Ce que les parents ne devraient pas publier sur les réseaux sociaux

6 novembre 2017

Jusqu’à récemment, pour partager une image ou une vidéo de leurs enfants, les parents devaient la télécharger sur leur ordinateur, puis l’envoyer par email ou la transmettre à un appareil physique.

Mais avec les réseaux sociaux, partager des photos et des vidéos de nos enfants avec la famille et les amis est devenu beaucoup plus facile…et dangereux.

En fait, bien que le partage sur les réseaux sociaux semble être quelque chose d’inoffensif, cela peut causer beaucoup de problèmes à moyen et court terme. Surtout si les données de confidentialité ne sont pas bien configurées, laissant ainsi des inconnus visiter notre profil.

Certaines images peuvent sembler inoffensives et sans importance. Mais ce n’est pas toujours le cas. Par exemple, si vous publiez des photos de vos enfants dans des espaces publics, vous donnez des indices sur votre emplacement et vos habitudes d’activité. De plus, lorsque vous êtes dans des espaces pour enfants comme un parc, vous pouvez avoir d’autres enfants, posant ou non, sur vos photos.

Ou encore par exemple, des photos qui montrent des scènes intimes de l’enfant ou dans lesquelles il est nu, même partiellement. Sans compter celles qui pourront gêner votre enfant lorsqu’il sera plus âgé. Ou qui peuvent servir à le ridiculiser ou même, faire l’objet de harcèlement ou d’extorsion.

Ne publiez pas de photos de votre enfant dans la salle de bain sur les réseaux sociaux

Le contrôle du sphincter est une étape importante dans le développement de l’enfant et pour certains, un défi. C’est une étape franchie pour votre enfant de prendre l’initiative d’aller seul faire pipi ou caca, ou d’avoir réussi à s’asseoir sur le pot avant que cela ait été fait.

S’il a besoin de crier aux quatre vents qu’il a réussi, vous serez présents. Mais ne publiez pas de photos ou de vidéos sur les réseaux sociaux de votre enfant quand il est aux toilettes.

De même, ne publiez pas d’images durant les changements des couches, pendant le bain ou pendant que vous l’habillez. Vous devez préserver l’intimité et la vie privée de votre enfant.

Que ce soit seulement un enfant n’implique pas que vous ne devez pas respecter son droit à la vie privée. Les photos de nudité ou de semi-nudité sont particulièrement dangereuses si elles tombent entre de mauvaises mains.

Un petit garçon sur le pot avec un journal

Ne partagez pas des photos embarrassantes de votre enfant

Embarrasser les enfants a longtemps été un outil utilisé par de nombreux parents et éducateurs pour « réveiller » les enfants. Mais rire de vos enfants en public ou les embarrasser vous place également dans une mauvaise situation. Le problème est qu’avec les réseaux sociaux, on laisse une trace.

Si vous êtes en colère contre quelque chose que votre enfant a fait, vous n’obtiendrez rien en le montrant à tout le monde. C’est quelque chose qui devrait rester à la maison. Vous ne vous sentirez pas mieux de montrer à tout le monde ce que votre enfant a fait.

Ne pas publier d’images montrant d’autres enfants

Si cela ne vous dérange pas de montrer publiquement des photos de vos enfants, c’est votre choix et votre responsabilité de parent ou de tuteur. Vous ne pouvez cependant pas publier des photos ou des vidéos dans lesquelles d’autres mineurs sont présents.

Un bébé couché en pleurs

Personne ne vous interdira de prendre des photos ou des vidéos dans un parc, à l’école, lors de fêtes d’anniversaire ou dans toute situation où les enfants se rassemblent. Mais sans la permission des parents, vous ne pouvez pas publier d’images d’autres enfants, tout comme personne ne peut publier des images de vos enfants.

Ne partagez pas des photos de vos enfants lorsqu’ils sont malades

Les enfants peuvent sembler adorables lorsqu’ils sont malades. Mais c’est une chose d’envoyer à mamie une photo de son petit garçon malade et une autre de montrer votre fils dans l’un de ses moments les plus vulnérables au monde entier.

Vous devez respecter l’intimité de votre enfant également dans ces moments de vulnérabilité. Ce qui peut vous sembler adorable peut sembler pathétique aux autres. Qui sait ce qui pourra arriver avec ces photos plus tard.

Ne publiez pas de photos contenant des données personnelles

Une image vaut mille mots. Montrer des photos ou des vidéos contenant des données personnelles peut être très dangereux. Par exemple, vous pouvez fournir des informations sur l’endroit où votre enfant étudie, votre adresse et/ou numéro de téléphone (si l’on peut l’apercevoir dans le sac à dos et autres accessoires que l’enfant porte), leurs habitudes et horaires, etc.

L’affichage de données personnelles vous met en danger, vous et votre enfant. Si la législation des différents pays accorde autant d’importance au sujet de la vie privée, c’est pour de bonnes raisons. Gardez à l’esprit que si vous publiez des informations personnelles liées à votre enfant, vous vous exposez et vous l’exposer lui aussi.

Pensées finales et recommandations

Que beaucoup de gens publient les photos de leurs enfants sur les réseaux sociaux ne signifie pas que vous devez faire la même chose. Il est de votre responsabilité de préserver la vie privée de votre famille.

 

A découvrir aussi