Tu n’étais qu’un désir et tu es devenu réalité

3 décembre 2017

Avoir un enfant, c’est bien plus qu’un désir ou un rêve. Ce n’est pas non plus un accomplissement pour toute femme. Prendre une nouvelle personne dans ses bras, c’est un projet de vie. C’est laisser son cœur battre en dehors de sa poitrine et profiter de chaque instant avec cette parfaite petite créature.

Le désir d’être mère est un sujet fréquemment étudié par les scientifiques et les psychologues. Nous pourrions simplement conclure que le désir d’être mère est quelque chose d’intime et d’inexplicableÀ quoi ressemble la vie de couple après avoir eu un enfant. Cependant, les scientifiques, toujours désireux d’isoler les différents paramètres, affirment qu’on peut déterminer trois raisons essentielles.

La première, c’est de consolider le lien du couple en créant un projet de vie commun. La deuxième, c’est de s’accomplir en tant que femme. La troisième, peut-être la plus importante, c’est de donner un sens à son existence en participant au plus beau projet qui puisse exister : celui d’être mère et père.

On peut être d’accord avec ces trois raisons. Cependant, il doit y avoir aussi autre chose. En effet, on ne partage pas toujours son désir d’avoir un enfant avec son conjoint. Tout le monde n’est pas dans la même situation.

Parfois, l’enfant arrive sans prévenir et devient la plus belle chose qu’on puisse attendre de la vie. Avoir un enfant, c’est bien plus qu’un désir. Nous vous proposons d’y réfléchir dans cet article.

J’avais un désir qui tardait à venir, mais tu es enfin à mes côtés

Tu es enfin à mes côtés.

Il y a des enfants qui ont été longtemps et patiemment désirés. Des créatures entrevues en rêve qui tardent à venir, des mères qui ne peuvent pas concevoir, des pères qui se contentent de rêver de l’être et des familles frustrées jusqu’à ce que… Jusqu’à ce que le miracle arrive et le désir prenne forme.

Qu’elles soient seules ou en couple, il y a des personnes qui veulent avoir des enfants et qui attendent le meilleur moment. Ce moment propice à la magie où s’alignent tous les paramètres affectifs et économiques. Malheureusement, c’est à ce moment-là qu’on découvre parfois que ce n’est pas possible, que les tests sont toujours négatifs et qu’il n’y a pas d’enfant. S’il n’y a pas d’autres solutions, le couple doit demander de l’aide et avoir recours aux techniques modernes de procréation médicalement assistée.

On ne parle pas souvent de l’ascenseur émotionnel que vivent les mères et leurs conjoints. Le stress, les rêves, les espoirs et les frustrations peuvent tisser une toile dont il est difficile de s’extraire et qui ne facilite pas le processus. Plus le désir d’être parent est fort, plus la situation se complique. Mais le bonheur est au rendez-vous dans la plupart des cas.

L’enfant imaginaire qui vit en nous

La nymphe découvre qu'elle va être mère.

Cette toile magnifique a été peinte par Herbert James Draper à la fin du XIXème siècle. Le tableau représente l’instant magique où une nymphe découvre que son désir d’être mère s’est réalisé. Le peintre dit lui-même qu’il imaginait la jeune femme marchant tristement sur la plage quand soudain, sur un promontoire rocheux, elle découvre un grand coquillage.

Sans réfléchir, elle le dégage des algues qui le recouvrent. C’est alors qu’il s’ouvre, révélant un petit bébé rose et parfait, endormi dans son berceau de nacre. La nymphe remercie la mer et emporte le bébé dans ses bras.

Quand on rêve de maternité, on imagine toujours un enfant imaginaire. Cette habitude peut être très bénéfique, mais seulement si les futurs parents savent rester réalistes et logiques.

  • Par exemple, il ne s’agit pas d’attribuer à cet enfant imaginaire des qualités extraordinaires, comme la beauté, l’intelligence, l’obéissance et un tempérament toujours docile et affectueux.
  • L’idéal, c’est de s’imaginer heureux en compagnie de cet enfant. Votre petit n’a pas besoin d’être avocat, pianiste ou footballeur. Il deviendra ce qu’il voudra. Votre bébé imaginaire doit être celui que vous pourriez avoir demain. Imaginez que vous êtes en train de l’éduquer, de l’aider à se développer, sa petite main toujours dans la vôtre et sa lumière illuminant votre vie.
Le désir d'être mère ne s'explique pas.

En conclusion, on peut avoir des raisons bien différentes de vouloir être maman ou papa. Toutes ne peuvent pas s’étudier et s’expliquer dans un laboratoire. Le désir d’être parent, c’est surtout l’envie de donner au monde une créature heureuse, digne et libre, qui aura à la fois des ailes pour voler et des racines pour toujours savoir d’où il vient.

On commence par en rêver, puis on en profite quand le rêve devient réalité. Profitez de chaque instant avec votre petit trésor…

A découvrir aussi