Niveaux d'alphabétisation : stades et caractéristiques

Lettres, mots, images, formes... Il y a tant de moyens pour apprendre à interpréter les choses du monde chez un enfant !
Niveaux d'alphabétisation : stades et caractéristiques

Dernière mise à jour : 03 décembre, 2021

Les niveaux d’alphabétisation sont les étapes par lesquelles les enfants passent pour progresser dans le processus d’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Cet apprentissage est complexe et nécessite que les activités proposées soient adaptées au niveau d’alphabétisation atteint par chaque enfant. D’où l’importance de bien connaître ce dernier, tant pour les parents que pour les professionnels de l’éducation.

Apprendre à lire et à écrire : quelles sont les étapes et quelles sont leurs caractéristiques ?

Les niveaux d’alphabétisation font l’objet d’études en psychologie et en psychopédagogie depuis plusieurs années. Il existe donc diverses classifications.

L’une des pionnières dans ce domaine était la psychologue et pédagogue argentine Emilia Ferreiro, qui s’appuyait sur les théories de Piaget et de la psychologie génétique.

« L’apprentissage de la lecture, entendu comme le questionnement sur la nature, la fonction et la valeur de cet objet culturel qu’est l’écriture, commence bien plus tôt que ne l’imagine l’école. »

-Les systèmes d’écriture dans le développement de l’enfant, Ferreiro et Teberosky, 1979-

Ainsi, sur la base des études de cette spécialiste, il a été possible de définir les différents niveaux d’alphabétisation et leurs étapes. Il est toutefois nécessaire de faire la distinction entre apprendre à écrire et à lire car, bien qu’il s’agisse de processus simultanés et interdépendants, ils présentent malgré tout quelques différences.

Les étapes de l’écriture

L’apprentissage de l’écriture commence avant la scolarité et progresse en fonction du développement cognitif, de la motricité fine et de la stimulation externe de l’enfant.

1. Stade concret : l’écriture indifférenciée

Mère observant sa fille tout en faisant le test à domicile.

Cela commence lorsque l’enfant commence à gribouiller sur du papier ou des dessins dans lesquels il imite ses proches. Ce sont des expressions spontanées et irrégulières, qui sont faites sans vraiment connaître le sens de ce qui est « écrit ».

2. Stade pré-syllabique : écriture différenciée

À ce stade du processus, les enfants peuvent déjà écrire des lettres mais ils ne comprennent toujours pas leur signification. En parvenant à représenter ces symboles, ils peuvent assembler des « mots » individuels, mais ils ne comprennent pas bien la relation entre ces derniers et leur représentation.

3. Stade syllabique

Les enfants commencent à associer les lettres écrites au son qui les représente et peuvent former des syllabes simples. Ils peuvent aussi les prononcer.

Cependant, ils ressentent encore une certaine confusion. Par exemple, si le nom de la lettre est « be », pourquoi se prononce-t-elle uniquement « b » ?

4. Étape alphabétique

Ici, les enfants découvrent la correspondance de chaque lettre avec un son distinctif et on peut déjà dire qu’ils savent lire et écrire.

Désormais, ils commencent à s’entraîner pour obtenir une écriture claire et lisible et pour apprendre les règles d’orthographe et le vocabulaire nécessaires à la perfection des productions écrites.

Les étapes de lecture

À la différence de ce que nous avons mentionné avec l’écriture, il y a trois niveaux de lecture.

1. Stade pré-syllabique

Lors de cette première étape, les enfants ne sont pas capables de lire. Ils interprètent plutôt le sens des mots grâce à leur imagination.

Ils ont également tendance à faire des associations mentales, de sorte que les mots avec de nombreuses lettres représentent de gros objets et les courts, de petits objets. C’est une manière arbitraire de donner un sens aux mots, même s’il ne s’agit pas d’une pensée strictement logique.

2. Stade syllabique

L’enfant comprend déjà que les mots peuvent avoir des longueurs différentes, bien qu’il ne comprenne toujours pas le sens de chacun d’eux.

À ce stade, il commence à s’efforcer de lire les syllabes et se guide en passant son doigt sur les mots. L’intention est d’interpréter ce qui est lu, plutôt que de le deviner.

3. Étape alphabétique

À ce stade, le processus est bien engagé et l’enfant est capable de distinguer clairement les lettres, leurs sons et leurs significations. Il parvient ainsi à lire les mots écrits. Bien sûr, il le fait d’abord à un rythme lent, jusqu’à acquérir de plus en plus de vitesse avec la pratique.

Des livres pour commencer à lire.

Pourquoi est-il important de connaître les niveaux d’alphabétisation?

Connaître les niveaux d’alphabétisation et leurs stades nous aide à offrir aux enfants un bon apprentissage adapté à leurs rythmes. Ceci est essentiel car tout le monde n’intègre pas de nouvelles compétences à la même vitesse.

De plus, ces connaissances nous permettent de détecter des problèmes d’apprentissage précoce ou de développement cognitif, et même des troubles du langage.

Grâce à la compréhension de ce processus, il est possible d’utiliser les ressources appropriées pour que chaque enfant apprenne à lire et à écrire.

Enfin, il faut mentionner le rôle fondamental de la stimulation de l’environnement, tant pour l’apprentissage de l’alphabétisation que pour les autres domaines infantiles.

Cela pourrait vous intéresser ...
Méthodes d’apprentissage de la lecture et de l’écriture
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Méthodes d’apprentissage de la lecture et de l’écriture

Plusieurs méthodes d'apprentissage de la lecture et de l'écriture existent. Quels sont les différences, atouts et avantages selon les besoins de l'...