Mon enfant marche avec ses pieds vers l’intérieur, que faire ?

· 3 mars 2019
Jusqu'à 8 ans, l'enfant n'atteint pas l'angle définitif entre les pieds et les jambes. Par conséquent, jusqu'à cet âge, ne vous inquiétez pas trop, et suivez nos conseils.

Souvent, lorsque nous voyons les enfants marcher, nous remarquons l’inclinaison des pieds vers l’intérieur. Savez-vous pourquoi ? Pendant la grossesse, la première étape est que le bébé commence à placer le gros orteil dans l’alignement des jambes. C’est là que commence leur rotation.

Cette action prend définitivement fin vers l’âge de huit ans, période à laquelle ils atteignent l’angle définitif.

Pour cette raison, jusqu’à cet âge, vous pouvez voir que votre enfant marche avec ses pieds vers l’intérieur. Pour autant vous ne devriez pas trop vous inquiéter. Il s’agit sans doute d’un problème qui sera corrigé sans traitement.

Principales causes de la marche avec les pieds vers l’intérieur

Torsion tibiale interne

Comme son nom l’indique, l’une des principales causes de la marche avec les pieds vers l’intérieur est la déformation du tibia. Ainsi, il se retourne vers l’intérieur. Ce type de déformation se corrige habituellement au fil du temps. Il ne nécessite généralement aucun type de traitement.

L’adduction métatarsienne

Une autre cause possible est qu’une adduction métartarsienne se mette en place. Ou bien, que la partie interne du pied dévie vers l’intérieur. Cela est généralement causé par le placement du bébé dans l’utérus de la mère. Ce problème est dû au faible espace dont ils disposent lorsqu’ils commencent à se développer.

Même s’il y a une déviation, le pied peut être flexible ou rigide. Par conséquent, le degré de flexibilité du pied indiquera si un traitement est nécessaire ou non. Si cela est nécessaire, l’âge de l’enfant doit être pris en compte.

Ainsi, s’il n’a pas encore un an, on a généralement recours au plâtre. L’utilisation de ce matériau a pour objectif de corriger la position du pied avant que le bébé ne commence à marcher.

pieds vers l'intérieur

En revanche, si l’enfant est plus âgé, vous devrez recourir à la chirurgie pour relâcher les articulations du pied. L’utilisation du plâtre se fera donc en post opératoire.

Torsion fémorale

La torsion fémorale se produit lorsque l’os du fémur se tord vers l’intérieur, de même que les genoux et les pieds. Détecter cette torsion est assez simple en position assise. Ils ont tendance à le faire en forme de W et ont du mal à s’asseoir en « Indien », une position très commune chez les enfants.

C’est la cause qui peut prendre plus de temps à corriger. En effet, la torsion fémorale peut amener votre enfant à marcher les pieds vers l’intérieur jusqu’à un âge avancé. Jusqu’à dix ans. En ce qui concerne le traitement, il est préférable que cela se fasse de manière naturelle.

Cependant si passé l’âge dont nous avons parlé ci-dessus, votre enfant marche toujours avec les pieds vers l’intérieur, alors il aura peut-être besoin d’une légère intervention chirurgicale pour le corriger.

pieds vers l'intérieur

Comment le résoudre ?

La première chose à faire est d’observer l’enfant pendant quelques jours. Si votre enfant marche avec les pieds vers l’intérieur pendant un certain temps, vous devrez l’emmener chez le spécialiste. Habituellement, la première chose à faire est une radiographie et parfois un scanner pour vérifier si la rotation est vraiment sérieuse.

Comme nous l’avons expliqué précédemment, dans la plupart des cas, la rotation ne prend définitivement fin qu’au bout de huit ou dix ans. Si votre enfant continue de marcher les pieds vers l’intérieur après cet âge, cela se corrige généralement par une simple intervention chirurgicale.

Des petites plaques métalliques sont placées dans la zone du cartilage ou directement modelées pour redresser la jambe.