d’un accouchement vaginal assisté. Il aide le bébé à se déplacer dans le canal de naissance afin qu’il puisse en sortir. Ce sont des pinces semblables à 2 grandes cuillères pour la salade. Le médecin les utilisera pour guider la tête du bébé. La mère poussera son enfant à l’extérieur et sur le reste du chemin.

Le liquide amniotique

Il s’agit d’un liquide jaunâtre qui entoure le fœtus pendant qu’il est dans le ventre de la mère. Il le protège des éventuelles agressions externes et maintient une température constante. Il permet également au fœtus de bouger facilement et confortablement, et donc de développer ses muscles et ses poumons.

La pré-éclampsie

C’est l’état pathologique d’une femme enceinte. Il s’agit d’une série de maladies caractérisée par une hypertension artérielle et une augmentation excessive de poids. C’est une des complications les plus graves de la grossesse, elle touche 5% des femmes enceintes.

Pendant l'accouchement, il peut y avoir des complications qui exigent une césarienne

La rupture prématurée des membranes

Elle se produit lorsque le sac amniotique se rompt avant que la femme puisse avoir des contractions pour l’accouchement. C’est une situation également liée à celle que nous connaissons comme le décollement du placenta.