Mon fils ne veut pas travailler ou étudier, que dois-je faire ?

· 10 juin 2018
Les jeunes qui ne veulent pas travailler ou étudier entrent lentement dans un cercle dangereux. Petit à petit, ils sentent qu'ils ne peuvent pas affronter la vie seuls et baissent les bras face aux défis de la vie. Cela peut finir par créer un comportement qui les conduit à se sentir désarmés face aux difficultés.

Au cours des dernières années, l’une des plaintes les plus fréquentes des parents ayant de jeunes enfants est la suivante : « Mon fils ne veut pas travailler ou étudier. » Ces jeunes désenchantés de la vie entrent dans une période de confusion. Ils ne sont ni satisfaits de leurs études, ni de leurs travail.

En effet, et du point de vue social, les jeunes sans stimuli finissent par devenir une génération passive. Ils restent dans le confort entretenus par leurs parents. Il n’ont pas de vision du futur et ne font pas suffisamment d’efforts pour atteindre leurs objectifs ou leurs rêves.

Pourquoi mon fils ne veut-il pas travailler ou étudier ?

Les jeunes sans motivation ont au moins deux facteurs qui affectent leur façon de voir la vie. Le premier est la surprotection des parents et le second, la société.

En pratique, de nombreux parents qui se plaignent que «leurs enfants ne veulent pas travailler ou étudier» sont ceux qui ont provoqué cette situation en les surprotégeant depuis leur naissance. Ce n’est pas toujours le cas, mais les statistiques sont surprenantes en montrant qu’il y a énormément de cas de surprotection parentale.

Ce type d’éducation se traduit par de futurs jeunes insolents. Ils ne prennent pas la responsabilité de leurs actions ou n’ont pas la capacité de faire face aux problèmes et de les résoudre par eux-mêmes.

En général, les jeunes qui ont ce problème estiment qu’ils ne peuvent pas vivre seuls. Ils ont peur de faire face à l’avenir et, pour cette raison, ils baissent les bras face aux défis, ils ne veulent pas se surpasser. Cela aboutit à un cercle vicieux mental qui les conduit à se sentir inférieurs et désenchantés de tout.

En outre, parce qu’ils sont habitués à ce que leurs parents résolvent tout les problèmes, ils ont peu de tolérance pour la frustration. Ainsi, ils réagissent très mal quand les choses ne vont pas comme elles le veulent.

jeunes ne voulant pas travailler

L’aspect social

La société est un autre facteur qui influence grandement cette génération de jeunes qui ne veulent pas travailler ou étudier. Nous vivons dans un monde compétitif, qui ne donne pas d’opportunités à ceux qui entrent dans le monde du travail.

Les jeunes ont du mal à se positionner des offres de travail intéressantes, même après de longues années d’études. Avec cela, ils finissent par penser qu’il ne vaut pas la peine d’essayer d’obtenir un diplôme parce qu’il n’y a pas d’opportunités.

Si pour une personne avec des études il est difficile de trouver un emploi, c’est pire pour ceux qui ne sont pas qualifiés. Par conséquent, la conclusion est: pourquoi faire un effort si la société ne m’accepte pas de toute façon ?

Les jeunes nini – appelés dans certains forums, par l’expression «ni étudier ni travailler» – estiment que tout effort est une perte de temps. Ce manque de volonté de vaincre et de se battre pour leurs rêves fait de ces jeunes des victimes de la société.

Comme ils n’ont pas d’idéal à suivre, ils s’adaptent aux modes et aux tendances sans se demander s’ils les aiment ou non. Ils deviennent des marionnettes des tendances sans se demander si elles sont correctes ou saines. Ils sont passivement emportés par l’environnement et consomment tout ce qui leur est offert.

Le résultat final sera la transformation de nos enfants en personnes sans volonté. Ils ne peuvent pas et ne veulent pas se compromettre ou se battre pour leurs valeurs. C’est parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils sont.

« Les jeunes nini estiment que tout effort est une perte de temps »

Mon fils ne veut pas travailler ou étudier, est-il un jeune nini ?

Les bonnes nouvelles sont que les jeunes nini sont encore une minorité. Cependant, la préoccupation des parents d’enfants qui ne veulent pas travailler ou étudier augmente. Comment pouvons-nous aider ces jeunes ? La première étape consiste à savoir pourquoi ce phénomène se produit. En ce sens, les conseils suivants peuvent être utiles:

Encourager l’estime de soi

En tant que parents, les enfants devraient apprendre à s’aimer d’une manière équilibrée. Ils doivent savoir quelles sont leurs qualités pour les polir et reconnaître leurs défauts pour les contrôler.

groupe de jeunes ne travailler pas

Promouvoir des valeurs

Le matériel ne devrait jamais couvrir les carences de la personnalité. De cette manière, les valeurs qui les formeront en tant qu’adultes responsables et engagés envers leur environnement seront renforcées en eux.

Définissez des limites raisonnables

L’établissement de limites concrètes aide les jeunes à savoir comment faire face à la frustration. Cela leur apprend également à reconnaître jusqu’où ils peuvent aller. Les limites doivent être claires, ne pas exiger plus ou moins.

Si nécessaire, vous devriez recourir aux conseils d’un psychologue; il aidera la famille dans son ensemble à lutter contre ce problème de plus en plus commun. Si vous êtes de ceux qui disent «Mon enfant ne veut pas travailler ou étudier», vous devez vous impliquer pour changer le cours de la situation.