Mon enfant n’est pas heureux : comment puis-je l’aider ?

22 septembre 2019
Tout parent souhaite donner à son enfant une enfance heureuse, même si parfois, nous ne savons pas très bien comment y arriver. Dans cet article, nous partageons avec vous quelques conseils !

Le but de tout parent est de veiller à la bonne santé et au bonheur de ses enfants. Malheureusement, il n’existe aucune notice expliquant comment y arriver, et même si on fait au mieux, souvent, les résultats ne sont pas ceux que l’on attend. Si vous vous dites : « mon enfant n’est pas heureux et je ne sais pas comment l’aider », continuez à lire cet article, car nous vous y donnons des conseils !

D’où provient le bonheur ?

Souvent, on se demande pourquoi certains enfants sont plus heureux que d’autres. Pourquoi pour certains, il est facile de voir le bon côté de la vie et pourquoi pour d’autres, c’est si difficile. De notre point de vue de parent, cela peut être source d’angoisse si on remarque que notre enfant est malheureux.

La bonne nouvelle, c’est que le bonheur n’est pas quelque chose de déterminé et d’immuable, mais que nous avons la possibilité de le travailler. En effet, 50 % de notre bonheur proviennent de facteurs génétiques, 10 % sont influencés par nos circonstances de vie et les 40 % restants représentent notre attitude, les schémas de pensée que nous apprenons.

Ainsi, nous parents, avons la capacité de transmettre à nos enfants des schémas cognitifs et émotionnels adéquats qui peuvent les aider à avancer dans la vie de manière fluide et positive. Et, de plus, nous pouvons faire en sorte que les circonstances externes soient les plus favorables possibles.

Mon enfant n'est pas heureux

Je pense que mon enfant n’est pas heureux

En tant que parents, nous voulons toujours apporter à nos enfants une enfance épanouie, sereine et sûre. Nous avons à coeur de leur transmettre la capacité de profiter des choses simples de la vie et de s’en satisfaire.

Cependant, parfois, les doutes peuvent nous assaillir concernant le bien-être de nos enfants. Ainsi, la première chose que l’on doit faire consiste à essayer d’identifier si l’enfant est malheureux ou s’il est, tout simplement, un être humain avec ses bons et ses mauvais moments.

Les principales caractéristiques d’un enfant heureux sont sa capacité à ressentir de l’intérêt pour les gens, les activités et les événements de la vie, ainsi qu’à en profiter. Mais ce n’est pas tout ; les enfants heureux montrent également une série d’autres signes dont nous devons tenir compte. En effets, ils :

  • Sont joyeux et actifs : ils rient, sourient et transmettent leur joie aux autres
  • Sont sociables, ont beaucoup d’amis et s’épanouissent en établissant des relations avec les autres enfants
  • Se montrent reconnaissants, valorisent et apprécient les événements positifs ainsi les gestes des autres
  • Ont une vision positive du monde et utilisent un langage tout aussi positif. Ils ont un hobbie ou une capacité dont ils profitent énormément
  • Ont confiance en eux : ils se montrent autonomes, ne présentent pas trop de peurs ni ne s’expriment trop souvent de manière agressive

Comment puis-je aider mon enfant s’il n’est pas heureux ?

Aimez-le de manière inconditionnelle

Un élément indispensable pour être heureux consiste à recevoir de l’amour et de la sécurité de sa source principale d’affection. Alors, aimez et acceptez votre enfant tel qu’il est, et exprimez-lui votre tendresse. D’autre part, écoutez-le attentivement et discutez souvent avec lui. De cette manière, le lien qui vous unit se renforcera et vous pourrez détecter les changements dans son humeur ou ses petites inquiétudes et ainsi être en mesure de l’aider à les résoudre.

Mon enfant n'est pas heureux, et je dois le soutenir pour l'aider

Fixez des limites saines

Même si nous pensons que fixer des limites ou dire « non » sont des choses qui peuvent rendre nos enfants malheureux, en fait, c’est tout le contraire. En effet, les enfants ont besoin de limites claires et cohérentes. Ces dernières les guident et leur permettent de savoir ce qu’ils doivent attendre de la vie et ce que la vie attend d’eux. Cela leur apporte un sentiment de sécurité et leur apprend à tolérer la frustration.

Fomentez l’estime personnelle et l’autonomie de votre enfant

L’amour propre est une des valeurs les plus importantes pour pouvoir être heureux. Ainsi, efforcez-vous de bâtir chez votre enfant une estime de lui-même saine qui puisse le mener à se sentir capable et à avoir conscience de sa valeur. Aidez-le à être indépendant dans le cadre de ses possibilités, confiez-lui de petites responsabilités et laissez-le les honorer. Le sentiment de réussite le mènera à forger un concept de lui-même très positif.

Adoptez une attitude positive

Essayez d’inculquer à vos enfants une pensée positive et optimiste. Transmettez-leur la conscience de la valeur du fait d’être aimé et reconnaissant, apprenez-leur à valoriser toutes les bonnes choses qui les entourent et à en profiter. Aidez-les à relativiser les problèmes qu’ils rencontrent et à trouver des solutions au lieu de stagner passivement. Mais pour cela, la meilleure chose que vous puissiez faire est de représenter un exemple pour votre enfant via votre propre attitude positive.

  • Sánchez Hernández, Ó., & Méndez Carrillo, F. X. (2009). El optimismo como factor protector de la depresión infantil y adolescente. Clinica y salud20(3), 273-280.
  • Alvarez-Icaza, M. A. V., Gómez-Maqueo, E. L., & Durán Patiño, C. (2004). La influencia de la autoestima en la percepción del estrés y el afrontamiento en niños de edad escolar. Salud mental27(4), 18-25.