Mon enfant est allergique aux œufs, que faire ?

Les œufs sont présents dans divers aliments et constituent une source importante de protéines et de vitamines dans l'alimentation d'un enfant. Malgré cela, c'est l'un des aliments qui provoque le plus de réactions allergiques au cours des premières années de la vie.
Mon enfant est allergique aux œufs, que faire ?

Dernière mise à jour : 10 avril, 2022

De nombreuses personnes sont allergiques à certains aliments comme le lait, les aliments en conserve ou les noix. De même, certains enfants font des réactions allergiques aux œufs. Il est donc normal que vous vous demandiez comment savoir si mon enfant est allergique aux œufs?

Les œufs sont un excellent aliment à inclure dans les repas, car ils sont riches en vitamines B et autres nutriments. Malheureusement, certains enfants ne les tolèrent pas et présentent différentes réactions allergiques. La chose positive à propos de ces cas est que beaucoup dépassent cette allergie vers l’âge de 5 ans. Dès lors, le petit peut manger des œufs sans aucun inconvénient.

Qu’est-ce que cela signifie d’avoir une allergie aux œufs?

L’allergie aux œufs est l’une des plus courantes chez les enfants, selon les données fournies par l’Association espagnole des personnes allergiques aux aliments et au latex. Elle apparaît généralement avant l’âge de 2 ans et, comme cela a été mentionné, elle disparaît dans de nombreux cas après l’âge de 6 ans.

Comme pour d’autres processus allergiques, le système immunitaire des enfants réagit de manière excessive aux protéines d’œuf, comme s’il s’agissait d’une substance dangereuse. Par conséquent, chaque fois qu’ils consomment cette protéine, leur corps fabrique des anticorps spécifiques pour lutter contre elle. De plus, il libère des produits chimiques pour se protéger, comme l’histamine.

En général, la réaction se produit avec le blanc de l’œuf. Il s’agit de la partie où certaines des protéines les plus allergiques se trouvent en plus grande présence :

  • Ovalbumine.
  • Ovotransferrine.
  • Ovomucoïde.
  • Lysozyme.

Cela survient généralement aux enfants de moins de 5 ans, car leur système immunitaire n’est pas complètement mature. Pour cette raison, il ne peut pas digérer les protéines de l’œuf et le traite comme un envahisseur nuisible.

Comment savoir si mon enfant est allergique aux œufs ?

Le tableau allergique peut survenir quelques minutes, voire quelques heures après avoir mangé l’œuf. Ces réactions allergiques présentent généralement les symptômes suivants:

  • Cutanées: éruption de boutons, rougeurs, eczéma et même inflammation.
  • Réactions gastro-intestinales : douleurs abdominales, diarrhée, vomissements ou nausées, gonflement ou démangeaison autour de la bouche.
  • Système respiratoire : yeux qui piquent, éternuements, nez qui coule, respiration sifflante, essoufflement, larmoiement.
  • Dans le système cardiovasculaire : accélération du rythme cardiaque, chute soudaine de la tension artérielle et autres problèmes cardiaques.
Un enfant qui présente une réaction cutanée.

Dans de très rares cas, les personnes touchées manifestent une réaction allergique grave appelée anaphylaxie. Cette réaction nécessite une attention médicale urgente, car la personne affectée a de graves difficultés à respirer. Elle s’accompagne d’une inflammation buccale et d’une chute brutale de la tension artérielle.

Consulter le pédiatre pour un diagnostic sûr

L’allergie aux œufs est détectée au cours de la première année de vie. C’est-à-dire lorsque cet aliment est introduit dans l’alimentation du bébé. Mais, comme dans d’autres cas, il y a une période de sensibilisation pendant laquelle cette première réaction peut apparaître. Par conséquent, il n’est pas nécessaire que cela coïncide avec les premières fois où l’œuf est consommé.

Lorsque les parents remarquent que le bébé a une éruption cutanée ou devient malade après avoir mangé des œufs, ils doivent consulter le pédiatre et lui parler des réactions observées chez l’enfant.

Si le pédiatre considère que le petit peut être allergique aux œufs, il conseille de consulter un allergologue. Ce spécialiste réalisera différents tests, y compris un test cutané.

Pendant ce temps, la mesure préventive qui est prise est l’exclusion de l’allergène. C’est-à-dire qu’il faut éviter les œufs et leurs dérivés ou tout aliment qui en contient jusqu’à ce que le système immunitaire du bébé mûrisse. Sa prise peut également être reprise lorsque le médecin considère qu’il est sûr de le donner à nouveau.

“Chaque fois que l’enfant consomme des protéines d’œuf, son corps fabrique des anticorps spécifiques pour lutter contre. De plus, il libère des substances chimiques pour se protéger, comme l’histamine”

Attention aux vaccins

Les enfants allergiques aux œufs doivent consulter leur médecin avant de se faire vacciner. En effet, certains sont incubés dans des tissus d’embryons de poulet et peuvent contenir une petite quantité de protéines d’œuf. Par conséquent, il faut en parler au médecin pour savoir s’il existe des dangers lorsque les vaccins sont administrés à votre enfant.

Comme l’indiquent les experts de la Clinique Mayo, les vaccins avec lesquels il faut être particulièrement prudent et qui peuvent contenir des œufs sont le vaccin contre la grippe, le vaccin triple viral (oreillons, rubéole, rougeole) et le vaccin contre la fièvre jaune.

Que faire si mon enfant est allergique aux œufs?

La seule façon de prévenir les effets indésirables est d’éviter toute consommation de cet aliment. Cela peut parfois être difficile car l’œuf est présent dans de nombreux produits alimentaires.

C’est pourquoi il est important de prêter attention aux étiquettes et aux listes d’ingrédients. En cas de doute, il est toujours préférable de consulter le fabricant. De même, si votre enfant est très sensible, il peut également être nécessaire d’éviter tous ces produits qui peuvent contenir des traces ou être contaminés.

La présence d’oeufs dans les produits peut être indiquée par les termes suivants : albumine, globuline, lécithine, livétine, lysozyme et viteline. Également pour les mots commençant par « ovo » ou « ova » comme l’ovalbumine ou l’ovoglobuline.

À titre d’exemple, voici quelques-uns des aliments qui devraient être surveillés plus attentivement:

  • Meringue, guimauve, glaçage.
  • Sauce mayonnaise, vinaigrettes.
  • Aliments battus.
  • Produits de boulangerie.
  • Viande, pain de viande, boulettes de viande élaborées.
  • Pâtes.
  • Crème anglaise et puddings.

Enfin, gardez à l’esprit que l’œuf est également utilisé comme ingrédient au-delà de l’industrie alimentaire. Il faut effectivement surveiller les peintures au doigt, certains médicaments, gels, shampoings et autres produits cosmétiques.

Mesures préventives

Par conséquent, si votre enfant est allergique aux œufs, vous devez prendre certaines précautions. Les œufs sont présents dans toutes sortes d’aliments. Cependant, il peut parfois être difficile de déterminer si un aliment contient ou non des œufs. Voici quelques suggestions que vous pouvez suivre pour éviter les complications:

  • Consulter un nutritionniste pour créer un plan alimentaire personnalisé : Ce régime doit fournir tous les nutriments nécessaires à l’enfant. Tout en excluant les aliments préparés avec des œufs ou l’un de leurs dérivés.
  • Découvrir les ingrédients avec lesquels seront préparés les aliments que l’enfant va consommer lorsqu’il mange à l’extérieur de la maison.
Des oeufs.
  • Imprimer une liste des dérivés d’œufs pouvant être présents dans les aliments et l’emporter avec vous pour la consulter en cas de doute.
  • S’assurer que votre enfant porte toujours un antihistaminique.
  • Dans le cas où il souffre d’une allergie grave à l’extérieur, il faut effectuer une injection d’adrénaline. S’il ingère accidentellement quelque chose qui contient de l’œuf ou l’un de ses composants et qu’il subit une attaque anaphylactique, l’injection peut être appliquée instantanément.

Enfin, il n’est pas si difficile de mener une vie normale si votre enfant est allergique aux œufs. Par conséquent, il vous suffit de sensibiliser l’enfant et l’environnement qui l’entoure. Ne pas manger d’œufs n’empêche en aucun cas votre enfant de bien manger !

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prévenir les allergies chez les enfants?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment prévenir les allergies chez les enfants?

Les allergies sont fréquentes chez les enfants..En particulier à certaines saisons de l'année. Comment les prévenir ou réduire les symptômes?



  • Agencia Española de Seguridad Alimentaria y Nutrición. Reglamento 1169/2011 sobre la información alimentaria facilitada al consumidor. Octubre 2021. Ministerio de Consumo.
  • Asociación Española de Pediatría. Alergia al huevo. Septiembre 2019.
  • Asociación Española de Personas con Alergia a Alimentos y Látex. Alergia a las proteínas del huevo.
  • Clínica Mayo. Alergia al huevo. Julio 2021.
  • Rosas, M. R. (2006). Alergia e intolerancia alimentaria. Ámbito farmacéutico, 25(7).
  • Sánchez, J., Restrepo, M. N., Mopan, J., Chinchilla, C., & Cardona, R. (2014). Alergia a la leche y al huevo: diagnóstico, manejo e implicaciones en América Latina. Biomédica, 34(1), 143-156. http://www.scielo.org.co/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0120-41572014000100017
  • Sociedad Española de Inmunología Clínica, Alergología y Asma Pediátrica. Alergia al huevo.
  • Torres Borrego, J., & Guzmán, E. G. (2006). Seguridad de la vacunación triple vírica en pacientes con alergia al huevo. In Anales de Pediatría (Vol. 64, No. 5, pp. 464-467). https://medes.com/publication/22293
  • Young, S. H. (2005). Alergias. Ediciones Granica SA.