Nodules et polypes sur les cordes vocales

· 10 mars 2019
En quoi consistent les nodules et les polypes sur les cordes vocales ? Il s'agit de lésions du larynx, ayant différentes origines. La tendance à forcer régulièrement sur sa gorge peut figurer parmi les principales causes de ce type d'affections.

On considère les nodules et les polypes sur les cordes vocales comme des lésions fréquentes du larynx. Ils consistent en des grosseurs bénignes apparaissant sur les bords des cordes vocales. Ces lésions peuvent avoir diverses origines ; dans la plupart des cas, les caractéristiques, le diagnostic et le traitement sont similaires.

Les polypes sont plus petits que les nodules, recouverts d’un vaisseau sanguin notoire. Parmi leurs causes, on trouve l’usage excessif de l’appareil phonique, mais aussi l’hypothyroïdie, les réactions allergiques chroniques du larynx, le tabagisme ou l’inhalation fréquente d’autres fumées toxiques.

Quant aux nodules, c’est le « mauvais usage » des cordes vocales qui est le principal déclencheur de leur apparition.

Une personne qui chante en forçant sur sa gorge sera plus à même de présenter des nodules et des polypes sur ses cordes vocales, et il en va de même pour certains enseignants donnant des cours à beaucoup d’élèves, qui doivent donc s’efforcer de se faire entendre.

Quelles sont les personnes présentant le plus grand risque de développer des nodules et des polypes sur leurs cordes vocales ?

Tout d’abord, toutes les personnes pour qui la voix est un outil de travail sont plus à même de développer des nodules et des polypes sur leurs cordes vocales ; standardistes, chanteurs, acteurs, personnes habituées à faire des discours publics, professeurs, vendeurs ambulants…

Tout autant de profils pouvant être concernés. D’autre part, même les personnes présentant une surdité légère peuvent s’habituer à parler trop fort, et ainsi provoquer des lésions sur leurs cordes vocales. Finalement, tout ce qui implique de forcer sur la voix peut donner lieu à l’apparition de nodules ou de polypes.

Quoi qu’il en soit, la formation de ces lésions affecte en général majoritairement les femmes ayant entre 20 et 45 ans. Quant aux enfants, les cas sont très rares, et peuvent se présenter chez un un enfant qui crie trop souvent ou trop fort.

Quelle que soit leur origine, les nodules et les polypes sur les cordes vocales sont de nature bénigne. Il s’agit, en quelque sorte, d’une inflammation des bords des cordes vocales, qui se ferment lorsque l’on parle. Ces petites blessures dues à l’irritation disparaissent généralement au bout de quelques jours grâce à un traitement adapté.

enfant souffrant de nodules et de polypes sur les cordes vocales

Symptômes qui indiquent la présence de nodules et de polypes sur les cordes vocales

Le symptôme le plus fréquent est la fatigue vocale ainsi que toute une gamme de signes que l’on distingue lors de la prise de parole, comme par exemple que la voix cassée. On note également un manque d’air à l’expiration, ce qui empêche de faire des phrases moyennes ou longues. Dans ces cas-là, il s’agit de dysphonie chronique.

De plus, la présence de cette inflammation génère toux, irritation et sécheresse de la gorge, tension musculaire dans la zone du cou, gênes et même une certaine douleur. Seul un oto-rhino-laryngologiste pourra diagnostiquer le cas, évaluer son intensité et prescrire un traitement spécifique.

Evaluation et diagnostic des polypes et des nodules sur les cordes vocales

Souvent, la dysphonie se présente après une journée intense puis disparaît toute seule. Alors, dans quels cas faut-il consulter un spécialiste afin de savoir si les cordes vocales sont ou non sujettes à des lésions ? En réalité, si l’enrouement dure plus de deux ou trois semaines, on peut envisager une consultation.

Dans le cas où une consultation serait nécessaire, le professionnel évaluera le degré de dysphonie via différents examens. D’abord, il analysera la qualité de la voix ; un phonoaudiologue peut évaluer, selon le type d’enrouement, si les lésions requièrent ou non un traitement.

Par la suite, le spécialiste procédera à une laryngoscopie directe ; pour cela, il aura besoin d’un miroir ou d’un laryngoscope. Il pourra aussi arriver que le médecin détecte des signaux qui méritent une biopsie, opération qui permet d’écarter ou de vérifier la piste du carcinome. Dans ce cas, on parle alors de microlaryngoscopie.

enfant souffrant de nodules et de polypes sur les cordes vocales

Traitements fréquemment utilisés pour soigner les nodules et les polypes sur les cordes vocales

Les interventions chirurgicales sont l’ultime recours dans le cadre du traitement de ce type de lésions. On n’envisage cette option que si ces affections de la gorge sont très importantes et qu’elles se sont développées depuis longtemps ; on les extirpe alors au moyen de la chirurgie.

En revanche, on essaie de déchiffrer les causes primaires de l’apparition des nodules et des polypes.

S’il s’agit d’un problème glandulaire (hypothyroïdie), gastrique (reflux) ou allergique, l’oto-rhino-laryngologiste redirigera ses patients vers les spécialistes qualifiés pour traiter de tels cas. Néanmoins, le plus souvent, pour soulager, prévenir et traiter les nodules et les polypes sur les cordes vocales, on a recours à la rééducation de la voix.